Un euro = un dollar; l’infame parité de l’appauvrissement.

Dmitri Medvedev raille les européens.

« Pour la première fois en 20 ans, les taux de change de l’euro et du dollar se sont égalisés. Les prédictions sur l’apparition d’une crise systémique dans la zone euro commencent à se réaliser. 

Les membres de l’UE se sont tiré une balle dans la tête avec le pistolet des sanctions Aujourd’hui, ils récoltent les fruits amers d’une baisse de production, d’une inflation alimentaire supercritique, de la perte de compétitivité de leurs entreprises et de l’attente de l’hiver dans des habitations glacées sans notre gaz.

Globalement, cela confirme le caractère extrêmement mal conçu des sanctions contre la Russie. Les sanctions ne fonctionnent pas. Les sanctions nuisent aux Européens eux-mêmes. L’euro s’affaiblit.

Et bien sûr, la monnaie européenne, qui devient moins chère par rapport à la monnaie américaine, est devenue un excellent marqueur qui désigne celui qui paie cash la crise sanglante en Ukraine. 

Washington, avec Londres, s’est moqué des Européens . On sait que la guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens. Lors du démarrage d’un affrontement économique, il semble nécessaire d’apprecier ses forces et faiblesses et ses propres problèmes monétaires et économiques, avant d’introduire de mauvaises restrictions. 

A la Maison Blanche c’est ce que l’on a fait, , à la différence des chiens de guerre bruxellois. On sait apparemment incomparablement mieux. Les A américains punissent beaucoup moins souvent leurs proches, mesurant et pesant plus longtemps les conséquences. Mais les « européens idiots utiles » n’ont pas reflchi, ils ont beaucoup plus souffert que les Américains. Mais ils ne sont pas du tout désolés,

Pourtant, la solvabilité de l’Europe nous inquiète peu. Nous avons autre chose a faire, nous devons faire face à l’adaptation de notre économie aux nouvelles conditions très difficiles. Résoudre les problèmes de l’industrie, y compris la sécurisation de la souveraineté technologique. Il y a encore beaucoup à faire ici.

Et la meilleure protection contre l’euro pourri sera la transition vers de nouveaux modes de paiement dans le commerce avec nos partenaires fiables, y compris par l’utilisation de devises nationales – le rouble russe, le yuan chinois, la roupie indienne, etc. À l’avenir, il est également possible d’envisager de créer une nouvelle monnaie de réserve des pays BRICS. 

Le monde moderne ne peut s satisfaire du dollar, de l’euro et de la livre sterling. 

Pour l’instant, 1 $ = 1 €. 

Gardez des économies en roubles! »

– Dmitri Medvedev

Une réflexion sur “Un euro = un dollar; l’infame parité de l’appauvrissement.

  1. A force de vivre au dessus de nos moyens, il fallait bien s attendre un jour ou l autre à devoir stopper notre fuite en avant.

    Nos gouvernants (corrompus ou pas) sont là pour gérer l effondrement de l occident.

    Ils savent très bien ce qu il font.

    Ils préparent notre appauvrissement et anticipent la violence sociale qui en resultera en la canalisant et en l orientant sur notre nouvel ennemi du moment : la Russie.

    Les sanctions ne pas là pour pénaliser la Russie, elles visent à nous pénaliser nous même.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s