Vous y croyez à la théorie des marchés efficients ? Et à la théorie des anticipations rationnelles aussi ?

Cette semaine: La grande revanche de l’imaginaire sur le réel.

Les titre des nouvelles:

« Le FTX Crypto Empire de 32 milliards de dollars de Sam Bankman-Fried dépose un dossier de faillite. » 

11 novembre – Financial Times :

« Bankman-Fried, qui il y a une semaine était parmi les personnalités les plus respectées de l’industrie de la cryptographie, avec une fortune de 24 milliards de dollars et des liens étroits avec les législateurs américains, Wall Street et des célébrités, a démissionné vendredi de son poste de directeur général de FTX. John R Ray, un spécialiste de la restructuration qui a supervisé les affaires de faillite d’Enron et de Nortel Networks, prendra les rênes… En un peu plus de trois ans, FTX avait obtenu une valorisation de 32 milliards de dollars et avait courtisé une liste d’investisseurs de premier ordre, dont Paradigm, SoftBank , Sequoia Capital et Temasek de Singapour. Les sociétés de capital-risque Sequoia et Paradigm ont ces derniers jours réduit leur investissement à zéro. L’empire commercial tentaculaire dirigé par un groupe soudé d’associés de longue date autour de Bankman-Fried, dont beaucoup vivaient ensemble à Nassau, aux Bahamas,

« Quelle est la prochaine étape pour la crypto alors que l’effondrement de FTX déclenche le » moment Lehman « ? » 

« Les actions montent en flèche lors de la meilleure journée post-CPI jamais enregistrée. »

 « La hausse de 191 milliards de dollars d’Apple en une journée établit un record boursier. » 

« La suppression des emplois dans les grandes entreprises de technologies n’est qu’un debut. » 

« Le marché du crédit boome le plus en deux ans à mesure que l’inflation diminue. » 

« Le dollar subit la plus grande chute depuis 2009 alors que le CPI anticpe les futures actions de la Fed. » 

« LeYen connait sa meilleure semaine depuis 2008 alors que la position de la Fed se ramollit. » 

« Les actions des développeurs chinois connaissent leur meilleure semaine jamais enregistrée. »

 « Les actions asiatiques connaissent leur plus gros bondi depuis 2020, après le Pivot de la Chine Covid Zero » 

« Les plus gros ETF Junk-Bond affichent un afflux record dans l’univers du Risk. » 

Incroyable séance de trading de jeudi. L’indice des prix à la consommation d’octobre a augmenté de 0,4 %, contre des estimations de 0,6 %. Les prix sous-jacents ont gagné 0,3 % contre 0,5 %. 

L’enfer s’est déchaîné.

D’après Bloomberg :

 « Le choc de jeudi a été une bonne surprise après une semaine d’inquiétude et d’aversion au risque. Il a déclenché l’un des plus grands rallyes multi-actifs depuis des décennies. 

L’indice Bloomberg des valeurs du Trésor américain n’a connu que trois jours meilleurs au cours de ce siècle. Deux ont eu lieu pendant la volatilité pandémique de mars 2020 et une le 18 mars 2009 – le jour où la Fed a annoncé son intention d’étendre son programme de QE…

Le S&P500 et le Nasdaq 100 ont également connu leur meilleure journée depuis 2020. Le dollar a le plus chuté depuis 18 mars 2009. Les obligations de qualité supérieure, qui sont encore plus sensibles au rendement que les bons du Trésor, ont connu leur meilleure journée en plus de 30 ans.

Les semi-conducteurs (SOX) ont bondi de 10,2 % au cours de la séance de jeudi.

Le Nasdaq Computer Index de 9,0 %, le Nasdaq100 de 8,4 %.

Le Bloomberg REIT Index de 7,1 %. 

L’indice arithmétique Value Line « actions moyennes » a gagné 6,2 %. 

L’indice Russell 2000 à petite capitalisation a augmenté de 6,1 %, tandis que le S&P400 Midcaps a bondi de 5,8 %. 

Les banques (KBW) ont augmenté de 5,8 %. Le S&P500 a gagné 5,5 %.

L’indice Goldman Sachs des valeurs les plus vendues a decouvert Short Index a bondi de 10,9 % jeudi, avec un pic de 17,5 % sur deux jours.

 Zerohedge a fait référence à « la plus grande pression courte jamais enregistrée ». 

cela explosede partout!

 Les rendements des valeurs du Trésor à dix ans ont chuté de 28 points de base jeudi.

L’ETF iShares Treasury Bond (TLT) a bondi de 3,8%. 

Les rendements de référence des MBS ont chuté de 54 points de base dans les échanges de jeudi. 

Sur les assurances, c’est la débâcle, le risque maximum.

Les couvertures tournent mal. 

Les prix des CDS sur le haut rendement se sont effondrés de 53 points de base, la plus forte baisse sur une journée depuis le 9 avril 2020.

Les CDS sur les vehicules de qualité investissement ont chuté de neuf points à un plus bas de deux mois à 83 points de base, la plus forte baisse depuis septembre 2020.

Les rendements italiens ont chuté de 28 points de base jeudi. 

Le bruit des hedges qui explosent résonne partout dans le monde .

 2022 a été une année de couverture massive sur tous les marchés mondiaux. Surtout dans les bons du Trésor et les titres à revenu fixe mondiaux, les dérivés ont été un facteur majeur dans l’exacerbation des mouvements sur les rendements. C’est la révulsion!

Le réel , le chaos !

10 novembre – Financial Times:

« Après 18 ans de croissance exceptionnelle, une nouvelle réalité s’est imposée à Meta… lorsque le directeur général Mark Zuckerberg a annoncé une réduction drastique des effectifs de son entreprise. Les profondes suppressions d’emplois – équivalant à environ 13% de ses effectifs, soit 11 000 employés – témoignent des menaces concurrentielles auxquelles Meta, propriétaire de Facebook, Instagram et WhatsApp, est confronté de la part de son rival chinois TikTok. Ils sont également le premier signe que Zuckerberg a été contraint de modérer, au moins en partie, son pari coûteux sur la construction d’un métaverse rempli d’avatars numériques au milieu d’un examen minutieux de la part des investisseurs sur ses dépenses. « La bulle a éclaté », a déclaré un ancien membre du personnel de Meta.

10  novembre – Reuters:

« Meta Platforms Inc a déclaré… qu’il supprimerait plus de 11 000 emplois, soit 13 % de ses effectifs, alors que la société mère de Facebook a doublé son pari risqué sur le métaverse au milieu d’un marché publicitaire en ruine et une inflation élevée depuis des décennies. Les licenciements massifs, parmi les plus importants de cette année et les premiers en 18 ans d’histoire de Meta, font suite à des milliers de suppressions d’emplois dans d’autres entreprises technologiques, notamment Twitter Inc, Microsoft Corp et Snap Inc, propriété d’Elon Musk.

10 novembre – Reuters :

« Amazon.com Inc entreprend un examen de ses activités non rentables, y compris l’unité d’appareils qui héberge l’assistant vocal Alexa, pour réduire les coûts…, faisant grimper ses actions de 11 %. Après un examen de plusieurs mois, Amazon a dit aux employés de certaines unités non rentables de chercher des emplois ailleurs dans l’entreprise, tout en déplaçant le personnel de certaines équipes vers des domaines plus rentables et en fermant des équipes dans des domaines tels que la robotique et la vente au détail… « 

1 novembre – Reuters :

« Le nouveau propriétaire de Twitter Inc, Elon Musk, a évoqué jeudi la possibilité que la plate-forme de médias sociaux fasse faillite, clôturant une journée chaotique qui comprenait un avertissement d’un régulateur américain de la confidentialité et la sortie du leader de la confiance et de la sécurité de l’entreprise. Le milliardaire lors de son premier appel de masse avec des employés a déclaré qu’il ne pouvait pas exclure la faillite…, deux semaines après l’avoir acheté pour 44 milliards de dollars – un accord qui, selon les experts du crédit, a laissé les finances de Twitter dans une position précaire.

6 novembre – Reuters :

« Le ministre britannique des Finances, Jeremy Hunt, prévoit d’annoncer le 17 novembre jusqu’à 60 milliards de livres (67,82 milliards de dollars) d’augmentations d’impôts et de réductions de dépenses, dont au moins 35 milliards de livres (39,56 milliards de dollars) dans les coupes, a rapporté le Guardian… Citant une source de Whitehall, le journal a déclaré que les chiffres restaient des estimations et susceptibles de changer, mais que Hunt avait dit au personnel qu’il recherchait au moins 50 à 60 milliards de livres de mesures dans sa déclaration d’automne. ”

8 novembre – Reuters

«L’inflation britannique de l’épicerie a atteint 14,7% en octobre, un autre nouveau record, et il est encore trop tôt pour appeler le plafond, a déclaré le chercheur de marché Kantar… Il a déclaré que les consommateurs britanniques feraient face à 682 livres ( 785 $) augmenteraient leur facture d’épicerie annuelle s’ils continuaient à acheter les mêmes articles. Les prix ont augmenté le plus rapidement pour des produits comme la margarine, le lait et les aliments pour chiens. Kantar a déclaré que 27% des ménages britanniques ont déclaré avoir des difficultés financières, soit le double de la proportion enregistrée en novembre dernier.

8 novembre – Financial Times :

« Les hauts responsables politiques de la Banque centrale européenne ont déclaré qu’ils s’attendent à ce que les taux d’intérêt augmentent au-delà du point auquel ils limitent la demande et affaiblissent la croissance pour faire baisser l’inflation, repoussant les critiques des politiciens de la zone euro concernant les mesures de resserrement monétaire. politique. Les commentaires de plusieurs membres du conseil des gouverneurs chargé de la fixation des taux de la BCE repoussent l’idée qu’elle pourrait faire un « pivot accommodant » et arrêter de relever les taux bientôt… Le patron de la banque centrale allemande, Joachim Nagel, a déclaré… qu’il ferait tout ce qu’il pouvait pour s’assurer que la BCE « poursuivrait la normalisation de la politique monétaire avec détermination – même si nos mesures freinent la croissance économique ».

6 novembre – Reuters  :

« Alors que l’on s’attend à ce que l’inflation en Europe occidentale soit largement maîtrisée d’ici un an, on a de plus en plus l’impression qu’en Europe centrale, les prix galopants dureront beaucoup plus longtemps. L’Europe centrale et orientale est depuis des mois à l’avant-garde de la bataille contre l’inflation… Les derniers chiffres de l’inflation dans la région variaient de près de 16 % en Roumanie à un peu plus de 20 % en Hongrie, bien au-dessus des fourchettes cibles des banques centrales allant de 1 % à 4 %. %. »

8 novembre – Associated Press:

« Les travailleurs ont débrayé mercredi en Grèce et en Belgique lors de grèves nationales contre l’augmentation des prix à la consommation, la perturbation des transports, l’annulation forcée des vols et la fermeture des services publics lors des dernières manifestations européennes contre la hausse des coûts. de vie. En Grèce… des milliers de manifestants ont défilé dans les rues d’Athènes et de la ville septentrionale de Thessalonique. De brefs affrontements ont éclaté à la fin des manifestations dans les deux villes… »

6 novembre – Bloomberg :

« Une accélération catastrophique du réchauffement climatique a déclenché un « chaos climatique » sur la planète cette année – un signal que la fenêtre pour agir se ferme, a averti l’ONU… Les températures mondiales en 2022 devraient se terminer environ 1,15 °C au-dessus de la moyenne de l’époque préindustrielle, ce qui en fait la cinquième ou la sixième année la plus chaude jamais enregistrée, selon l’Organisation météorologique mondiale des Nations Unies. Les niveaux de chaleur élevés en 2022 étaient particulièrement inquiétants car ils se sont produits dans la deuxième année consécutive des conditions de La Niña, qui ont tendance à aider à maintenir les températures basses. « Le dernier rapport sur l’état du climat mondial est une chronique du chaos climatique », a déclaré le secrétaire général de l’ONU, António Guterres… « Le changement se produit à une vitesse catastrophique, dévastant des vies et des moyens de subsistance sur tous les continents.

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s