Un jour ou l’autre il faudra qu’il y ait la guerre on le sait bien

La guerre en Ukraine place la constitution pacifiste du Japon sous les feux des projecteurs

Le Premier ministre Kishida qualifie la réforme d ‘ »urgente » tandis qu’un expert met en garde contre les effets d’entraînement en Asie

TOKYO – Le débat sur l’opportunité de réviser la constitution pacifiste du Japon s’intensifie alors que le pays se dirige vers l’élection de la chambre haute de dimanche – le premier vote national depuis que la Russie a bouleversé le paysage de la sécurité mondiale en envahissant l’Ukraine.

Les partis qui soutiennent la modification du document sont susceptibles de franchir le seuil de siège nécessaire pour lancer officiellement la discussion, selon le dernier sondage de Nikkei, y compris les groupes d’opposition pro-réforme.

Le mois dernier, le Premier ministre Fumio Kishida a déclaré dans une émission en ligne que la réforme constitutionnelle était « une question urgente. … La Diète doit également s’efforcer de créer des opportunités pour que le public puisse faire des choix en aussi peu de temps que possible ».

Le Japon est une rareté en ce sens qu’il n’a pas modifié sa constitution au cours des 75 années écoulées depuis son entrée en vigueur en 1947, deux ans après la Seconde Guerre mondiale. La renonciation à la guerre, énoncée à l’article 9, forme le cœur du document.

« La discussion sur la constitution a toujours été du point de vue que le Japon ne doit pas devenir un acteur », a expliqué Takeshi Inoue, professeur à l’Université Kwansei Gakuin. Mais il pense que les événements mondiaux modifient les perceptions.

« Suite à la récente invasion de l’Ukraine par la Russie, je pense qu’il y a une prise de conscience croissante que si l’usage de la force par le Japon est trop restreint, le Japon deviendra une victime », a déclaré Inoue.

En mai, une enquête du radiodiffuseur public NHK a montré que 35% des personnes interrogées pensaient que la constitution devait être modifiée, tandis que 19% ont déclaré qu’il n’était pas nécessaire de le faire et 42% ne pouvaient pas se prononcer.

2 réflexions sur “Un jour ou l’autre il faudra qu’il y ait la guerre on le sait bien

  1. Toujours interpréter la réalité au contraire de ce qu’elle est: l’Ukraine n’est pas victime du fait du pacifisme et d’un désarmement mais au contraire du fait de son agressivité militaire et de son surarmement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s