Les contrôles de prix sont notre horizon! Ne prenez pas de retard dans la fixation de vos tarifs! Le canari britannique.

Pendant des années la Banque centrale de la République de Turquie a pratiqué une nouvelle théorie économique selon laquelle la réduction des taux d’intérêt combat l’inflation. . Ce n’est pas payant l’inflation turque est de 80%. 

La Banque d’Angleterre suit les leçons de la Banque Centrale Turque! Elle vient de renier l’orthodoxie comme son homologue turc. Elle y a été obligée en raison des folies fiscales de Liz Truss : Un plan budgétaire si aberrant que la BOE a dû intervenir hier matin pour éviter un effondrement du marché des obligations d’État britanniques.

Elle l’a fait en soutenant le cours des obligations et en émettant de la monnaie en contrepartie. Elle l’a fait en rachetant ces obligations pour éviter que celles ci se mettent a leur vrai prix et ainsi ne viennent détruire les faux bilans des fonds de pensions.

Cela confirme ce que j’affirme; le système ne peut survivre que si et seulement s’il est capable de maintenir les fausses valeurs bullaires, il ne peut supporter un retour aux lois normales du marché; il faut sans cesse le truquer, il sans cesse soutenir des valeurs imaginaires. C’était la fonction des QE et ce sont les QE que la BoE doit reprendre.

Hélas le bon temps ou les politiques monétaires n’avaient aucun impact inflationniste sur les prix des biens et services est terminé, l’argent ne reste pas cantonné dans la sphère financière, il part à la recherche de ses contreparties dans le monde réel.

C’est un début , mais c’est le début de la fin des délices de ce que l’on a appelé la dérégulation et que j’appelle la financiarisation. La création monétaire sans douleur , le crédit sans prix à payer, c’est fini!

Bien entendu personne ne le formulera ainsi i mais si on parle crument ce qu’a fait hier la Bank of England, c’est une reflation, une re-inflation.

Je soutiens que c’est une schema, une structure qui est sous jacente à tout le système financier et monétaire mondial:

-les prix des actifs sont faux,

-si on lutte contre l’inflation des prix des biens et services alors on monte les taux et on resserre la liquidité

-et si on fait cela alors les prix des actifs ne peuvent que chuter

Les seules possibilités techniques sont:

soit de contrôler/soutenir les prix des actifs c’est à dire de faire ce que fait la BoE,

soit de contrôler les prix des biens et des services ce que j’ai annoncé il y a quelques années.

Le contrôle des prix est notre horizon. Voire peut erre une politique des revenus.

Deja on contrôle le prix du pétrole, -prix central- ou du moins on essaie et d’autres prix suivront comme les loyers et l’alimentation.

Voila ce que dit Bloomberg qui est politiquement correct:

L’action de la BoE est souvent décrite dans d’autres contextes comme « QE ». 

L’inflation n’est pas tout à fait de 80% au Royaume-Uni, mais elle est à deux chiffres, un problème que la BoE essayait de résoudre en resserrant la politique monétaire, jusqu’à ce matin (donc hier), lorsqu’elle a recommencé à faire le contraire.

L’économie britannique est passée d’une prétendue utopie libertaire à une expérience MMT du jour au lendemain. 

Une intervention était nécessaire pour éviter l’apocalypse du marché, mais elle obligera la BoE à « écraser » la croissance économique de manière encore plus agressive à l’avenir.

Les pressions inflationnistes ne font faire que s’intensifier à mesure que la Livre perdra de la valeur.. Cela augmentera le coût des produits importés, hausses de coûts que les fabricants de biens de consommation devront répercuter sur les clients .

Les analystes financiers pensent que les banques britanniques traverseront le cauchemar sans problème, avec l’aide de taux d’intérêt élevés. 

Les investisseurs pensent autrement. Des taux d’intérêt élevés ne sont d’aucune utilité pour les prêteurs lorsque personne ne veut emprunter et que la solvabilité se dégrade.

Incoherence de la politique britannique

[Yahoo/Bloomberg] Asian Stocks Rally as BOE Lifts Risk Sentiment: Markets Wrap

[Reuters] China Warning on Speculation Sparks First Yuan Gain in Nine Days

[Reuters] Oil price dips as dollar strengthens, demand weakens

[AP] Ian swamps southwest Florida, trapping people in homes

[Reuters] Russia set to annex Ukraine territory; West warns of new sanctions

[Reuters] Fed’s Evans: Market volatility can create restrictiveness

[Reuters] China signals no let-up in its aggressive diplomacy

[Reuters] Japan, U.S., South Korea to conduct joint navy drills on Friday – Japan MSDF

Publicité

5 réflexions sur “Les contrôles de prix sont notre horizon! Ne prenez pas de retard dans la fixation de vos tarifs! Le canari britannique.

  1. -Vieillissement populations,
    +
    -Surendettement,
    +
    -Réchauffement climatique,
    +
    -Virus, Covid,
    +
    -Guerre Ukraine Russie,
    +
    -Rupture de chaînes d’appro,
    +
    -Stagflation,
    +
    -Communautarismes,
    =
    Fin de l’abondance, stagflation, dépression, rationnement, émeutes ?

    J’aime

  2. Des taux d’intérêt élevés ne sont d’aucune utilité pour les prêteurs lorsque personne ne veut emprunter et que la solvabilité se dégrade.

    C’est peut être cela le nœud gordien et cela nous mène à une dépression inflationniste… soit une puissante stagflation ou l’économie se contracte et l’inflation persiste puisque la rareté fait le prix et qu’en meme temps les salariés exigeront une hausse des salaires pour rattrapper la perte de pouvoir d’achat. Mettre sous pression les prix c’est éreinter aussi les marges des entreprises trop dépendantes de l’énergie et cela va précipiter les faillites… pourquoi investir puisque l’avenir trace la voie de l’insolvabilité et pour les banques des futurs défauts de contreparties?

    J’aime

  3. Un contrôle des prix ne suffira pas.

    À quoi bon contrôler des prix si les denrées sont en quantités insuffisantes ?

    Le contrôle des prix est possible mais je crois surtout aux rationnements, les 2 n’étant pas incompatibles.

    J’aime

  4. Bonjour M. Bertez

    Dans l’ancien monde on allait de Charybde en Scylla , de nos jours l’Angleterre navigue de Liz Truss en Diz Tress …. Dans l’ancien monde on chantait Rule Britannia, Britannia rule the waves; désormais c’est Wads * rule Britannia…

    Cordialement

    *wads < a wad of dough… un tas de pognon

    J’aime

  5. Pour info, l’inflation turque « officielle » est de 80% selon le TUIK (institut des statistiques turques). Les salaires des fonctionnaires et les augmentations du SMIC étant basée sur ce chiffre, il est bien évidement totalement faux et l’inflation réelle est plutôt du double. Oui, vous avez bien lu : 160% selon divers instituts de sondages privés…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s