A propos de l’explosion de Dnepr.

« L’armée russe ne cible pas les maisons civiles », dit Dmitri Peskov

Le Kremlin réagit à l'explosion d'un immeuble résidentiel en Ukraine

L’Ukraine est responsable de l’explosion meurtrière samedi dans un immeuble résidentiel de la ville de Dnepr.

Cet explosion a tué des dizaines de personnes.

Certains responsables de Kiev ont reconnu que ce n’était pas résultat d’une frappe russe mais d’une déviation tentée par la défense aérienne Ukranienne , a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

« Les forces armées russes ne ciblent pas les bâtiments résidentiels ou les infrastructures sociales. Les attaques ne visent que des cibles militaires », a déclaré Peskov aux journalistes.

« Vous avez vu les conclusions des représentants de la partie ukrainienne, qui disent que cette tragédie est le résultat des actions des missiles de défense aérienne », a-t-il souligné.

Selon les dernières données des services d’urgence ukrainiens, au moins 36 personnes ont été tuées et 75 autres dans l’explosion, qui a causé de lourds dégâts au bâtiment. L’opération de sauvetage a permis de récupérer près de 40 personnes dans les décombres. Cependant, le sort de 34 habitants reste inconnu, a indiqué l’agence.

 L’assistant de Zelensky fait volte-face sur l’explosion d’un immeuble

À la suite de l’incident de Dnepr, Aleksey Arestovich, conseiller principal du président ukrainien Vladimir Zelensky, a déclaré que l’explosion dans un immeuble résidentiel s’était produite après que les défenses aériennes ukrainiennes ont intercepté un missile russe, qui a fini par toucher le site. « [Le missile] a été abattu. Il est apparemment tombé sur l’immeuble [d’appartements]. Mais il a explosé en tombant », a-t- il déclaré.

Ses paroles ont provoqué une réaction de colère de la part de certains responsables ukrainiens, qui ont reproché à Arestovich d’avoir discrédité l’armée ukrainienne et de l’avoir identifiée comme le coupable. Le maire de Dnepr a qualifié l’assistant présidentiel d’ « animal narcissique et de bouche grossière », exhortant le Service de sécurité ukrainien (SBU) à intervenir.

L’armée ukrainienne a également contredit le récit de l’assistant présidentiel, expliquant qu’elle n’avait tout simplement pas les moyens d’abattre des missiles de croisière supersoniques tels que le Kh-22 russe, qui, selon elle, était impliqué dans l’incident.

Arestovich s’est rapidement excusé et a suggéré qu’il aurait dû déclarer plus explicitement que ses paroles n’étaient qu’une « version » des événements plutôt que la vérité ultime. Cependant, dimanche, il a retiré ses excuses, insistant sur le fait que sa remarque était soigneusement formulée et n’exonérait pas la Russie d’être le véritable coupable.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que ses frappes de missiles samedi visaient le système de commandement et de contrôle de l’armée ukrainienne, ainsi que les infrastructures énergétiques connexes. « Tous les objectifs assignés ont été atteints », a-t -il déclaré.

Publicité

3 réflexions sur “A propos de l’explosion de Dnepr.

  1. Bonjour M. Bertez

    Résultat,cf 0 hedge, le commentaire d’une activiste:
    “It’s absolutely fair for me to wish for all Russians and Russia to be wiped off the face of the Earth,” Podoliak tweeted.
    “It’s not hate speech, it’s not horrible of me, it’s just FAIR,” she added.
    Ce commentaire a été relayé sans problème par des média.
    Cela permet de prendre la mesure de l’état de délitement de l’honnêteté intellectuelle en Occident.

    Oh les beaux jours!
    Cordialement

    J’aime

  2. Si l’on comprend bien, le missile de la défense antiaérienne ukrainienne a raté sa cible et est retombé sur cet immeuble résidentiel.
    Il y a quelques semaines, un autre missile ukrainien était retombé en Pologne, ce qui avait donné lieu à une tentative de désinformation de l’Ukraine.

    J’aime

  3. Bonjour
    Bizarre comme rhétorique … il me semble que quand les gentilles démocraties … camp du bien … détenteurs de la vérité intergalactique … bombardements des civils … pour leurs apporter la ‘ liberté ‘ … il y a comme un ‘ dégât collatéral ‘ … ou un simple ‘ erreur ‘ … un regroupement de ‘ terroristes ‘ … ha non un mariage …
    Donc deux poids deux mesures … ou deux rhétorique … selon qui … bien = dégât collatéral ….. mauvais = crime de guerre …

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s