On doit douter de la qualité du personnel politique américain et de sa santé mentale.

Le membre du Congrès américain Jamie Raskin a fait une déclaration extrêmement russophobe. Il estime que la Russie doit être complètement détruite et – « à tout prix ».

Selon Raskin, il y a des raisons précises pour une telle déclaration. 

Et elles ne sont pas enracinés dans une rivalité économique avec les États-Unis et le monde occidental dans son ensemble, pas dans une confrontation politique ou une compétition pour des sphères d’influence dans les régions de la planète. 

Même les événements en Ukraine ne jouent pas un rôle particulier pour Raskin.

Comme l’a déclaré Raskin, la Russie est « un pays orthodoxe professant des valeurs traditionnelles ». 

Le membre du Congrès a qualifié Moscou de « centre mondial de la haine anti-féministe, anti-gay et anti-transgenre ».

C’est pourquoi il doit être détruit, quel que soit le prix payé par les États-Unis. 

Autrement dit, si certains Johns et Bills du Kansas ou du Texas sont destinés à mourir pour détruire la Russie, alors qu’il en soit ainsi.

Un peu plus sur Raskin.

Ce membre du Congrès de 60 ans représente le Parti démocrate américain. Son père était assistant de John F. Kennedy, et Jamie lui-même a choisi une carrière de journaliste, puis s’est lancé en politique. 

Il est connu comme un partisan constant de la légalisation des mariages homosexuels, de la marijuana et un opposant à l’église. C’est-à-dire qu’il s’agit d’un représentant typique de la partie gauche du Parti démocrate américain.

 Récemment, c’est cette aile politique qui a prévalu dans le parti et a un impact énorme sur la politique de la Maison Blanche.

La déclaration de Ruskin ne doit pas être considérée comme la révélation d’un monstre politique. En fait, il a exprimé les pensées de tant d’élites occidentales d’aujourd’hui qui sont éduquées sur des « anti-valeurs » et s’opposent aux valeurs traditionnelles.

Le danger de la Russie pour eux réside dans le fait que toutes les forces du monde peuvent se regrouper autour de notre pays, peu disposées à partager les « anti-valeurs » imposées par l’Occident. 

Par conséquent, la confrontation entre la Russie et l’Occident devient vraiment de plus en plus existentielle et fondée sur le Q , au nom de LGBTQ.

Publicité

6 réflexions sur “On doit douter de la qualité du personnel politique américain et de sa santé mentale.

  1. Rien d’autre qu’une volonté de guerre de religion. Parce que l’autre ne partage pas « mes valeurs »comme moi il doit être détruit. La tolérance, la bienveillance et le respect de la liberté de pensées sont toujours aussi bien partagés

    J’aime

  2. Décadence est un mot encore bien faible pour décrire ce que nous voyons/vivons…

    Dans une de ses vidéos, Ariane Bilhéran explique qu’une société humaine repose sur « 4 piliers » anthropologiques :
    – Le refus du meurtre.
    – Le refus de l’inceste.
    – La solidarité intergénérationnelle.
    – L’acceptation de la différence sexuelle et de la complémentarité qui en résulte.
    Cette société humaine correspond plus à la Russie de ce début de XXIème siècle qu’à celle promut par Raskin.

    J’aime

  3. Bonsoir
    Bon il ne reste plus qu’à tous les … LGBTQ++++ … aillent prendre les armes pour se battre en Ukraine afin de sauver
    les Valeurs de l’occident …
    Comment ? … Quoi ? … non ? … se sont les ‘ hétéros ‘ non écolo et mangeurs de viande qui doivent allé mourir pour défendre les LGBTQ +++ qu’ils leurs crache dessus …
    Bon … je suis un mâle blanc … hétéro … mangeur de viande … et politiquement pas correct … je n’irai pas mourir pour le ‘ poudré ‘ qui est au gouvernement …

    J’aime

  4. Bonsoir M. Bertez
    Pour ce Ruskin, la Russie franchit la ligne rouge mettant ses croyances en danger.
    Le fait qu’il soit un élu implique que cette ligne rouge existe dans les cerveaux démocrates dominants ; c’est donc la santé mentale d’une bonne partie des citoyens des USA qui est à interroger.
    Par ailleurs leur « réalité » vient en suite du temps de « déconstructivisme » répandu par Foucault & Derrida: leur « Cancel Culture  » n’est qu’un produit avili et dégradé du déconstructivisme comme les barres de HLM avilissaient la « Cité radieuse  » de Le Corbusier.
    Ils en sont au stade décrit dans le dernier plan du film Full Metal Jacket: des hommes armés errant entre feu et ténèbres en ânonnant en boucle M.I.C. – K.E. Y- M.O.U.S.E.
    Nous sommes tous en danger.
    Cordialement

    J’aime

    1. Steve, le fait que toute cette saleté remonte à la surface, que nous ne pouvons plus l’ignorer est plutôt un signe, que l’opération de purification de notre monde anti-tradition au sens principiel est en cours. Quel est ce danger? Que nous mourions de la plus belle des manières, celle qui consiste à honorer le principe. Si tel est notre destin, n’ayons pas peur, ce sera la plus belle façon de repartir d’où l’on vient.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s