Le cynisme ne se cache plus.

Le ministre des Affaires étrangères de ce pays, Jeppe Kofod, a donné instruction à ses représentants à New York de refuser de participer à une réunion spéciale du Conseil de sécurité de l’ONU convoquée par la Russie le 30 septembre , au cours de laquelle il était censé discuter de la situation en détail.

Dans une interview avec les médias, M. Kofod a expliqué cette non-participation par le fait que la Russie essaierait prétendument de « mettre le cap sur la discussion du sabotage… et de détourner l’attention des événements en Ukraine ». 

Le ministre danois est allé jusqu’à accuser la partie russe de « disséminer de fausses informations sur l’implication présumée de l’Occident dans l’explosion de gazoducs » (!). 

En outre, il a annoncé la détermination du gouvernement à refuser la participation de la Russie à l’enquête sur le sabotage et l’identification des responsables.

La Russie n’a généralement commenté ce sujet qu’après que le membre du Parlement européen de Pologne, l’ancien ministre des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski, dans ses réseaux sociaux immédiatement après la découverte des conséquences des explosions  a publiquement remercié 

les États-Unis pour ce qui s’est passé sur les gazoducs russes.

EN PRIME

Publicité

Une réflexion sur “Le cynisme ne se cache plus.

  1. Il est vrai que ces petits pays nordiques sans histoire, bien propres, ont une légère tendance à préférer les nazis aux russes. Finalement, le covid c’est de la rigolade à côté du virus de la connerie qui frappe massivement l’occident, sans guérir. Le seul vaccin en vue sera brutal.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s