Opinion. La Russie ne se bat pas à mort, elle ne veut pas payer le prix de son existence. Voici un texte scandaleux.

Les communistes avaient une conception de la guerre totale: ils avaient compris à partir des analyses de Marx et Lénine que c’était la lutte à mort et que seuls ceux qui n’avaient rien à perdre et donc à protéger pouvaient gagner. C’était leur conception aussi bien pour les luttes intérieures que pour les luttes extérieures.

Les lignes d’approvisionnement allemandes avaient été étirées à leur limite – un peu comme celles de l’armée de mercenaires US/OTAN de 2022. Mais les Russes ne répéteront tout simplement pas Stalingrad dos à la Volga. Si l’objectif de l’armée russe était de tendre un piège comme avec les Allemands à l’hiver 1943 , ils permettraient aux mercenaires de concentrer leurs forces et d’affaiblir leurs lignes de ravitaillement – puis par une contre-attaque massive soit à Kherson, soit quelque part sur le front, les mercenaires seraient flanqués et piégés dans les zones urbaines sans aucun moyen de réapprovisionnement ou de retraite au milieu de l’hiver.

La capacité soviétique à tendre son piège en novembre 1942 était fondée sur le fait de ne pas avoir reculé à travers la Volga. Mais alors, Staline et ses généraux étaient déterminés à remporter la victoire, ce qui est de plus en plus mis en doute en ce qui concerne la direction russe actuelle.

Au moins, la Russie ne veut pas une répétition de la victoire de Stalingrad. 

Et c’est pour cela qu’ils crient de plus en plus fort que « Retreat is Victory ».

Le simple fait est que la Russie pourrait tenir Kherson si les dirigeants en avaient la volonté. Si ils voulaient se battre à mort, conformément à l’analyse de départ que c’est le sort même de la Russie, son existence qui sont en jeu. Mais cette affirmation selon laquelle c’est l’existence même de la Russie qui est en jeu est une affirmation rhétorique, de propagande: ils n’y croient pas et n’y croyant pas, ils ne se battent pas à mort.

Le fait de décoder les évènements en termes militaires, c’est à dire en termes techniques est la preuve que les Russes ne se battent pas à mort et qu’ils ont quelque chose à perdre. je pousse ma logique jusqu’à dire que la direction russe -ou les russes, cela je n’en sait rien- ne veut pas payer le prix de sa décision initiale.

L’identité russe historique a un prix que les chefs soit ne veulent pas , soit ne peuvent pas payer. La Russie est dans l’esprit bourgeois, l’esprit d’économie.

La vérité que je pressens est que les russes ne veulent pas se couper du monde dominant, car c’est ce monde là qui est déjà leur réfèrent. Ils l’habitent déjà. Ils sont déjà intoxiqués!

Ils détruiraient le réseau électrique s’ils en avaient la volonté. 

Ils réimposeraient la suprématie aérienne s’ils en avaient la volonté. 

Ils détruiraient les centres de commandement et les importantes structures économiques, logistiques et culturelles de Kiev et de Lvov s’ils en avaient la volonté. 

Ils chercheraient toujours les objectifs proclamés de démilitarisation et de dénazification s’ils en avaient la volonté. 

Ils auraient imposé la « ligne rouge » contre l’intervention de l’OTAN s’ils en avaient eu la volonté.

Ils n’ont pas la volonté de faire ces choses. Les calculs et les rationalisations masquent l’absence de volonté.

Quant à l’idée que cette guerre est prédestinée à être une longue guerre, elle l’est. Mais pas comme on l’entend.

Mais cela fait référence à la vraie Troisième Guerre mondiale, qui fait déjà rage aux niveaux économique et culturel et qui est vouée à éclater en divers conflits armés sur différents fronts avec l’aboutissement ultime, la guerre avec la Chine.

La Troisème Guerre Mondiale c’est avec la Chine, pas avec la Russie. La Russie est déjà contaminée par l’Occident et si on lui tendait la main, elle la saisirait et baisserait son pantalon.

L’Ukraine elle-même n’est que la porte d’entrée de la troisième guerre mondiale.. 

La Russie aurait dû sécuriser ce front depuis longtemps, c’est évident.  

Bien sur les russes pourraient transformer la retraite de Kherson en une brillante feinte. 

Mais je ne retiendrai pas mon souffle en attendant une telle audace de la part de son leadership et de sa population . 

Ma triste logique est que le ver est déjà dans le fruit russe.

AJOUT

À ce stade, l’issue de la guerre dépend fortement de la mesure dans laquelle la Russie et l’Occident collectif sont prêts à s’engager dans le conflit, ainsi que des actions d’autres acteurs, comme la Chine. 

Ainsi que sur la rapidité avec laquelle les parties seront prêtes à s’engager. 

Alors qu’en termes d’attrition de la main-d’œuvre ou de dommages économiques ou de destruction d’infrastructures, les pertes russes sont tout à fait insignifiantes par rapport à ce que subit l’Ukraine, il n’est pas impossible pour la Russie de perdre, si elle continue de ne se mettre sur le pied de guerre que lentement et avec sa philosophie actuelle.

6 réflexions sur “Opinion. La Russie ne se bat pas à mort, elle ne veut pas payer le prix de son existence. Voici un texte scandaleux.

  1. Et si leurs choix stratégiques n’étaient déterminés que par la conviction que leurs actions militaires amèneraient les consciences collectives de tous à vouloir empêcher une conflagration mondiale nucléaire ?
    Ne perdez pas de vue que des slaves tuent des slaves. Cette forme de cannibalisme, la Russie ne veut pas l’assumer. Par conséquent elle oeuvre pour éviter une éradication suicidaire.
    L’article est à charge sur le principe que faire part de modération sur le champ de bataille est la marque distinctive de la faiblesse. Poutine est très loin d’être une personnalité faible.

    J’aime

  2. Qu’il y a-t-il de scandaleux? Que l’auteur estime que la Russie retient ses coups ou que l’auteur estime qu’il faudrait déclencher plus brutale, voire régionale ou mondiale?

    Il est probable que nombre de Russes doivent partager une telle opinion après 33 ans d’humiliation

    J’aime

  3. Poutine veut surement conquerir les coeurs d’une partie de la population occidentale tout en maniant le baton pour les elites et la carotte pour les peuples.Face a des mauvais resultats economiques,la propagande occidentale est elle toujours aussi forte?10 ans de pause pour que l’occident puissese rearmer et on essaie de nouveau?

    J’aime

  4. Bonjour
    Je suis allé en Russie début 2020 … juste avant le covid … j’étais à Volgograd l’ancienne Stalingrad … et ceux qui ma surpris , j’avais l’impression d’être n’importe où en occident … la jeunesse ressemblait à celle de la France … les yeux rivé sur leur téléphone portable … juste pas de ‘ diversité ‘ … des bars , des restaurants , des salles de sports …etc…
    Dans les sondages en Russie … la jeunesse est pacifiste … elle est déjà ‘ corrompu ‘ par l’occident et continue à la faire rêver …
    Je ne connais pas la Chine … mais soit la jeunesse est ‘ lobotomisé ‘ comme en Russie … soit elle fournira un ‘ rempart ‘ solide contre ‘ l’occident ‘ …
    Chez nous … la masse est ‘ lobotomisé ‘ depuis longtemps …

    J’aime

  5. Bonsoir M. Bertez

    Le Russie ne veut pas se couper entièrement de l’Occident car elle ne veut pas dépendre entièrement de la Chine. Par ailleurs, les armes occidentales tuent des russes tandis que les armes russes ne tuent que des ukrainiens. Cette dissymétrie peut à la longue leur être extrêmement préjudiciable.
    Les Russes n’ont ils pas intérêt à conserver l’intégrité de leurs troupes et de leurs armes jusqu’à ce que la Chine entre en action? Les USA auraient alors à se battre sur deux fronts, comme les Allemands à partir de 42. Et la profondeur du territoire à toujours fait partie des facteurs stratégiques russes.
    Se battre à mort signifie d’abord accepter de tuer l’adversaire et le vouloir ; si l’on n’y est pas prêt, il faut éviter le combat.

    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s