« L’économie est un système chaotique »

Une réflexion intéressante de Joseph Y. Calhoun III d’ALHAMBRA

L’économie est un système chaotique qui défie les prévisions. De petites choses peuvent parfois avoir de grandes conséquences sur les marchés, mais seulement lorsqu’elles atteignent une phase critique. Aujourd’hui, lorsque nous demandons à quoi ressemblera l’économie au cours des 6 prochains mois ou de l’année prochaine, nous posons en fait une série de questions sans réponse :

  1. Que va faire la Fed ? Vont-ils continuer à augmenter les taux jusqu’à ce que « quelque chose casse »  ?
  2. Comment la guerre Ukraine/Russie va-t-elle évoluer ? La Russie va-t-elle couper les flux de gaz naturel vers l’Europe pendant une période prolongée ? 
  3. Le Sri Lanka est-il à la pointe d’une période de troubles politiques comme le printemps arabe ?
  4. L’économie chinoise va-t-elle se redresser ? Vont-ils abandonner leur politique COVID de tolérance zéro ? Leur système bancaire pourra-t-il résister aux problèmes du secteur immobilier ?
  5. À quoi ressemblera la composition du Congrès après les élections de mi-mandat et quelle différence cela fera-t-il pour la politique économique ?
  6. Quelles sont les implications de l’assassinat de Shinzo Abe ? Comment cela affecte-t-il la relation du Japon avec la Chine et le potentiel de conflit ?
  7. dans quelle mesure es bénéfices des multinationales américaines seront-ils pénalisés par la force du dollar ? 

Ce n’est qu’un échantillon de choses que nous ne savons pas et que nous ne pourrons jamais savoir avec un quelconque degré de précision. 

L’économie mondiale est, plus que tout, un réseau social géant qui diffuse l’information – et la désinformation – plus rapidement que jamais. 

Quel est l’impact du degré de connectivité dans le monde d’aujourd’hui sur l’économie ? La démocratisation de l’information économique et de marché peut-elle changer la façon dont les marchés et les économies réagissent aux nouvelles ? 

Quand j’ai commencé dans ce métier il y a plus de 30 ans, personne à Wall Street – et certainement personne sur Main Street – ne prêtait la moindre attention aux « courbes de rendement ». Est-il important que tout le monde en soit conscient maintenant et ont elles la même signification que dans le passé ? La connaissance des inversions de la courbe des taux pourrait-elle affecter la courbe des taux elle-même, induisant des inversions – et des pentifications – plus rapidement que par le passé ? 

Cette connaissance pourrait-elle conduire à des inversions qui ne se seraient pas produites dans le passé ? Ce que la plupart des gens considèrent comme le principe d’incertitude de Heisenberg – mais qui est en fait « l’effet d’observateur » – semble s’appliquer ici. Le simple fait de connaître la relation passée et de la mesurer en temps réel affectera le système. La liste des choses qui fonctionnaient autrefois à Wall Street et qui ne fonctionnent plus est longue et distinguée.

CALHOUN SUR LE DOLLAR

La hausse du dollar et la hausse des taux se poursuivent, bien que le rendement à 10 ans ait baissé un peu la semaine dernière. Ce qui n’a pas baissé, c’est le taux à 2 ans et la courbe 10/2 est maintenant assez fortement inversée (environ 20 points de base). J’ai remarqué une pléthore de commentateurs économiques la semaine dernière assimilant la profondeur de l’inversion à la gravité du résultat potentiel. 

 Il est vrai que cette courbe des taux s’est inversée de 19 points de base avant la crise de 2008. Il est également vrai que l’inversion s’est produite en novembre 2006 et que le début de la récession n’était qu’à un peu plus d’un an. Une inversion encore plus importante s’est produite en mars 2000 (52 points de base) et la récession de 2000 a été l’une des plus douces jamais enregistrées, n’englobant même pas deux trimestres de croissance négative.

Ce qui est plus important, c’est que la tendance des taux est toujours à la hausse sauf à très court terme. J’ai déjà dit que le 10 ans pourrait chuter à 2,25 % environ et rester dans une tendance haussière. Cela n’a pas changé.

La tendance haussière du dollar a été forte, mais je deviens sceptique quant à sa poursuite beaucoup plus longtemps. Je suppose que la clé pourrait être la situation en Ukraine puisque l’énergie russe a un impact direct sur l’Europe et le Japon (euro et yen). 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s