Inflation US , un peu de ralentissement mais pas d’heureuse surprise.

L’indice des prix à la consommation a augmenté de 6,5% par an au cours du mois dernier, conformément aux attentes, alors que la Réserve fédérale évalue la trajectoire des augmentations des taux d’intérêt.

L’inflation a ralenti le mois dernier grâce à la baisse du prix du carburant et des tarifs aériens.

L’inflation a continué de ralentir sur une base annuelle en décembre, offrant un soulagement bienvenu aux ménages américains et une évolution positive pour les décideurs de la Réserve fédérale et de la Maison Blanche.

L’indice des prix à la consommation a grimpé de 6,5% au cours de l’année jusqu’au mois dernier, contre 7,1% en novembre, les prix ayant légèrement baissé sur une base mensuelle. 

Ce taux d’inflation annuel a été le plus modéré depuis octobre 2021, un recul qui s’est produit parce que les prix de l’essence ont chuté et que les tarifs aériens ont diminué.

Les économistes et les responsables de la Fed se concentrent plus intensément sur une mesure dite de l’inflation de base, qui supprime les prix des aliments et du carburant pour avoir une idée des tendances sous-jacentes des prix. 

Cette mesure a augmenté de 5,7% en décembre par rapport à l’année précédente, contre 6,0% auparavant et conformément à ce que les prévisionnistes avaient prévu.

Le point à retenir est que l’inflation commence à se modérer de manière significative, aidée par des évolutions telles que des prix moins chers à la pompe à essence et des tarifs aériens moins chers. 

Mais la question clé est maintenant de savoir à quelle vitesse et dans quelle mesure l’évolution des prix reviendra à la normale après un an et demi d’augmentations inhabituellement rapides. Les décideurs politiques craignent que la décélération ne soit un long processus et que l’inflation résiduelle ne reste superieure aux 2%. .

Plusieurs facteurs devraient contribuer à ralentir la hausse des prix cette année. Un recul de l’inflation des prix des biens devrait contribuer à calmer l’inflation globale cette année à mesure que les chaînes d’approvisionnement se rétablissent. 

La hausse des coûts de location pourrait continuer à faire grimper l’inflation pendant encore un certain temps, d’ici la mi-2023. Les loyers des appartements nouvellement mis en location ont commencé à grimper beaucoup plus lentement, selon des données privées, ce qui alimentera la mesure officielle de l’inflation du gouvernement au fil du temps.

Mais les responsables de la Fed surveillent de près ce qui se passe avec les prix des autres services, qui incluent des choses comme les chambres d’hôtel, les billets pour les événements sportifs et les soins de santé. Ils craignent que l’inflation des services – qui est inhabituellement rapide – ne fasse augmenter les prix plus rapidement que l’objectif de la banque centrale. 

Les banquiers centraux pensent que pour maîtriser l’inflation des services , ils doivent ralentir le marché du travail et freiner les gains salariaux. Sinon, les entreprises confrontées à des charges de main-d’œuvre plus importantes continueront probablement de répercuter ces coûts sur les consommateurs.

« Le coût le plus important, de loin, dans ce secteur est la main-d’œuvre », a déclaré Jerome H. Powell, président de la Fed, lors de sa dernière conférence de presse en décembre. « Et nous voyons un marché du travail très, très fort, un marché où nous n’avons pas vu beaucoup de ralentissement, où la croissance de l’emploi est très élevée, où les salaires sont très élevés. »

Publicité

Une réflexion sur “Inflation US , un peu de ralentissement mais pas d’heureuse surprise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s