Essai. Hausse du pétrole: Il y a une brèche dans le système/régime de la financiarisation.

Les modèles, les corrélations, les liaisons qu’utilisent les pseudo économistes boursiers ou bancaires sont de bestioles magiques. Ils peuplent leur imaginaire.

Ce sont des refuges de leur ignorance.

Ces corrélations et liaisons ne sont pas organiques, elles ne correspondent pas a des articulations logiques et dialectiques entre les phénomènes, elles n’existent que dans la tête des gens qui les observent.

Ce en sont pas des vraies relations de cause à effet, mais des croyances historiques.

Le lien entre dollar et pétrole est un lien historique tracé par les accords entre les Etats Unis et l’Arabie Saoudite, ce n’est pas un lien logique .

Les relations géopolitiques entre Les USA et l’Arabie Saoudite évoluent, Les alliances se complexifient. Le régime du dollar est moins dollar-centrique etc …

Dans le passé il est vrai que les prix du pétrole ont été poussés à la hausse par le Cartel afin de compenser la politique d’avilissement du dollar menée par les américains.

Mais cela c’était avant!

Maintenant la hausse des prix du pétrole n’ a pas cette origine , elle a pour origine des évènements géopolitiques , militaires, objectifs qui raréfient le pétrole, le militarise, et le rendent plus désirable en lui même dans sa valeur d’usage.

Les évènements géopolitiques, les imbécillités de la militarisation du dollar, de la transition énergétique et autres idioties ont provoqué une disjonction, une libération, une autonomisation des prix du pétrole.

La valeur d’usage reprend le dessus sur la valeur d ‘échange libellée en FIAT MONEY.

A la limite on peut considerer que l’aspect « réel », « usage » du prix du pétrole remet l’Energie au centre du système. cela correspond un peu à ce que veut faire l’économiste Sergey Yurievich Glazyev, Il y a une sorte de ré ancrage qui marque la contestation de la domination américaine.

D’un coté dans le monde de l’imaginaire financier et monétaire, la Périphérie manque de dollars et d’eurodollars donc son prix monte vis a vis des autres fiat monnaies, mais dans le monde réel, celui de l’usage, de la vie, de la force, de la violence etde la vraie rareté, le dollar baisse contre le pétrole. Donc le petrole monte.

Il y a une brèche dans le système/régime de la financiarisation.

Le dollar américain et les prix du pétrole rompent leur lien commercial historique. 

Un économiste explique pourquoi cela signale un «double coup dur» pour les marchés mondiaux.

  • Un dollar américain fort a toujours exercé une pression à la baisse sur les prix du pétrole, mais cela ne s’est pas produit ces derniers temps. 
  • Le dollar américain s’est raffermi pour atteindre son plus haut niveau en 20 ans, tandis que les prix du brut ont grimpé en flèche. 
  • « C’est un double coup dur pour tout le monde en dehors des États-Unis », a déclaré un économiste à Insider. 
Publicité

2 réflexions sur “Essai. Hausse du pétrole: Il y a une brèche dans le système/régime de la financiarisation.

  1. Le rouble et le dollar sont forts.

    Les monnaies des vrais belligérants qui ont des matières premières.

    L’euro et le yen sont faibles.

    Les monnaies des subalternes dépourvues de ressources naturelles.

    Mais quand on se rappelle qu’on a imprimé plus de dollar pendant le Covid que durant toute l’histoire précédente des Etats-Unis ont ne peut que penser que cette solidité est aussi relative que provisoire.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s