Sur Liman, affrontement… des commentateurs!

Sur la perte et l’évacuation de Liman, les commentaires sont passionnés. la plupart sont amers, presque rageurs. Ils reprochent aux autorités russes soit leur incompétence soit leur retenue.

Cela fait penser aux empoignades de supporters lors de matchs de football;

Les avis sérieux sont pour le moment réservés. Plutot à tendance négative

Martyanov est modéré , il considère que Liman n’est pas significatif, en revanche Cassad est plus critique, voire scandalisé. Kadyrov est est très indigné et négatif.

Le commandement russe reste laconique ce qui ne permet pas de clarifier la situation:

« Le ministère de la Défense a annoncé le retrait de Krasny Liman vers des positions plus avantageuses
Le changement de lignes a été entrepris « en relation avec la création d’une menace d’encerclement de les forces alliées »

Dans le match Ukraine- Russie de football, la Russie a déçu ses supporters, cela est peu contestable.

Du coté des commentateurs pro russes institutionnels voila ce que l’on dit:

Il y avait seulement 500 Cosaques de Lougansk et Cosaques Cubains (volontaires de Russie) pour défendre Lyman / Krasny Liman; ils ont tenu pendant environ 2 semaines.

Les Forces armées russes de la 20e Armée interarmes de la Garde fournissaient un soutien d’artillerie à longue portée sans aucune présence en première ligne, selon les rapports russes au fil des semaines.

Les forces ukrainiennes attaquant la colonie comptaient 6 à 9 mille soldats.

Lyman / Krasny Lyman a reçu une attention disproportionnée.

Nous ne nous sommes jamais concentrés sur cette colonie , ni en mai, ni en septembre. Nous n’en avons jamais rendu compte en profondeur.

À notre avis, il y a une bataille beaucoup plus importante qui se déroule, et c’est la bataille pour Bakhmut.

Lyman est une autre île aux serpents. Pour le moment, c’est le seul endroit où l’offensive des forces armées ukrainiennes a réussi: elle fait donc l’objet de nombreux reportages. L’offensive a échoué partout ailleurs sur toute la ligne de front; en particulier à Kherson. Cela peut toujours changer, mais en fait, la seule partie pour le moment qui capture un territoire stratégiquement important est la partie russe dans la direction du sud, en particulier à Bakhmut.

Cela ne veut pas dire qu’il faut minimiser les tactiques employées par les Ukrainiens, ils ont affiché une excellente manoeuvre autour de Lyman / Krasny Lyman et il y avait peu de choses que le petit nombre de combattants de la milice pouvait faire pour le contrer; ils ont juste concentré leurs tactiques au mauvais endroit.

La détention de Lyman ne donnera aucun avantage stratégique aux forces armées ukrainiennes. En fait, il est fort probable que Lyman soit à portée des équipages d’artillerie russes qui le réduiront presque certainement à niveau avec le sol.

Pour l’instant, nous laisserons Lyman / Krasny Lyman tranquille et rendrons compte de la situation dans quelques jours-s’il y a des changements.

EN PRIME

CASSAD

Dans le cas d’affrontements publics sur le départ de Krasny Liman.

  1. Il semble qu’il y aura certaines conclusions et conséquences, bien que la plupart d’entre elles resteront dans un domaine non public.
  2. Dans tous les cas, le soutien à l’armée doit rester inconditionnel, la guerre sera longue et il est important pour l’armée d’avoir un arrière fort – à la fois économiquement, moralement et politiquement.
  3. Comme je l’ai noté plus d’une fois, les principaux espoirs de l’Occident dans la guerre en Ukraine contre la Russie sont liés au fait que, pour une raison ou une autre, l’arrière de la Russie s’effondrera et que la situation de la Première Guerre mondiale se répétera, lorsque, après une série de défaites militaires et dans le contexte d’une situation socio-économique difficile dans le pays, les élites dirigeantes ont procédé à la destitution de Nicolas II dans le cadre de la Révolution de février, qui a été suivie d’une guerre civile couvante et d’autres conséquences bien connues. Cette fois, les bolcheviks, qui tireront le pays vers des sommets brillants après de tels événements, ne sont pas visibles à l’horizon.
  4. L’armée, comme le pays dans son ensemble, changera inévitablement au cours d’un long conflit avec l’Occident, comme c’était le cas avant 2022, elle ne le sera plus. La vie va changer. Ce qui ne peut pas s’adapter mourra naturellement. Bien entendu, il est hautement souhaitable que le processus de changement soit dirigé d’en haut afin d’accélérer les changements nécessaires.
  5. Les attentes actuelles sont évidemment liées à la stabilisation du front à la périphérie de Kremennaya et de Svatovo, à la cessation de la retraite et à la préparation des troupes aux opérations offensives après l’introduction d’unités reconstituées et de masses mobilisées, ce qui assurera la supériorité numérique nécessaire dans les directions des principales frappes, sinon, les plaintes selon lesquelles nous nous « défendons héroïquement contre un ennemi en infériorité numérique » ou « avançons héroïquement sur un ennemi en infériorité numérique » semblent de plus en plus ridicules en raison du fait que la Russie a un potentiel de mobilisation plusieurs fois plus important et qu’au début de la guerre, elle disposait d’une importante armée sous contrat de personnel.

https://t.me/boris_rozhin/65799

Télégramme (https://t.me/boris_rozhin/65799)
Classe de Colonel
В случае с публичными разб

https://t.me/azmilitary11/23105

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s