Le mystère des reculs russes

L’auteur de l’article n’est pas très convaincu par les explications qu’il avance mais elles ne sont pas inintéressantes en attendant les vraies indications sur la tactique russe. On en saura plus bientôt.

Au cours des derniers mois, l’Ukraine a lancé une contre-offensive contre les positions russes dans la région de Kharkov. L’attaque contre les faibles forces russes a été assez réussie même si elle a coûté à l’armée ukrainienne plusieurs milliers d’hommes et du matériel irremplaçable. Cela ne semble pas avoir d’importance pour Kiev.

Plusieurs raisons du succès ont été données. 

Les forces russes dans la région étaient encore plus petites que les gens ne le pensaient et l’Ukraine était prête à pousser toutes les réserves dont elle disposait à travers les lignes de défense russes. L’artillerie russe était tout aussi mince et ne pouvait pas utiliser suffisamment d’armes de zone comme des systèmes de lance-roquettes multiples pour arrêter les forces ukrainiennes d’assaut.

En conséquence, l’Ukraine a repris une part assez importante de terres. 

La plupart d’entre elles étaient des zones rurales peu peuplées. Même la ville de Lyman, à laquelle les Russes ont renoncé, comptait moins de 30 000 habitants d’avant-guerre.

Région de Kharkov 4 octobre

plus grandRégion de Kharkov 1er septembre

plus grand

Mais une autre contre-offensive ukrainienne fait douter des explications données pour les pertes de zone près de Kharkov.

Dans la région de Kherson-Nikopol, les Ukrainiens ont fait plusieurs tentatives pour repousser les forces russes de la terre au nord du Dniepr. Toutes avaient échoué avec de grosses pertes pour la partie ukrainienne. Mais au cours de la semaine dernière, les Ukrainiens ont tenté une nouvelle attaque le long du fleuve et ont percé la ligne de front russe.

Les troupes russes se sont retirèes en bon ordre et les Ukrainiens poussèrent plus loin.

Région de Kherson-Nikopol 4 octobre

plus grandRégion de Kherson-Nikopol 1er septembre

plus grand

Ni l’explication du trop petit nombre d’hommes, ni l’explication du trop petit nombre de systèmes MLRS ou de munitions ne peuvent expliquer ce qui se passe dans la région de Kherson.

Au cours de l’été, les troupes russes ont été retirées de la région de Kharkov et envoyées au sud pour défendre les régions de Kherson. Il y a beaucoup d’unités russes dans la région, y compris de nombreux systèmes d’artillerie. Et tandis que les Ukrainiens ont endommagé certains ponts qui traversent le Dniepr, les forces russes disposent de suffisamment de matériel de ferry pour assurer le ravitaillement. La plupart des attaques ukrainiennes précédentes ont été vaincues assez facilement.

J’ai donc du mal à expliquer la situation actuelle.

Mon « sentiment » actuel est que les forces russes ont reçu l’ordre d’en haut de conserver leurs forces, de lâcher du terrain et de battre en retraite lorsque la pression devient suffisamment importante rendant de graves pertes russes probables.

Pourquoi de tels ordres auraient-ils été donnés ? Quels sont les projets derrière eux ?

Je ne sais pas vraiment.

Mais on le saura quand la Russie ouvrira la nouvelle phase de la guerre.

Le temps est devenu assez mauvais en Ukraine. La pluie rend le passage des chars, etc. presque impossible. C’est pourquoi l’attaque au sud a été repoussée le long d’une route. Dans deux mois, le sol en Ukraine sera probablement gelé.

La direction militaire russe semble croire que les opérations ukrainiennes vont bientôt cesser et que les renforts russes mobilisés qui commencent à se mettre en ligne pourront changer radicalement la donne dès l’arrivée de l’hiver.

Une autre raison potentielle derrière l’ordre de conserver les forces et de ne pas conserver de territoire à tout prix peut être politique. Le public russe commençait à être un peu fatigué de la guerre, mais après les pertes dans la région de Kharkov, les experts de la télévision ont poussé pour gagner la guerre. Cela a permis au président russe de lancer la mobilisation des réservistes. Les pertes supplémentaires depuis peuvent être conçues pour permettre des mesures plus politiques.

La loi qui permettra aux quatre régions de revenir à la Russie après cent ans d’appartenance à l’Ukraine a été adoptée aujourd’hui par la chambre haute du parlement russe :

Selon les documents, la RPD et la RPL conserveront leur statut de républiques après leur adhésion à la Russie et le russe sera leur langue officielle. Les régions de Kherson et de Zaporozhye rejoindront également la Russie en tant qu’entités constitutives et continueront d’être appelées « régions ». Les frontières des républiques et des régions seront les mêmes que celles « qui existaient au jour de leur création et de leur adhésion à la Russie ». 

Les accords internationaux précisent que leurs frontières avec d’autres pays seront considérées comme les frontières d’État de la Russie. Dans le même temps, en vertu des lois constitutionnelles, la RPD et la RPL rejoignent la Russie sous les frontières de 2014 inscrites dans leurs constitutions.

Avec les lois promulguées, l’opération militaire spéciale deviendra une guerre pour empêcher les attaques sur les terres russes et pour reprendre les parties de la Russie qui sont actuellement sous occupation ukrainienne.

« b » de MoA

2 réflexions sur “Le mystère des reculs russes

  1. Une explication parmi d’autres pourrait faire référence au tsunami, Un signe immédiat et inquiétant de l’approche d’un tsunami est une diminution rapide et inattendue du niveau de l’eau sous ce qui est normal pendant la marée basse, ensuite arriverons les vagues dévastatrices.

    J’aime

  2. Bonsoir M. Bertez
    Ce qui se passe sur le terrain n’obéit pas qu’à la tactique militaire….

    Economiser ses forces, drainer celles de l’adversaire tout en lui donnant un peu de « face » pour consolider son image dans son peuple face à ceux qui, de l’extérieur le manipulent et profitent de lui, peut lui donner plus envie de négocier et un peu plus de pouvoir pour le faire afin de sauver sa tête dans son pays.
    Z n’est pas menacé que par la Fédération de Russie, on oublie qu’il est remplaçable aux yeux de ses commanditaires s’il ne leur donne plus satisfaction! Comme n’importe quel manager de succursale…
    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s