Ecoutons Larry

Larry Johnson . 

Dans son article le plus récent, il expose quelques faits de base sur la guerreen cours qui méritent d’être examinés :

« Au risque d’être accusé d’avoir battu un cheval mort, je tiens à souligner à nouveau certains points critiques :

La Russie a attaqué l’Ukraine avec une petite force qui représentait un tiers de la taille de la force ukrainienne en défense. Avantage à l’Ukraine et pourtant, malgré le fait que la Russie était en infériorité numérique, la Russie a régulièrement repoussé l’Ukraine, prenant Marioupol, Kherson et Lougansk.

À aucun moment, la Russie n’a déclaré de calendrier pour accomplir sa mission déclarée de démilitarisation et de dénazification.

La majeure partie des combats du côté russe est menée par les milices du Donbass. 

La Russie n’a engagé qu’une petite fraction de ses troupes.

Malgré un afflux massif d’aide militaire occidentale, l’Ukraine n’a pas été en mesure de forcer les Russes à battre en retraite.

Ceux qui veulent qualifier l’offensive ukrainienne actuelle de succès retentissant ignorent les pertes massives d’hommes et d’équipements subies par l’Ukraine au cours de la semaine écoulée. Capturer quelques villages ruraux isolés et inhabités n’est pas exactement une version du XXIe siècle de l’opération Cobra d’Omar Bradley, qui était dirigée par le général Patton et s’est échappée du pays des haies en Normandie.

Après avoir souligné les failles de quelques-uns des commentaires les plus récents, Johnson – qui a une vaste expérience dans le renseignement occidental – fournit son analyse :

Permettez-moi de proposer une autre explication à l’approche lente et méthodique de la Russie en Ukraine. La Russie est attachée à la démilitarisation de l’Ukraine. La campagne actuelle de la Russie détruit non seulement l’armée ukrainienne et les chars, avions, hélicoptères et véhicules, mais elle oblige également les États-Unis et l’OTAN à se dépouiller d’armes qui ne seront pas rapidement remplacées à court terme. 

En d’autres termes, sans risquer une confrontation directe avec l’OTAN, la Russie affaiblit également l’OTAN. Et Poutine n’a pas à transformer l’Ukraine en un désert nucléaire fumant avec des millions d’Ukrainiens morts. 

Cela me semble être une approche raisonnable.

L’affaiblissement de l’OTAN s’accélère également avec des armes économiques, c’est-à-dire en coupant la vente de gaz et de pétrole. Sans gaz ni pétrole, l’industrie de guerre européenne s’arrête. Je ne sais pas si cela fait partie du plan russe pour l’opération militaire spéciale ou si c’est simplement un heureux hasard qui sert les intérêts de la Russie. Quoi qu’il en soit, l’effet nuit à l’OTAN.

Je ne prétends pas savoir quel plan suit l’état-major russe. 

Ce que je sais, c’est qu’aucune des armes fournies par les États-Unis et l’OTAN n’a changé l’objectif stratégique de la Russie de démilitariser l’Ukraine et d’éliminer une menace de l’OTAN à la frontière occidentale. 

Cela signifie que la capacité de la Russie à continuer à se déplacer vers l’ouest n’est pas éliminée et que les perspectives de l’Ukraine deviennent plus sombres.

.

2 réflexions sur “Ecoutons Larry

  1. D’ou pourrait venir un début de désescalade ?

    Qui aura les balloches, en occident, pour intellectuellement tordre le bras aux fanatico-sovietiquos usa/nato/bruxellois ?

    Qui aura les couilles pour en Russie dire a Poutine, y’en a plein le cul de cette guerre civile ?

    Et quand Poutine dit a Vladivostok que la Russie n’a rien perdu, je sais pas si les familles des militaires russes décédés em Ukraine le suivent á 100%

    J’aime

    1. Le souci, c’est qu’au delà d’un certain point, ceux qui réclament la paix deviennent aux yeux des leurs des capitulards. Seule une tierce partie qui domine les deux autres peut arrêter les deux autres (ce qu’il n’y a pas ici), ou bien la capitulation d’un belligérant. Malheureusement, tout porte à croire que nous ne sommes qu’au début d’un beau merdier qui nous dépasse allègrement. (Les fous sont partout derrière les micros, pensant que les sages sont trop sidérés pour reprendre le dessus)

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s