La culture dominante est une psyop géante destinée à contrôler les gens et à alimenter la machine à opprimer. 

Caitlin Johnston

8 sept.

Non, vous n’êtes pas blasés; tout est vraiment aussi faux et aussi insipide qu’il y paraît.

Si vous lisez ceci, c’est probablement le résultat d’une quête personnelle de la vérité qui vous a conduit à un démantèlement progressif des mensonges dont notre société est faite. Vos yeux ont probablement trouvé ce texte parce que vous êtes le genre de personne qui essaie de donner un sens au monde au milieu d’un océan de propagande et de tromperie, ce qui entraîne souvent un dégoût croissant non seulement pour les structures de pouvoir qui oppriment et tyrannisent l’humanité, mais pour toute notre civilisation.

Cette expérience est très courante pour des gens comme vous, et elle est très courante parce qu’elle découle d’une perception claire de la réalité. 

Depuis le tout début, la civilisation humaine s’est construite au service des intérêts des puissants, de la religion à la philosophie, des arts au droit. Alors que le monde est devenu plus petit et qu’il est devenu possible de fabriquer artificiellement de la culture avec des médias de masse, cela n’a fait que s’accroître.

C’est pourquoi plus vous en apprenez sur le monde, plus notre civilisation a l’air fausse et stupide. Et c’est parce que c’est faux et stupide. 

Nos actualités, nos divertissements, nos métiers, nos systèmes juridiques, nos systèmes politiques, nos systèmes éducatifs, nos systèmes financiers, monétaires, économiques et commerciaux ; la façon dont toute notre civilisation est structurée et organisée n’a rien à voir avec ce qui est vrai et bon; au contraire, cela a tout à voir avec le fait de continuer à faire tourner le système, à faire tourner les engrenages du Capitalisme et de l’Empire.

La culture dominante est une psyop géante destinée à contrôler les gens qui alimentant la machine à opprimer. 

Pas à cause d’une grande conspiration -bien qu’il y en ait beaucoup-, mais parce que les fabricants de culture ont tout intérêt à préserver le statu quo malsain. Les médias appartiennent à des ploutocrates qui ont intérêt à s’assurer que tout ce qu’ils publient soutient le statu quo impérial sur lequel leurs sous royaumes périphériques sont construits. Le Pentagone a plus d’ influence sur Hollywood que des gens comme vous ou moi n’en aurons jamais.

Les choses sont portées à des niveaux d’attention et d’influence disproportionnées par les personnes qui ont la richesse et le pouvoir de les promouvoir. Et elles vont toujours promouvoir les choses qui servent leurs intérêts! Elles fabriquant le consentement pour le statu quo sur lequel leur richesse et leur pouvoir sont fondés, pas sur des choses qui nuisent à leurs intérêts comme, pas sur des informations ou démarches qui élargissent la conscience de classe ou qui mettent en lumière la dépravation de l’empire centré sur les Etas-Unis.

Ainsi, la culture dominante présente une image frauduleuse de la réalité. C’est inscrit dans le code de tout ce qui est produit en masse – pas seulement dans les conférences de l’Université de Prager sur les maux du socialisme ou les reportages de propagande sur les armes de destruction massive, mais dans les sitcoms, les publicités, les marques de vêtements, la musique pop, les manuels, dans les tendances. 

Quand ce n’est pas un message constant que le système fonctionne bien et que le monde est ordonné d’une manière plus ou moins saine ce sont des manipulations conçues pour façonner nos valeurs et les opinios que nous avonsdenous meme, notre estime de soi .

Si vous démasquez cette fraude omniprésente, ce n’est pas parce que vous vous isolez du reste de la société, non, c’est parce que vous devenez plus intime avec elle. Vous en avez une connaissance plus juste, plus intime. Vous vous approchez de très près, si près que vous pouvez en voir les écrous et les boulons, et toute la machinerie cachée.

Donc, si cela vous arrive, ne vous inquiétez pas. Vous n’êtes pas en train de devenir une sorte d’imbécile blasé, vous voyez juste les conneries pour ce qu’elles sont. 

Bien sûr, un rejet de la culture dominante peut simplement être un comportement merdique purement motivée par l’ego « regardez-moi, comme je suis spécial« , mais ce n’est pas le cas si vous vous déplacez sincèrement pour vous approcher et regarder de plus près le tissu psychologique de la civilisation actuelle .

C’est ce dont parlait Terence McKenna lorsqu’il a dit « Le coût de la santé mentale dans cette société est un certain niveau d’aliénation. » Et c’est ce que Jiddu Krishnamurti soulignait lorsqu’il disait : « Ce n’est pas une mesure de la santé d’être bien adapté à une société profondément malade ». Une perception lucide de la réalité aujourd’hui s’accompagnera nécessairement de l’odeur omniprésente de la connerie.

Et ce n’est pas votre faute. Ce n’est pas votre faute si vous êtes né dans ce monde où tant de choses sont fausses et stupides. Alors soyez doux avec vous-même dans votre sentiment d’aliénation. Et rassurez-vous en sachant que les autres voient aussi ce que vous voyez.

Sous tous les mécanismes d’ingénierie sociale et de contrôle au service du pouvoir, il y a toute une vie de terrestre brut qui est beaucoup, beaucoup plus ancienne et beaucoup, beaucoup plus forte que les mensonges de la machine. Vous pouvez la voir crépiter partout, même dans les parties les plus denses de la matrice. 

Vous pouvez le voir dans le ciel. Vous pouvez le voir dans les buissons . Mais vous pouvez également le voir dans les panneaux d’affichage des bus et les gratte-ciel, dans les panneaux clignotants et les écrans hurlants. Et vous pouvez le voir dans les primates bipèdes au cerveau géant dont vous êtes entouré chaque jour, se cachant juste derrière la danse de la fraude impériale dans leur tête. Vous pouvez le voir même chez ceux qui sont les plus endormis au volant, les plus asservis aux virus mentaux de la machine, si vous regardez. Une fois que vous apprenez à le voir, vous pouvez observer la nature vous faire un clin d’œil, même de l’intérieur des experts les plus furieux et des bavards sociaux les plus égocentriques.

En réalité, ce sentiment d’aliénation n’est qu’une phase de transition délicate entre l’acceptation du monde des rêves de l’empire et une intimité profonde avec l’humanité telle qu’elle se trouve réellement sous toute les apparences odieuses. 

Au-delà de la révulsion face aux fausses marionnettes, quelque chose d’ancien, d’authentique et d’exubérant danse. Et c’est plus réel et plus vrai que notre dégoût pour cette civilisation.

Regardez de plus près et vous voyez la fraude. Regardez encore plus près et vous voyez ce qui est réel. Votre sentiment d’aliénation est entièrement valable et fondé sur la vérité, mais nous ne sommes pas censés en rester là. 

La vérité nous fait signe d’avancer. La vérité nous fait tous signe d’avancer. Et ces cages mentales qu’ils ont construites pour nous ne sont pas assez solides pour nous retenir plus longtemps.

Publicité

6 réflexions sur “La culture dominante est une psyop géante destinée à contrôler les gens et à alimenter la machine à opprimer. 

  1. Cet article est excellent, merci pour cette publication.

    C’est ce dont nous avons besoin, un esprit incisif qui gratte la croûte superficielle du Faux pour laisser apparaître la Vie et un optimisme indestructible.

    Mille fois mieux, et plus rare, que les vautours de malheur qui se repaissent de la décadence et instillent la résignation (« ce pays est fichu »),

    J’aime

  2. Bonjour M. Bertez
    « Depuis le tout début, la civilisation humaine s’est construite au service des intérêts des puissants, de la religion à la philosophie, des arts au droit. »

    Non! Depuis le tout début, la civilisation humaine s’est construite au service de la survie du groupe. Les bandes de pré-hominidés comme les autres bandes de mammifères sociaux se sont organisées pour survivre face aux prédateurs. Et pas seulement elles : les gallinacés sont aussi organisés en bandes et élaborent une hiérarchie interne bien décrite par les éthologues… Les herbivores africains antilopes etc… laissent les malades à l’extérieur et les petits au centre en réponse ( presque en accord ) aux prédateurs….
    La différence entre les bandes d’hominidés et les bandes des autres anthropoïdes est une question de taille, permise par le fait que l’humain peut s’associer autour d’une histoire qu’il se raconte.
    La société hiérarchisée qui se met en place et se fige remonte à la sédentarisation agraire. Ensuite les cultures se différencient et se complexifient plus dans l’imaginaire que dans le réalité physique: il n’y a pas d’astrologie en Egypte car la futurologie indispensable à la prévision de la gestion des récoltes ne dépend que des crues du Nil, tandis qu ‘elle naît à Babylone en raison de l’imprévisibilité du temps due aux chaînes de montagnes environnantes. Cependant les castes existent dans les deux civilisations. Les récits mythologiques servent à maintenir la cohérence du groupe et ensuite l’ordre salvateur.
    Aujourd’hui encore, la peur d’être exclu du groupe est pus forte que celle de la mort car la dissolution du groupe met tout le monde en danger de mort tandis qu’une mort individuelle ne menace pas le groupe – encore que, et le décès d’Elisabeth II le montre bien- la disparition d’un symbole totémique génère une angoisse de mort pour tout le groupe.
    Je crois donc que l’on ne peut dire que tout est faux et malfaisant par définition, mais que des ordres fondés sur des récits devenus inadaptés aux changements et qui ne visent qu’à conserver les privilèges de quelques uns au détriment de la survie de toute la société doivent nécessairement être abolis, non pas parce qu’ils
    sont faux mais parce qu’ils mettent tout le monde en danger.
    Comme l’avait dit W. Churchill, réussir sa vie c’est voler victorieusement d’échec en échec. C’est d’ailleurs ce que la physique fait , remplaçant au fur et à mesure les théories fausses ou incomplètes par de nouvelles qui seront à leur tour amendées ou abandonnées.
    L’arbre de la connaissance du Bien et du Mal, qui est déjà un identifiant culturel est une allégorie du danger de se croire apte à dire ceci est bien ( accompli au sens littéral) ou mal ( inaccompli au sens littéral ) permettant de se libérer; cependant sa traduction en bien ou mal est déjà une déviation trompeuse pouvant être facilement mise au service des « puissants », des « églises » et désormais des « princes marchands ». Il est de notre responsabilité de ne pas devenir des dupes. C’est parfois difficile et demande du courage et de la détermination.

    Cordialement

    J’aime

    1. Rimbaud…

      « Qu’étais-je au siècle dernier: je ne me retrouve qu’aujourd’hui. Plus de vagabonds, plus de guerres vagues. La race inférieure a tout couvert – le peuple, comme on dit, la raison; la nation et la science.
      Oh! la science! On a tout repris. Pour le corps et pour l’âme, – le viatique, – on a la médecine et la philosophie, – les remèdes de bonnes femmes et les chansons populaires arrangés. Et les divertissements des princes et les jeux qu’ils interdisaient! Géographie, cosmographie, mécanique, chimie!…
      La science, la nouvelle noblesse! Le progrès. Le monde marche! Pourquoi ne tournerait-il pas?
      C’est la vision des nombres. Nous allons à l’Esprit. C’est très-certain, c’est oracle, ce que je dis. Je comprends, et ne sachant m’expliquer sans paroles païennes, je voudrais me taire. »

      J’aime

  3. Tout ceci démontre cruellement, encore et toujours, qu’aucun système ne protège l’individu, de même qu’aucun type d’état: l’homme reste un loup pour l’homme que cela soit physiquement ou psychologiquement. En conséquence, personne ne peut faire l’économie de se prendre en charge et de se préserver sur ces deux plans. On se consolera en constatant que ceux qui sont au cœur du système sont les plus atteints.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s