Editorial: Comprendre la guerre.

La guerre qui oppose l’Occident à la Russie est un conflit entre deux types de Représentation du monde. La Représentation moderne/post-moderne ou prédomine l’Imaginaire et la Représentation symbolique ou prédomine, l’usage, la nature, l’histoire.

La « folie » américaine est de croire a sa folie et à ses Représentations en particulier, celle de toute puissance. Comme disait Karl Rove nous créons notre propre réalité et vous, vous vous y adaptez. On a vu en Afghanistan la première faille dans ce système de Représentations.

Cette réalité que les USA veulent imposer est fondée sur un système d’équivalences fausses dont le Wokenisme n’est qu’un symptôme; lui qui dit par exemple qu’une femme est un homme ou que la perception ou la culture font tout! Le Wokenisme est devenu un ensemble de fausses équivalences et de fausses représentations du monde. Cela n’est pas sans conséquence sur l’efficacité de l’ adaptation au monde et à ses changements.

Le Wokenisme est un ensemble de représentations du monde fondé sur la disjonction des signes et du réel qu’ils sont censés refléter. Il dit que les ombres ne sont pas attachées aux corps et que l’on peut les agencer comme l’on veut. Il nie le Père, la Loi du Père et croit que le fils peut faire ce qu’il veut. Il nie le monde en en cassant les codes comme le dit le fils Macron. C’est un ensemble qui nie l’absolu de la nature, ses limites et en définitive qui rejette les déterminations naturelles et historiques. Le Wokenisme et les représentations du monde qui en découlent s’est laissé submerger par la sexualité, par sa perversion,- le lien avec l’homosexualité n’est pas indifférent- par le désir, par la morale ou son contraire, la transgression. Tout cela nous désadapte du monde réel, naturel. Tout cela a à voir avec la dialectique verité/mensonge, la dialectique relativisme/absolu, la dialectique spiritualisme/matérialisme, la dialectique homme/dieu.

Je rappelle pour éclairer mes affirmations cette « vérité » fondamentale maintenant mise à jour par la philosophie moderne et la French Theory: le pouvoir dans une société c’est celui d’imposer les équivalences. La vie en société est un ensemble de relations sociales complexes gouvernées par des jeux ou des codes d’équivalences.

Exemple le juge qui règle les sentences exerce son pouvoir en établissant: un crime équivaut à 15 ans de prison. ne pas porter un masque équivaut à 135 euros, voter RN ou Mélenchon équivaut a être extrémiste donc paria rejeté etc…. Un russe c’est un agresseur, un Azov c’est un type bien… l’imperium c’est l’imposition de tout un système d’équivalences ou, bien sur de non-équivalences ce qui est la même chose.

Ce qui soutient le monde des équivalences américaines c’est le dollar c’est à dire la possibilité d’utiliser la printing press sans limite et de tout acheter. Le régime monétaire impérial est à la fois l’un des enjeux et l’une des armes utilisées dans le conflit en cours.

C’est un combat historique, à la fois civilisationnel et culturel, que les USA mènent avec à leur tête un Président intellectuellement diminué, dans un pays divisé et sans soutien populaire. Les USA n’ont pour seule vraie arme que leurs structures, leurs acquis rigidifiés des 75 dernières années. La coalition Occidentale qu’ils ont montée n’est ni unie ni majoritaire.

Une réflexion sur “Editorial: Comprendre la guerre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s