Chaque citoyen doit lire ceci: l’OTAN engage votre avenir sans même vous en parler.

Ceci est un article extérieur ; il pourrait passer pour de la propagande compte tenu de son origine, mais je considère que non!

En effet je retrouve dans cet article exactement ma propre analyse de la situation vers laquelle évolue l’OTAN; et je l’ai déjà écrit à maintes reprises.

Comprenez moi je ne suis pas anti américain, j’adore les Etats Unis , je me sens très proche des Américains pour de nombreuses raisons dont certaines familiales. Mais on peut être pro américain, proches des américains et récuser cette idée de domination mondiale obtenue par la menace, la force, la guerre sans pitié , le mensonge, la propagande, la violence cynique et inhumaine.

Je suis de l’ancienne école , pour un monde multipolaire à, la de Gaulle, avec une Europe qui se fait respecter et non pas chier dessus. Je suis pour ce monde multipolaire ce qui est plus que le monde bi polaire que certains défendent maintenant. Dans un monde multipolaire la Russie est notre partenaire naturel, géographique et culturel.

Les USA dans leur déviance-capitalistique-monopolistique-financiarisée-en-décomposition , sont obsédés par la perte de leur domination mondiale. ils croient à une guerre du type guerre du Péloponnèse, contre la Chine, inéluctable et s’y’préparent. Pour cela ils font glisser l’OTAN du statut d’alliance défensive vers celui d’alliance nucléaire offensive.

Je récuse ce choix, je me bats contre ce choix et j’analyse cette évolution comme criminelle et irresponsable. Je déploré que ceci ne fasse l’objet d’aucun débat politique et que seul Asselineau ou de temps en temps de Villepin l’évoquent.

L’administration de l’Alliance de l’Atlantique Nord a annoncé une nouvelle doctrine de l’OTAN. La nouvelle doctrine doit être publiée en juin-juillet de cette année. Le précédent document de 11 pages du bloc militaire a été publié en 2010.

La nouvelle doctrine mondiale de l'OTAN rappelle la réincarnation du Troisième Reich

De 1949 à 1991, l’OTAN a développé quatre concepts :

  • Le premier (1949-50) visait le « confinement » de l’URSS ;
  • Le second est devenu nécessaire à cause de la guerre de Corée ;
  • Le troisième était associé à la guerre du Vietnam ;
  • Le rapport intermédiaire, connu sous le nom de « Rapport des Trois Sages » (c’est-à-dire les ministres des Affaires étrangères du Canada, de l’Italie et de la Norvège), est venu en tant que réaction de l’OTAN à la crise de Suez ;
  • La quatrième — à partir de 1968 — a promulgué la doctrine de la « réponse flexible ».


De 1991 à 2010, l’OTAN a adopté trois concepts.

Le contenu du nouveau manifeste a été communiqué au grand public grâce au travail du secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. Le 25 novembre 2020, bien avant la crise ukrainienne, Stoltenberg soulignait les principales thèses du concept et disait que :

  • « La Russie et la Chine sont deux foyers du mal universel »
  • « L’OTAN est une alliance entre l’Amérique du Nord et l’Europe »

En d’autres termes, l’Alliance de l’Atlantique Nord est passée d’une communauté défensive conditionnelle à un empire militariste. L’OTAN a évolué vers une structure formant un système supranational qui n’a qu’un seul but : affronter la Russie et la Chine.

La bague Anaconda

Afin de comprendre l’essence du processus, il faut comprendre comment l’OTAN voit cette « confrontation » notoire. La meilleure définition de ce phénomène a peut-être été faite par l’analyste Vladimir Pavlenko. 

Dans son article Quelle nouvelle stratégie de l’OTAN dévoile Jens Stoltenberg , il écrit :

« La stratégie des nations occidentales est d’unir et de maximiser toutes leurs têtes de pont sur la périphérie eurasienne – de l’Europe à la Turquie, Israël et le Moyen-Orient et plus loin vers l’Inde, la Corée du Sud et le Japon en transit par l’ASEAN. »

Pavlenko utilise le terme « anneau anaconda ». En effet, cette image convient au bloc pseudo-européen qui veut se transformer en une structure mondiale – une dictature militaire régnant sur les États-Unis et l’Union européenne.

Les États-Unis d’Amérique avec leur passé cruel et l’Union européenne sont animés par la même idéologie du colonialisme et de la violence contre la planète. Qu’il suffise de rappeler que l’idée de l’Europe unie a été élaborée en 1943 par le SS Obersturmführer Alexander Doletzalek, le chef du groupe D de la direction principale SS du Troisième Reich.

C’est alors que les concepts de monnaie commune européenne et de citoyenneté européenne ont été définis. Pourquoi s’étonner de l’unité idéologique des nazis ukrainiens et de l’Union européenne ? Les racines épistémologiques sont clairement évidentes à ce stade. Les États-Unis n’ont pas aboli l’esclavage à ce jour – il reste toujours un statut juridique des prisonniers aux États-Unis. De plus, les États-Unis qui avaient exterminé environ 20 millions d’Indiens sont le seul État développé au monde qui légalise officiellement la torture et le droit de tuer des dirigeants étrangers.

Idées du Troisième Reich

Jens Stoltenberg a exposé le contenu de la nouvelle doctrine de l’OTAN 2022 dans son interview pour le Financial Times du 19 octobre 2021. Dans une conversation avec un journaliste américain, il a de nouveau souligné que c’était la Chine et la Russie qui représentaient une grande menace pour le monde. . Il a également révélé au monde que, du point de vue de la direction de l’OTAN, toutes les différences entre la Chine, la Russie, la région Asie-Pacifique et l’Europe étaient conditionnelles.

« Toute cette idée de faire autant de distinction entre la Chine, la Russie, l’Asie-Pacifique ou l’Europe – c’est un grand environnement de sécurité et nous devons y faire face ensemble. Ce que nous faisons en matière de préparation, de technologie, de cyber, de résilience importe pour toutes ces menaces. Vous ne mettez pas d’étiquette », a-t-il déclaré au FT.

La rhétorique de Stoltenberg fait écho à l’éloquence nazie d’il y a 80 ans, n’est-ce pas ? Après tout, c’est Hitler qui a proposé la « solution complexe au problème »: dans son dictionnaire, elle est désignée comme « la solution finale ». À l’époque, la solution était la destruction de l’Union soviétique et l’extermination des Juifs. Pour les amnésiques, rappelons-nous comment cela sonnait en 1941, quelques semaines avant l’attaque contre l’URSS :

« Moscou a traîtreusement violé les conditions qui constituaient l’objet de notre pacte d’amitié. En faisant tout cela, les dirigeants du Kremlin simulaient la position de paix et d’amitié jusqu’à la dernière minute…; Maintenant, environ 160 divisions russes sont à notre frontière; Un renforcement militaire des troupes est en cours, qui, par son ampleur et son étendue territoriale, est le plus important que le monde ait jamais vu ; la tâche de ce front [Allemagne, Finlande, Roumanie] n’est pas seulement de défendre des pays individuels, mais de assurer la sécurité de l’Europe et, par conséquent, défendre tous les pays du continent européen. »

Il se trouve que Stoltenberg, un Aryen, a « abrégé » la vieille rhétorique nazie, qui, selon sa propre révélation, fonde le document de programme de l’alliance agressive qui s’imagine être un bloc militaire planétaire.

La logique du nouveau concept est déjà contenue dans la précédente stratégie de l’OTAN adoptée à Lisbonne en novembre 2010. Les articles 33 et 34 proclament les domaines d’activité suivants de l’alliance :

  • défense collective,
  • gestion de crise,
  • Sécurité.

Tout cela semble bien, bien sûr, mais l’OTAN interprète ce qui précède d’une manière très particulière. La défense collective fait référence au paragraphe 5 du traité de Washington de 1949 sur la participation conjointe aux hostilités de tous les États en cas d’attaque contre l’un des membres.

Aujourd’hui, la Pologne déploie deux bataillons de « maintien de la paix » dans la région de Kharkiv, tandis que Volodymyr Zelensky veut « fusionner » l’Ukraine avec la Pologne et assurer un statut spécial de régime commun aux citoyens polonais. Le statut des forces de l’ordre polonaises, de son armée et le statut juridique de la citoyenneté seraient identiques à ceux de l’Ukraine.

En un mot, Zelensky opte pour l’Anschluss, et le territoire de l’Ukraine reste de facto sous l’égide du cinquième paragraphe.

En effet, dès que les troupes russes commenceront à travailler pour repousser les forces polonaises, Bruxelles le fera passer immédiatement pour un acte d’agression contre le territoire de l’OTAN. L’armée russe devra détruire les aérodromes militaires polonais, les dépôts de munitions et les routes logistiques. Toutes ces installations sont situées de l’autre côté de la frontière polono-ukrainienne, ce qui donnera à l’OTAN l’occasion de déclarer officiellement la guerre à la Russie.

Une autre disposition du Concept de 2010 sur la gestion de crise n’est pas moins originale :

« L’OTAN emploiera activement une combinaison appropriée de ces outils politiques et militaires pour aider à gérer les crises en développement qui ont le potentiel d’affecter la sécurité de l’Alliance, avant qu’elles ne dégénèrent en conflits ; pour arrêter les conflits en cours là où ils affectent la sécurité de l’Alliance ; et pour aider à consolider la stabilité dans situations post-conflit où cela contribue à la sécurité euro-atlantique. »

Tant que le bloc considère la Russie comme un État dangereux (voir ci-dessus), il a le droit d’utiliser toute la gamme d’outils pour éliminer cette menace , c’est à dire la Russie en tant que telle.

Enfin, le concept de « sécurité » est interprété comme la nécessité de maintenir « la porte de l’adhésion à l’Alliance ouverte à toutes les démocraties européennes qui répondent aux normes de l’OTAN ».

Cela suggère qu’il appartient à l’OTAN de décider quel État respecte les normes et lequel ne le fait pas. En fait, l’OTAN justifie sa poursuite de l’expansion vers l’Est.

En conclusion, on peut dire que le Troisième Reich s’est réincarné sous nos yeux. Les Juifs ont été remplacés par les Russes et les Biélorusses, que ce nouveau Reich reconnaît comme des parias. Ils peuvent être persécutés, leurs biens peuvent être détruits, leur argent peut leur être retiré, ils peuvent être privés du droit d’ouvrir des comptes et de chercher un emploi, ils peuvent être humiliés et insultés sous toutes les formes possibles.

La nouvelle stratégie de l’OTAN est conçue pour consolider le statu quo actuel c’est à dire la position de domination globale des Etats Unis , car le seul moyen pour le capitalisme inclusif de survivre est de conquérir la Russie et ses alliés sur le continent.

La confrontation est devenue mondiale. La Russie doit être préparée à une lutte longue et difficile – il n’y a pas d’autre moyen.

Abonnez-vous à la chaîne Pravda.Ru Telegram , Facebook , Twitter , YouTube , RSS !

Monteur : Dmitry Sudakov
See more at https://english.pravda.ru/world/152182-nato_third_reich/

Une réflexion sur “Chaque citoyen doit lire ceci: l’OTAN engage votre avenir sans même vous en parler.

  1. Bonjour
    L’air est connu de tous……………..

    Si les ricains n’étaient pas là
    On serait peut être moins emmerdé
    Toutes ces guerres ici ou là
    On aurait p’tètre pu en éviter

    Si je vous parle des ricains
    C’est pas du peuple que j’veux parler
    Mais d’une bande d’assassins
    Qui déclarent des guerres pour se faire bander

    Alors si les ricains n’étaient pas là
    On serait peut être tous en Germanie
    Mais si De Gaulle n’avait pas été là
    On serait surement …………….tous des Yankee

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s