Le bobard de la Russie isolée!

Le bobard de la Russie isolée -Asselineau-

Deux anciens diplomates américains ont reconnu que la grande majorité de la population mondiale ne soutient pas la nouvelle guerre de l’Occident contre la Russie.

Dans un éditorial de Newsweek intitulé « Près de 90 % du monde ne nous suit pas en Ukraine », les anciens diplomates Michael Gfoeller et David H. Rundell ont écrit :

Alors que les États-Unis et leurs alliés les plus proches en Europe et en Asie ont imposé des sanctions économiques sévères à Moscou, 87 % de la population mondiale a refusé de nous suivre. Les sanctions économiques ont uni nos adversaires dans une résistance commune. De manière moins prévisible, le déclenchement de la Seconde Guerre froide a également conduit des pays qui étaient autrefois partenaires ou non alignés à devenir de plus en plus multi-alignés.

Ils ont reconnu que de nouvelles institutions multilatérales telles que l’Organisation de coopération de Shanghai et les BRICS se développent et offrent de nouvelles opportunités aux pays du Sud.

Les diplomates ont également commenté l’affaiblissement du système financier contrôlé par Washington et la dédollarisation croissante :

Le statut de monnaie de réserve du dollar reste un pilier de l’ordre économique mondial, mais la confiance dans cet ordre a été ébranlée. Les sanctions économiques ont militarisé certaines parties des secteurs internationaux de la banque et de l’assurance, y compris le système de transfert de fonds SWIFT. Des actifs ont été saisis et des contrats de produits de base annulés. Les appels à la dé-dollarisation sont devenus plus forts. Lorsque la Russie a exigé des paiements énergétiques en roubles, en yuans ou en dirhams des Émirats arabes unis, la Chine et l’Inde se sont conformées.

De nombreuses économies asiatiques sont désormais touchées à la fois par la hausse des prix du pétrole et par la dépréciation de leur propre monnaie par rapport au dollar. En conséquence, ils étendent leur utilisation des swaps de devises bilatéraux qui leur permettent de négocier entre eux dans leurs propres devises. Il y a quatre-vingts ans, la livre sterling a perdu sa position prééminente parmi les monnaies mondiales. C’est précisément ce que les adversaires de l’Amérique essaient de faire au dollar et si jamais les Saoudiens arrêtaient de fixer le prix du pétrole en dollars, ils pourraient très bien réussir.

Multipolarista a précédemment signalé le déclin de l’hégémonie du dollar américain .

Le Wall Street Journal a également reconnu ces faits gênants dans un rapport d’avril intitulé « L’alliance anti-russe manque un gros bloc : le monde en développement ».

Le journal du business a écrit : « Les dirigeants occidentaux qui cherchent à construire une coalition mondiale pour isoler la Russie dans sa guerre contre l’Ukraine sont confrontés au refus des plus grands pays en développement du monde, y compris les démocraties de l’Inde, du Brésil et de l’Afrique du Sud ».

« 87% du monde ne soutient pas la nouvelle guerre froide de l’Occident contre la Russie » par MultipolaristaMultipolariste

Cette réalité a conduit certains experts occidentaux à publier des éditoriaux condescendants et à la limite du racisme attaquant les pays du Sud .

Via Multipolarista.

2 réflexions sur “Le bobard de la Russie isolée!

  1. Et l’autre bobard c’est celui du peuple russe qui se retournerait contre Poutine. C’est un mensonge à horizon prévisible.

    Message reçu hier d’un ami franco-russe auprès duquel je m’inquiétais de savoir si son fils était mobilisé :

    Salut Seb!

    Tout va, merci pour ton soutien.

    Aujourd’hui la vie à Moscou reste normale et mieux qu’en Europe. Certains jeunes effectivement se posent des questions mais pour l’instant il ne s’agit que d’une mobilisation de personnes qui sont liées à l’armée ; cela veut sûrement dire que les républiques vont être reconnues partie de la Russie et que toute nouvelle attaque seront considérée comme une déclaration de conflit (aujourd’hui la Russie n’est pas en guerre mais gère seulement une opération spéciale) et permettra l’utilisation d’autres armes, une peu comme celles utilisées par l’Ukraine et fournies par les États-Unis.

    Les russes sont très bien conscients que l’armée actuellement en face n’est pas ukrainienne mais américaine ; la décision de Putin peut remettre tout à sa juste place.
    Mon fils est à Genève donc pour l’instant tout va pour lui.

    On y croit 🤞🏻🙏

    En espérant te voir prochainement, 👍🏻
    Patrice

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à Seb pour la publication de ce courrier très personnel.
      Propagande et corruption sont les seules armes qui permettent aux usa de repousser un peu leur effondrement.
      Le notre (effondrement) en Europe a déjà bien commencé.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s