En Allemagne ça bouge!

LA LETTRE OUVERTE DES 28

Cher Chancelier,

Nous apprécions que jusqu’à présent vous ayez considéré les risques avec tant d’attention : le risque de propagation de la guerre à l’intérieur de l’Ukraine ; le risque d’expansion à travers l’Europe ; oui, le risque d’une 3e guerre mondiale. Nous espérons donc que vous vous souviendrez de votre position d’origine et que vous ne fournirez plus d’armes lourdes à l’Ukraine, ni directement ni indirectement. Au contraire, nous vous exhortons à faire tout votre possible pour qu’un cessez-le-feu puisse être conclu dans les plus brefs délais ; un compromis que les deux parties peuvent accepter.

Nous partageons le verdict sur l’agression russe en tant que violation de la norme fondamentale du droit international. Nous partageons également la conviction qu’il existe un devoir politique et moral fondamental de ne pas reculer devant la violence agressive sans résistance. Mais tout ce qui peut en découler trouve ses limites dans d’autres impératifs de l’éthique politique.

Nous sommes convaincus que deux de ces lignes rouges sont aujourd’hui atteintes :

premièrement, l’interdiction catégorique d’accepter un risque manifeste de voir cette guerre dégénérer en conflit nucléaire. La livraison de grandes quantités d’armes lourdes pourrait cependant faire de l’Allemagne elle-même une partie belligérante à la guerre. Et une contre-attaque russe pourrait alors déclencher une demande d’assistance en vertu du traité de l’OTAN et avec elle le danger immédiat d’une guerre mondiale. 

deuxièmement le niveau de destruction et de souffrance humaine parmi les civils ukrainiens est devenu effrayant. Même la résistance légitime à un agresseur est à un moment donné dans une disproportion intolérable.

Nous mettons en garde contre une double erreur : premièrement, que la responsabilité du risque d’escalade vers un conflit nucléaire incombe uniquement à l’agresseur d’origine et pas aussi à ceux qui lui fournissent ouvertement un mobile pour une action éventuellement criminelle. Et d’autre part, que la décision sur la responsabilité morale des « coûts » supplémentaires en vies humaines parmi la population civile ukrainienne relève exclusivement de la compétence de leur gouvernement. Les normes moralement contraignantes sont de nature universelle.

L’escalade de l’armement qui se déroule sous pression pourrait être le début d’une course mondiale aux armements avec des conséquences catastrophiques, notamment pour la santé mondiale et le changement climatique. Malgré toutes les différences, il est important de lutter pour la paix dans le monde. L’approche européenne de la diversité partagée en est un modèle.

Cher Chancelier, nous sommes convaincus que le Premier ministre allemand peut apporter une contribution décisive à une solution qui résistera au jugement de l’histoire. Non seulement au vu de notre pouvoir (économique) actuel, mais aussi au vu de notre responsabilité historique – et dans l’espoir d’un avenir pacifique ensemble.

Nous espérons et comptons sur vous !
Sincèrement
 

 

CHRONIQUE DES RÉACTIONS

10 JANVIER 2023 Selon le baromètre des tendances RTL/ntv , la majorité de la population allemande (55%) rejette la livraison de chars de combat principaux Leopard à l’Ukraine. 

6 JANVIER Le ministre fédéral de la Défense Lambrecht annonce que l’Allemagne livrera jusqu’à 40 véhicules de combat d’infanterie Marder à l’Ukraine. 

Le ministre fédéral de l’Économie Habeck et d’autres politiciens verts de premier plan déclarent qu’ils n’excluent pas une livraison de chars de combat Leopard. 

1er DÉCEMBRE Le chancelier Scholz appelle le président Poutine et demande instamment « la fin du conflit le plus tôt possible ». Le même jour, 470 574 personnes ont signé la lettre ouverte.

7 NOVEMBRE 460 000 personnes ont signé la lettre ouverte. 

12 OCTOBRE 400 000 personnes ont signé la lettre ouverte. Dans un sondage Forsa, la nette majorité de la population (77%) est contre les livraisons d’armes et en faveur de négociations avec Poutine (87%). 62% sont contre la fourniture d’armes lourdes. 

17 AOÛT 340 000 personnes ont signé la lettre ouverte. 

18 JUILLET : 320 000 personnes ont signé la lettre ouverte. 

14 JUILLET Antje Vollmer, ancienne vice-présidente du Bundestag et première signataire, qualifie la politique de sanctions de l’UE de « politique de la terre brûlée » dans le Berliner Zeitung: « Nous, qui sommes abasourdis et souvent impuissants devant une catastrophe de guerre avec des milliers de victimes, qui au fil du temps devient de plus en plus une guerre par procuration classique entre la Russie et l’Occident, on nous rappelle à chaque heure de ne pas sauter du train en mouvement . » 

4 JUILLET Le Conseil européen des relations étrangères (ECFR) déclare dans une enquête représentative dans dix pays : seuls 22 % des personnes interrogées sont « favorables à la poursuite de la guerre jusqu’à la défaite de la Russie ». Face au « bellicisme encore dominant en politique et dans les médias », l’ECFR met en garde contre un « écart grandissant ».entre les positions officielles de nombreux gouvernements européens et l’état d’esprit de leur pays. 

5 réflexions sur “En Allemagne ça bouge!

  1. Bonjour,

    Le truc c’est comme en France, l’Allemagne n’est plus une véritable démocratie dont les dirigeants seraient supposément tenus de travailler dans l’intérêt des peuples.

    Les élections ne sont plus qu’un simulacre qui permet de respecter la légalité mais ils gouvernent dans le mépris le plus complet des intérêts de leur propre nation.

    C’est assez étrange ce qui se passe avec l’Ukraine, cela donne vraiment l’impression d’une coordination à grande échelle des dirigeants européens pour d’une part masquer complètement l’origine de la guerre et inverser le role de l’agresseur (je vous conseille vivement la dernière conférence de Emmanuel Todd sur le sujet) et d’autre part à contrôler l’information à niveau que je n’ai jamais vu depuis que je suis politiquement conscient (25 ans peut être).

    Je vais être direct: je pense que des initiatives comme celle des 25 sont importantes pour réveiller la population mais que dans le fond les gouvernements n’en ont strictement rien à faire.

    Des instructions seront données pour ghoster au maximum cette tribune, ceux qui l’auront promue se feront tabasser et puis voilà, plas plus que ça.

    Là ou cela pourrait bouger c’est si les peuples font la relation entre la dégradation massive de leur niveau de vie et les gouvernants mais ce n’est même pas acquis.

    Pourquoi?

    Je constate autour de moi de la part de gens CSP+ un niveau d’éveil et de culture géopoltique qui est proche de zéro, tout ça ne tombe pas du ciel, voir la fabrique des crétins.

    Quand j’entends certains gouvernants j’ai bien peur qu’ils soient du même niveau, je suis assez persuadé qu’ils font ce qu’on leur dit mais qu’ils ne comprennent pas ce qu’ils font.

    Et quand à la base ouvrière autrefois extrêment cultivée même si socialement au bas de l’échelle elle a complètement disparue avec le recul du PC; la gauche est devenue inepte, elle ne sait plus ou elle habite; donc j’ai bien peur que les tenants d’une posture agressive et stupide contre la Russie continue.

    Cordialement.

    Aimé par 1 personne

  2. Toujours dans le déni: l’Allemagne est gravement co-responsable en ayant refusé de jouer son rôle de garant des accords de Minsk en ne forçant pas l’Ukraine – il suffisait de couper l’alimentation en fonds européens – d’appliquer les accords de Minsk !! C’est en 2015 que l’Allemagne pouvait apporter une contribution décisive, le temps de la contribution historique est passé !!.
    Aujourd’hui elle est KO debout sous les coups des USA (sanctions et sabotage de nord Stream), sa puissance économique est en chute d’autant plus rapide qu’elle devra d’une manière ou d’une autre rompre aussi avec la Chine (qui n’a d’ailleurs plus besoin d’elle, elle produit ses propres machines outils et va laminer le joyau automobile allemand avec la complicité d’Ursula & Co et ses voitures électriques)

    J’aime

  3. « Les 28 », c’est qui..?
    Argumentaire cohérent, mais qui ne désigne nullement qui pousse à ignorer l’arguementaire…
    55% seulement des allemands contre la livraison des chars léopards, et 3 mois plus tôt « Dans un sondage Forsa, la nette majorité de la population (77%) est contre les livraisons d’armes »…Y a problème là. Les sondages seraient-ils aussi biaisés (corrompus) qu’en France…?

    J’aime

  4. Bonjour
    Non à la guerre … les chars lourds russes roulent au diesel , les vilains Russes sont des pollueurs …
    Les missiles Russes font des trous dans la couche d’ozone … pas trop écologique tout ça … les russes sont vraiment méchant avec la planète … boooouuuu
    Mais vive l’OTAN qui est pacifiste et écologique …
    Effectivement … sa bouge , sa critique … mais sa prend des pincettes … sa tourne autour du pot … alors ? … cela va t’il suffir pour faire réagir ‘ papa Schulz ‘ … où comme pour le nord stream … ‘ j’ai rien vue , j’ai rien entendu … donc je fais rien ‘ …
    Il n’y a rien à attendre de tous ces corrompus qui sont tenus par les Bollocks … nous sommes leurs Playmobils, leurs chair à canon … il ne se considères pas faisant partie du ‘ peuple ‘ … MACRON ou n’importe quel ‘ élus ‘ européen fait partie de cette clique qui ne risque rien … en cas de conflit ils seront au abris …

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s