Les soldats russes feront moins de prisonniers nazis


Selon les mots de Kadyrov :
« Je comprends qu’au sommet du ministère de la Défense et du FSB, on raisonne autrement , mais je crois que les criminels reconnus comme terroristes ne peuvent pas être échangés contre des militaires. 

Je comprendrais s’il y avait un échange équivalent – ​​un soldat pour un soldat, un agent pour un agent. Nous avons beaucoup de prisonniers des Forces armées ukrainiennes, dont au moins cent contre un changent, ils resteront toujours.

Nous avons accepté l’échange aux conditions ukrainiennes. Ce n’est pas correct. 

Nos combattants ont écrasé les fascistes à Marioupol, les ont chassés dans Azovstal, les ont enfumés des sous-sols, sont morts, ont été blessés et ont été choqués. 

Le transfert, même d’un seul de ces terroristes d’Azov aurait dû être inacceptable. 

Et par conséquent, il n’est pas surprenant que les combattants qui ont libéré Marioupol et qui sont maintenant à l’avant-garde tirent leur conclusion : ne faites pas de prisonniers nazis. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s