Macron part soigner ses blessures narcissiques aux USA.

Les dirigeants de l’UE savent que les États-Unis profitent de la guerre par procuration en Ukraine en vendant des armes et du gaz naturel coûteux. Pendant longtemps ils n’ont rien dit se contentant de baisser la tête.

Peu à peu les prix montant et le froid arrivant, une prise de conscience s’effectue dans les populations européennes; la presse est obligée d’en rendre compte , et les dirigeants sont eux aussi obligés de faire semblant de faire quelque chose.

Du coup ils font .. des voyages !

A moyen terme les industries européennes seront détruites par les prix élevés de l’énergie.

Le conseiller de Biden a déclaré que c’était une chance pour les Européens, ils allaient pouvoir reconstruire leur économie de façon plus adaptée!


De nombreux médias occidentaux ont publié des rapports montrant des divisions politiques croissantes entre les États-Unis et l’Union européenne. Même le Figaro, pourtant inféodé et controlé indirectement par « deep state étatsunien » a été obligé d’en parler .

Les dirigeants de l’UE sont mécontents du fait que les États-Unis tirent beaucoup d’argent de la guerre par procuration en Ukraine , à la fois en vendant de grandes quantités d’armes et en rendant l’Europe dépendante de son gaz naturel liquéfié (GNL).

Les économies européennes souffrent de taux d’inflation élevés et d’une crise énergétique qui rendent la production chère et non compétitive; bientot cette perte de compétitivité va se traduire par du chômage accru, une pression renforcée sur les budgets des gouvernements, un endettement suppémentaire et finalement des troubles sociaux. .

Politico a publié en novembre un article détaillant précisément cela, intitulé « L’Europe accuse les États-Unis de profiter de la guerre ».

Un « haut fonctionnaire » anonyme en Europe a déclaré à la publication : « Le fait est que, si vous regardez les choses sobrement, le pays qui profite le plus de cette guerre, ce sont les États-Unis parce qu’ils vendent plus de gaz et à des prix plus élevés, et parce qu’ils vendent plus d’armes. »

Politico a écrit :

Macron a déclaré que les prix élevés du gaz aux États-Unis n’étaient pas « amicaux » et le ministre allemand de l’Economie a appelé Washington à faire preuve de plus de « solidarité » et à aider à réduire les coûts de l’énergie.

Des ministres et des diplomates basés ailleurs dans le bloc ont exprimé leur frustration face à la façon dont le gouvernement de Biden ignore simplement l’impact de ses politiques économiques nationales sur les alliés européens.

Lorsque les dirigeants de l’UE ont abordé Biden au sujet des prix élevés du gaz aux États-Unis lors de la réunion du G20 à Bali la semaine dernière, le président américain a tout simplement semblé ignorer le problème. Une forme de mépris.

C’est la position habituelle du « benign neglect » ; les Etats -Unis se foutent des conséquecnes de leurs choix sur leurs alliés. Ils ne se précoccupent de la situation du Reste du Monde que lorsque la dégradation extérieure peut provoquer des chocs en retour qui nuisent aux positions domestiques.

La position américaine reste celle énoncée il y a des décennies, nous sommes un Empire et vous , vous vous adaptez,

Il ne faut pas oublier le ressentiment américain qui perdure depuis des décennies, ressentiment qui a d’ailleurs justifié le décrochage du dollar en 1971; les Etats Unis sont depuis longtemps persuadés que les européens sont des profiteurs et des tricheurs: ils veulent benficier du parapluie militaire amércain mais sans payer. Ils refusent d ‘assumer les charges de leur défense; pire ils font des pactes avec les adversaires chinois! A partir de ce constat; tous les gouvernements qui se sont succédés ont voulu faire payer aux Européens leur tricherie, leurs doubles jeux et leurs ambiguités ; et ici cette fois ils sont bien contents de se venger et d’entendre les cris d’orfraie de ces profiteurs. En particulier ceux des Allemands.

« Fuck Europe » et Macron lui, nous baise; il sait qu’il n’obtiendra rien de significatif, à peine un peu de vaseline.

Le vin de la relation américaine est tiré depuis longtemps et maintenant, il faut le boire, boire le calice jusqu’à la lie. L’Europe s’est mal comportée; elle a eu des comportements non nobles, mesquins . Ainsi quand en 1971 Nixon a choisi sur les conseils de Kissinger et Volcker d’imposer la rupure du lien entre le dollar et l’or , il l’a fait en rétorsion/punition des positions européennes sur la contribution aux dépenses militaires et sur la trahison qui a consisté à demander l’échanges des dollars en or. plus atrd l’Europe s’est encore conduite en profiteur en faisant son beurre par le recyclage des dollars excédentaires.

Les Américians ne connaissent qu’une chose; le rapport de forces et le chantage , les jérémiades ne donneront rien.

L’escalade du conflit américano-européen rappelle la maxime notoire de l’ancien secrétaire d’État et planificateur impérial Henry Kissinger : « L’Amérique n’a pas d’amis ou d’ennemis permanents, seulement des intérêts.

L’adoption par l’administration Biden de la loi sur la réduction de l’inflation en août a envoyé l’UE « en mode panique à part entière » et menace même de provoquer une « guerre commerciale transatlantique », selon Politico.

La loi promet jusqu’à 369 milliards de dollars de subventions pour soutenir les entreprises qui se disent respectueuses de l’environnement, dans le cadre d’une transition « verte ».

Ces énormes subventions américaines « menacent de détruire les industries européennes », a rapporté le média, et ont conduit Bruxelles à « élaborer de plans pour des subventions afin de sauver les industries européennes de l’effondrement ».

Un diplomate européen anonyme a déclaré à Politico : « La loi sur la réduction de l’inflation a tout changé », demandant : Washington est-il toujours notre allié ou non ?

La priorité absolue des États-Unis est la nouvelle guerre froide contre la Chine, l’Europe n’est qu’un pion dans la stratégie.

C’est bien sur ce que les leaders européesn n’ont pas admis ou compris . Ils sont pour la plupart tenus financièrement et culturellement par les intérêts américains; ils savent « qui les a fait rois »; ils ont un fil à la patte et aucun leader européen n’a tenté de prendre appui sur son peuple pour tenir tête à la domination americaine. Il est plus facile de mater son peuple que de faire flechir les USA. La colossale erreur des politiciesn européens c’est de se comporter de telle façon servile que les Americains considèrent que notre statut de vassal est acquis , que nous n’avons pas envie d’en changer.

Un article similaire d’un chroniqueur résolument pro-OTAN, également publié par Politico, a insisté sur le fait que  » Biden continue d’ignorer l’Europe. Il est temps que les dirigeants européens comprennent le message « .

La priorité absolue du gouvernement américain était sa nouvelle guerre froide contre la Chine .

« Les États-Unis restent résolument concentrés sur ce que la plupart perçoivent comme leur principal défi existentiel : la Chine », a écrit Politico. « Dans cette équation, l’Europe est souvent une réflexion après coup. »

Le média a conclu :

Mais ce que les Européens découvrent, c’est que la guerre en Ukraine n’est qu’une facette du duel stratégique plus large des États-Unis avec la Chine, et que ceci qui primera toujours sur les intérêts de l’UE. C’était vrai sous Trump, et cela reste vrai sous son successeur. C’est juste que le message est délivré dans un style différent. À long terme, l’indifférence polie de Biden pourrait s’avérer plus mortelle.

Publicité

3 réflexions sur “Macron part soigner ses blessures narcissiques aux USA.

    1. Bonsoir Nanker
      Il fut un temps où tout prétendant au sérieux économique en France devait aller se faire adouber par A. Pinay, le père de la fameuse rente Pinay…. même Giscard avait dû se plier au rituel….. Maintenant il faut aller se faire voir avec l’occupant de la Maison Blanche quel qu’il soit…. Bush jr. pour Sarko et maintenant Teleprompter Joe pour Manu la Jactance.

      J’aime

  1. Bonsoir M. Bertez

    Ce n’est pas tout de même pas de sa faute si E. Macron est né trop tard pour aller se faire photographier avec Antoine Pinay afin de bien établir son sérieux et sa compétence aux yeux des Français!

    Cordialement.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s