Une opinion sur la situation russe, l’hiver et les choix qui sont faits.

Je dis bien que c’est une opinion.

 Question

Pourquoi tant de gens attendent-ils que le sol gèle en janvier en prévision d’un grand bouleversement opérationnel ? Le sol est également solide (généralement) en août, mais je ne me souviens pas d’une anticipation similaire en juin. Le froid vaut-il mieux que le chaud pour le déplacement des troupes et du matériel ?

Réponse.

Premièrement, la Russie a des lignes d’approvisionnement courtes, des installations de maintenance locales et des chaînes d’approvisionnement inattaquables, toutes tolérantes à l’Arctique, ce qui rend impossible pour l’Ukraine d’interdire la logistique hivernale russe. L’Ukraine n’a rien de tout cela.

Deuxièmement, la Russie possède un grand nombre de véhicules à chenilles plus légers et plus larges (parfaits pour manœuvrer sur la neige, la glace, les rivières gelées et la boue), y compris des véhicules de combat et de logistique ainsi qu’une expérience organisationnelle inégalée et une mémoire de combat à grande échelle dans de telles conditions, ce qui rend impossible que l’Ukraine soit compétitive.

Troisièmement, l’attrition continue a laissé l’Ukraine avec un nombre limité de conscrits complètement épuisés, très insuffisamment approvisionnés, rassemblés par un nombre limité de fanatiques amer instables, avec une formation limitée de l’OTAN et aucune expérience pertinente, face à des forces russes fraîches, récemment recyclées, entièrement approvisionnées, avec un accès facile à d’excellents systèmes de soutien, accès à un nombre illimité de systèmes d’armes et de matériel et à un système de rotation bien planifié pour éviter la fatigue au combat. 

L’Ukraine a adopté une organisation de style occidental, avec trop peu de sous-officiers qui en en font trop, et un corps d’officiers qui manque d’expérience et de connaissances dans les conditions de combat nécessaires pour s’adapter efficacement aux microconditions locales . La Russie met des bureaux supérieurs sur le terrain avec leurs forces,

Quatrièmement, la Russie conserve une supériorité aérienne, une domination croissante et des approvisionnements en carburant essentiellement illimités. L’Ukraine n’a rien de tout cela. La Russie peut faire pleuvoir des missiles sur tout ce qu’elle peut détecter en Ukraine, et il n’y a pratiquement rien que l’Ukraine puisse faire pour l’empêcher.

Le résultat est que toute « feinte » de la Russie signifiera que les Ukrainiens seront obligés d’utiliser des véhicules à roues qui ont des pressions au sol plus élevées, qui brûleront du carburant qu’ils n’ont pas, qui détruiront la croûte de surface, entraînant des mouvements ultérieurs non controlés; ils s’enliseront tout en étant exposés à des tirs d’artillerie. . Si les forces ukrainiennes sont suffisamment stupides ou intimidées pour être lentes à se révolter pour forcer une reddition avant que cela ne se produise, elles seront obligées de transférer de petites forces à pied dans un environnement dangereux. L’observation par satellite et par drone, combinée à des capteurs et ELINT les mettra dans une situation où tout ce qu’ils font est visible et donc sous le feu.


C’est pourquoi la Russie n’est pas pressée. 

Plus il faudra de temps pour que le sol et les rivières gèlent, moins il restera de forces ukrainiennes à combattre et plus le risque pour le personnel russe sera faible. 

Si les attaques inadmissibles de l’Ukraine contre les Ukrainiens russophones et leur implication continue dans les pires types de crimes de guerre n’avaient pas eu lieu , on pourrait presque les plaindre.

ERMITE.

Publicité

2 réflexions sur “Une opinion sur la situation russe, l’hiver et les choix qui sont faits.

  1. Et personne n’en a rien a foutre des pauvres ukrainiens qui vont aller se faire hacher…ni en europe,ni aux usa ni a l’arriere des lignes ukrainiennes. tous ces hommes ukrainiens morts,ca fait de la place en ukraine,ca fait des ukrainiennes veuves a consoler dans les pays ou elles se sont refugiees…
    en attendant, l’equivalent europeens des pauvres couillons ukrainiens voient leur pouvoir d’achat se degrader pour payer tout cela avant d’etre envoyes egalement dans le hachoir quand les chefs occidentaux le decideront…
    mais c’est pour defendre la democratie: zelensky est en train d’interdire la religion orthodoxe en ukraine apres avoir interdit les partis d’opposition …
    Mais c’est un cas de crise exceptionnelle: comme le covid…

    J’aime

    1. terrible et dramatique pour les ukrainiens envoyés à la mort atroce par la démence de leur président (pendant qu’il pose pour Vogue et que le pouvoir américain fait bombance).
      C’est vraiment de la boucherie (« je les grignote »).

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s