On attend un discours de Poutine et peut être la loi martiale.

On s’attend à ce que Vladimir Poutine fasse un discours d’urgence à la nation et à l’armée immédiatement après l’entrée officielle des régions de la LPR, de la RPD, de Zaporozhye et de Kherson en Russie.

La réunion du Conseil de la Fédération est prévue le 4 octobre, et c’est là que l’entrée légale des nouvelles régions sera finalisée.

La désignation officielle des territoires comme faisant partie de la Fédération de Russie pourrait être la raison de l’introduction de la loi martiale ou de la déclaration de l’Ukraine en tant qu’État terroriste et de l’introduction du régime CTO (en Tchétchénie, le Le CTO a duré 10 ans et pendant ce temps l’Armée de l’Air, l’artillerie, les troupes de chars, les forces aéroportées, les forces spéciales ont été utilisées, ainsi que des armes de puissance accrue).

La loi martiale est introduite en cas d’agression ou de tentative d’agression contre la Russie, y compris une invasion ou une attaque par les forces armées d’un État étranger sur le territoire de la Russie.

Selon le niveau de menace, le président de la Russie a le droit de déterminer les limites de la loi martiale – ce sera soit le territoire des hostilités avec les régions frontalières (Rostov, Koursk, Belgorod, Bryansk avec ou sans Crimée), soit l’ensemble territoire du pays.


En URSS, la loi martiale a été déclarée au début de la Grande Guerre patriotique. Dans la Russie moderne, elle n’a jamais été introduite.

4 réflexions sur “On attend un discours de Poutine et peut être la loi martiale.

  1. Poutine n’a pas compris que des factions néo-cons sont à la manoeuvre aux USA et en UE et que le sacrifice jusqu’au dernier ukrainien mais aussi jusqu’à la destruction sociale et économique des européens étaient un prix que nous pouvions payer Si Hitler était considéré comme un malade mental et qu’il poussa son délire jusqu’à réduire l’Allemagne en un tas de ruine, on peut affirmer sans sourciller que les néo cons sont de la meme veine jusqu’au boutiste dans la folie Le pire est bien devant nous

    J’aime

  2. Tout cela est bel et beau, mais de toute évidence plus personne ( voyez les propos de Kadyrov ) chez les Russes et les pro-Russes, dont je suis, ne comprend quoi que ce soit à quoi que ce soit. Personnelleement j’en viens à croire que Poutine est tout simplement aboulique et le pire chef de guerre qu’il fallait à la Russie dans une situation pareille.

    J’aime

    1. je crois plutôt que le champ de bataille en ukraine appartient à un champ de bataille plus vaste où la russie ne lutte pas contre l’ukraine mais contre l’hégémonie américaine. avec sa « drôle de guerre » poutine laisse l’europe s’enfoncer dans les sanctions jusqu’au peut-être réveil des populations, il laisse la dédollarisation s’installer, il laisse l’otan et les usa se défaire d’une bonne partie de leurs réservers d’armes. et il laisse aussi les ukrainiens, qui se croient soudain forts, étirer leur front : ils n’ont aujourd’hui plus de lieu de contre-offensive possible : ils n’ont progressé que là où l’armée russe s’est retiré en bon ordre, ils ne l’ont jamais emporté sur l’armée russe.

      J’aime

    2. @ THIERRY
      Poutine est tout simplement aboulique et le pire chef de guerre qu’il fallait à la Russie dans une situation pareille.

      Poutine est avant tout un politique, je dirais plutôt, un homme méthodique plutôt qu’aboulique (il faudrait pouvoir consulter son agenda).

      Quand on a en face de soit une armée qui se retranche dans les villes au milieu des civils, et qui a pris le temps (8 ans) de construire toute une série de bunkers.
      Les déloger demanderait des effectifs que l’armée Russe ne peut ou ne juge pas utile d’aligner (Poutine doit avoir la bonne réponse).
      Donc le moyen que les Russes ont choisi, est de jouer sur la vanité de part et d’autre.
      L’armée ukrainienne a besoin d’accumuler les succès dans le but de continuer à obtenir le soutien de ses sponsors et donc d’avancer, ce qui oblige les hommes à s’éloigner des villes, et de sortir à découvert.
      L’opinion publique Russe est piquée au vif, considérant que le corps d’armée dans le Dombass est commandé par toute une bande de bras cassés, ce qui favorise et accentue l’élan patriotique.
      De plus, il faut se souvenir de ce que Poutine a déclaré un jour où il sortait de son aboulie : nous n’avons encore rien fait en Ukraine.

      L’hiver arrive, le sol gel, ce qui va permettre aux chars Russes de rouler et à l’artillerie de se déplacer. Tandis que les villes ukrainiennes ont besoin d’être chauffées et éclairées.

      Après, qui vivra verra.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s