On continue de ne pas combattre la Fed, elle veut que l’on croit au pic d’agressivité.

Une synthèse intéressante de la Banque Centrale de Singapour.

L’économie mondiale souffre d’une « phase de déséquilibre » marquée par une croissance et une inflation défavorables, et une aggravation à partir de là « ne peut être exclue », selon la banque centrale de Singapour.

Voila le constat de la banque centrale de Singapour; Il consiste non pas analyser la situation mais à lister les symptômes qui apparaissent: croissance faible et inflation. on reset sidéré apr la superficialité des analyses et des conclusions qui en sont tirées.

Cela dit le cercle vicieux des apparences est bien décrit; risque que l’inflation produise des conditions financières dégradées ce qui produira une croissance économique faible et redégradera en retour les contions financières par montée de la tendance à la fuite devant le risque.

Quelle est l’origine des déséquilibres ? Mystère!

« Au cours des prochains trimestres, il existe un risque qu’une inflation élevée conduise à des conditions financières encore plus strictes, ce qui pourrait à son tour peser sur une activité économique déjà affaiblie », a déclaré l’Autorité monétaire de Singapour dans sa revue macroéconomique semestrielle publiée jeudi. 

« Le recul des dépenses des ménages et des entreprises, associé à un nouveau resserrement des conditions financières, pourrait potentiellement interagir avec les vulnérabilités existantes du système financier et exacerber le ralentissement économique », selon le rapport.

Croissance inférieure à la tendance

La banque centrale de Singapour voit le PIB mondial ralentir davantage avant de se redresser progressivement au second semestre 2023

Sources : Estimations de l’Autorité monétaire de Singapour avec Haver Analytics, base de données TiVA de l’OCDE, données EPG

Remarques : G3 correspond à la zone euro, au Japon et aux États-Unis. ASEAN-5 est l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, la Thaïlande, le Vietnam. L’Asie hors Japon est la Chine, la RAS de Hong Kong, l’Inde, la Corée du Sud, Taïwan, l’ASEAN-5. Pondérations agrégées basées sur la valeur ajoutée de Singapour par destination de la demande finale. Prévisions (*) d’EPG et MAS

Les dernières perspectives de la cité-État sur l’économie locale et mondiale reflètent une inflation persistante et des inquiétudes persistantes en matière de croissance dans un contexte géopolitique de plus en plus incertain. Alors que l’économie mondiale devrait éviter une récession à grande échelle, les choses pourraient empirer avant de s’améliorer, et 2023 est considérée comme une année douloureuse avec un ralentissement « fort » de l’activité aux États-Unis au premier semestre.

« Compte tenu de la situation de l’inflation, un ralentissement de l’économie mondiale n’est pas tout à fait une mauvaise chose », a déclaré cette semaine le directeur général de MAS, Ravi Menon, à Bloomberg Television. « C’est un bon moyen de soulager ces pressions inflationnistes, à condition que le ralentissement soit léger, court et peu profond. »

https://imasdk.googleapis.com/js/core/bridge3.540.0_en.html#goog_1031423567

Le chef de la Banque centrale de Singapour appelle à un « équilibre » sur la défense des devises

REGARDER: Ravi Menon, chef de l’Autorité monétaire de Singapour, affirme que l’Asie du Sud-Est a fait un « travail décent » en permettant aux marchés d’absorber les chocs d’un resserrement monétaire américain agressif tout en veillant à ce que la faiblesse de la monnaie ne devienne pas incontrôlable.

Le chef de la Banque centrale de Singapour appelle à la retenue sur l’intervention sur le marché des changes

La MAS a réitéré sa prévision d’une croissance de 3 à 4 % à Singapour cette année et a cité une activité économique « inférieure à la tendance » en 2023. Une prévision spécifique pour 2023 est attendue lors de la publication finale du PIB du troisième trimestre le mois prochain. 

La cité-État connaît une nouvelle guérison post-Covid dans les industries qui bénéficient de la réouverture des frontières, tandis que son secteur critique de l’électronique est entré dans une «phase de consolidation».

Singapour n’est pas non plus à l’abri des fortes pressions sur les prix qui pèsent sur une grande partie du monde, incitant la MAS à resserrer les paramètres de politique monétaire pour la cinquième fois depuis octobre 2021. 

L’inflation sous-jacente, l’indicateur préféré du MAS qui s’est accéléré près d’un sommet de 14 ans, devrait se situer autour de 4 % cette année et entre 3,5 % et 4,5 % en 2023, a déclaré la banque centrale. Elle resterait élevé au premier semestre de l’année prochaine avant de « se modérer de manière plus perceptible » fin 2023 dans un contexte de ralentissement de la demande, a réitéré le MAS.

Toujours en récupération

Singapour maintient sa croissance post-pandémique alors que les perspectives mondiales s’assombrissent

Source : Département des statistiques de Singapour, Ministère du commerce et de l’industrie

Remarque : 2022 est le point médian de l’estimation officielle de 3 % à 4 % au 27 octobre

L’examen de la MAS comprenait également une étude réalisée en collaboration avec le Bureau de recherche macroéconomique de l’ASEAN+3 sur les moteurs de l’inflation régionale. 

Les facteurs mondiaux, en particulier les coûts mondiaux de l’énergie, pèsent lourdement sur la croissance des prix, tandis que les anticipations d’inflation « semblent avoir été largement bien ancrées depuis 2000, reflétant peut-être une plus grande crédibilité de la banque centrale dans la région après la crise financière asiatique », selon l’étude.

Persepctives asiatiques selon Oxford Economics.

Les économies asiatiques ne sont pas à l’abri des revers économiques.

 Au cours des 25 dernières années, il y a eu trois chocs importants : la crise financière asiatique (AFC) de 1997-1998, l’éclatement de la bulle Internet en 2001 et la crise financière mondiale (GFC) en 2008. temps.

 Même si des cicatrices structurelles subsistaient, la croissance est revenue assez rapidement et a été soutenue.

 Cependant, cette fois-ci sera probablement différente.

Ce que vous apprendrez :

  • Les économies asiatiques sont confrontées à une combinaison sans précédent de vents contraires, notamment un ralentissement de la croissance mondiale, la Chine affichant un taux de croissance inférieur à celui que nous avons connu depuis le début des réformes il y a plus de 40 ans, la Fed augmentant ses taux et obligeant effectivement les banques centrales asiatiques à suivre, et des prix du pétrole plus élevés .
  • En ce qui concerne 2023, nous pensons que l’environnement extérieur pèsera lourdement sur la région axée sur les exportations. La demande de consommation devrait être entravée par la nécessité de reconstituer l’épargne. L’investissement mettra du temps à s’améliorer. Les gouvernements disposent d’une marge de manœuvre budgétaire limitée pour contrer une nouvelle récession.
  • Nous prévoyons une force continue du dollar américain, ce qui signifie que les devises asiatiques resteront faibles. Les pressions sur les devises et les pressions inflationnistes intérieures induites par l’offre se traduiront probablement par des taux directeurs qui resteront élevés dans toute la région.
Prévisions économiques d'Oxford Economics Asia 2023

On comprend, le pivot en cours de la Fed!

L’immobilier peut etre une fois de plus le joker maudit

Yahoo/Bloomberg] Stocks Resume Rally With Slower Rate-Hike Bets: Markets Wrap

[Reuters] Asia shares jump as investors anticipate smaller interest rate rises

[Yahoo/Bloomberg] Oil Gains for Third Day as Record US Exports Buoy Demand Outlook

[Yahoo/Bloomberg] China’s Property Crisis Is Fueling Record Loss in BEA Debt

[Reuters] Chinese cities tighten curbs against widening COVID outbreaks

[Reuters] Analysis: Need for speed: China Xi’s new generals offer cohesion over possible Taiwan plans

[Bloomberg] Once-in-a-Generation Wealth Boom Ends for America’s Middle Class

[Bloomberg] Global Economy in ‘Disequilibrium’ Has Big Risks, Singapore Says

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s