La presse jaune

Le journalisme jaune

« b » de MoA a lu un article du New York Times.

Voici ce qu’il en écrit.

Au début, je me demandais pourquoi l’ éditeur de la page d’accueil du New York Times mettait un article sur Poutine et son implication présumée dans la stratégie de guerre sous « US Politics ».

Mais après avoir lu l’article

Alors que les pertes russes augmentent en Ukraine, Poutine s’implique davantage dans la stratégie de guerre

Après lecture , je comprends la qualification.

Voici quelques citations :

Le président russe Vladimir V. Poutine a […], 

ont déclaré des responsables américains , …

Des responsables américains informés de renseignements hautement sensibles ont déclaré …

… son implication a créé des tensions, ont déclaré des responsables américains .

Les responsables ont dit …

…, a déclaré vendredi le général Mark A. Milley , président de l’état-major interarmées .

… est des deux côtés, ont déclaré des responsables américains .

Certains responsables américains ont déclaré qu’ils voyaient des problèmes à venir …

Un haut responsable américain a déclaré cette semaine…

… pourrait éventuellement être menacé, ont déclaré des responsables américains .

Des officiers supérieurs russes interrogés à plusieurs reprises […], ont déclaré des responsables américains , …

Les officiers russes croyaient […], ont déclaré des responsables américains .

… axé sur des barrages d’artillerie massifs, ont déclaré des responsables américains .

… touché par des tirs ukrainiens, ont déclaré des responsables ukrainiens .

… a déclaré Seth G. Jones , vice-président senior du Center for Strategic and International Studies.

… a déclaré Michael Kofman , directeur des études russes au CNA, un institut de recherche sur la défense à Arlington, en Virginie.

…, des responsables américains disent que M. Poutine croit …

… Des responsables américains ont déclaré que M. Poutine n’avait pas reçu d’informations précises …

M. Poutine, a déclaré un responsable américain , s’est opposé…

…, les responsables américains ont déclaré que les officiers russes eux-mêmes étaient divisés …

En additionnant nous avons :

  • officiel(s) américain/américain(s) anonyme (s) [a dit/ont dit/dit] : 15 fois,
  • semi – officiels américains nommés (Jones, Kofman) : 2 fois,
  • un officiel américain nommé (Milley) : 1 fois,
  • officiels ukrainiens anonymes : 1 fois.

Il n’y a pas d’autres sources dans la pièce publiée par le NYT.

Croiriez-vous qu’il a fallu 4 (QUATRE) « journalistes » du NYT , Julian E. Barnes, Helene Cooper, Eric Schmitt et Michael Schwirtz, pour sténographier cette absurdité ?

De nombreux responsables américains anonymes ont déclaré que les États-Unis gagnaient leurs guerres en Corée, au Vietnam, en Afghanistan, etc. Des responsables américains anonymes ont déclaré que l’Irak possédait des armes de destruction massive. Le NYT a imprimé toutes ces fausses allégations sans jamais fournir de preuve de leur véracité.

Il y a eu une certaine angoisse après que les allégations d’ADM irakiennes se soient avérées fausses. Le NYT et d’autres médias ont promis de faire mieux et de restreindre l’utilisation de sources anonymes :

Selon nos directives, les sources anonymes ne doivent être utilisées que pour les informations que nous pensons dignes d’intérêt et crédibles, et que nous ne sommes pas en mesure de rapporter d’une autre manière.…Nous comprenons la méfiance des lecteurs, mais de nombreuses histoires importantes dans des domaines sensibles comme la politique, la sécurité nationale et les affaires ne pourraient jamais être rapportées si nous interdisions les sources anonymes. Les sources craignent souvent pour leur emploi ou leurs relations d’affaires, parfois même pour leur sécurité.

Ces responsables américains anonymes cités dans l’ article du NYT ci-dessus distribuent-elles des informations « dignes d’intérêt » et « crédibles » ? Ils affirment même certaines choses qu’ils n’ont évidemment aucun moyen d’obtenir; exemple « M. Poutine croit… »! Ils doivent avoir peur pour leur emploi et leur sécurité lorsqu’ils révèlent les secrets des croyances de Poutine à ces « reporters » assidus du NYT ?

Ou c’est juste un autre tas de mensonges. Non seulement ce que disent les responsables américains, mais aussi ce que le NYT prétend être. L’article ci-dessus n’est pas le résultat du journalisme de médias indépendants mais le résultat d’une intense collaboration entre un organe quasi étatique et l’administration Biden. 

Il s’agit d’une opération d’information menée contre son propre peuple et de propagande pour une véritable guerre menée contre la Russie.

Le NYT aurait pu se contenter de quelques lignen du genre:

« Des responsables anonymes ont déclaré que Poutine perdait et que les États-Unis gagnaient, il est donc logique d’augmenter l’aide à l’Ukraine, de réduire l’opposition à l’aide et d’accroître le soutien aux démocrates. » 

Après les élections, peu importe si l’histoire prend l’eau et se heurte à la la réalité, il restera encore de nombreuses années pour créer une autre histoire pour les prochaines élections.

Publicité

2 réflexions sur “La presse jaune

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s