L’OFCE, think tank classé à gauche: prévisions 2022.

La croissance devrait atteindre 1,6% en moyenne en France sous le quinquennat Macron et le déficit décroître jusqu’à 1,4% du PIB en 2022, selon des estimations de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) publiées mercredi.

L’OFCE ne se cache pas d’être un soutien de Macron et s’est engagé dans la campagne. .

L’OFCE, un think tank classé à gauche, qui s’était livré pendant la campagne présidentielle à l’évaluation des programmes des candidats, a analysé les mesures annoncées par Emmanuel Macron et effectué une estimation de leur impact macroéconomique. 

Selon ses calculs, la croissance devrait évoluer « dans une fourchette comprise entre 1,5% et 1,8% avec une accélération sur la période 2019-2020 avec la montée en charge des mesures fiscales et du plan d’investissement » de 50 milliards d’euros.

Elle « ralentirait en 2021-2022 sous l’effet de l’intensification de la consolidation budgétaire au-delà de 2020 ».

En moyenne, elle s’établirait à 1,6% sur le quinquennat.

De son côté, « le déficit public passerait de 3% du PIB en 2017 à 1,4% en 2022, avec une année 2019 où le déficit refranchirait la barre des 3% pour une année, atteignant 3,5% du PIB en raison de la transformation du Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) en baisse de cotisation », estime l’OFCE.

Cette transformation suppose en effet que lors de l’année de transition, l’Etat aura à supporter à la fois la baisse de cotisations pour l’année en cours et le remboursement du CICE pour les précédentes, les créances pouvant être remboursées jusqu’à quatre ans après le versement des salaires.

Dans son document d’orientation budgétaire transmis mardi au Parlement, le gouvernement table lui sur un déficit passant de 3% en 2017 à 0,5% du PIB en 2022.

Les prélèvements obligatoires passeraient de 44,3% de PIB en 2017 à 43,6%, tandis que « les dépenses publiques se réduiraient de 2,3 points de PIB sur la période 2017-2022 et de 2,7 points de PIB si l’on prend 2016 comme année de référence », selon l’OFCE.

Lors de son discours de politique générale, le Premier ministre Edouard Philippe a promis une baisse de trois points de PIB des dépenses publiques.

La dette publique resterait pour sa part à environ 96% du PIB jusqu’en 2019, avant de commencer à décroître à partir de 2020, pour atteindre 92% en 2022, un chiffre en ligne avec les prévisions du gouvernement.

Enfin, le taux de chômage connaîtrait une lente décrue, passant de 9,2% en 2017 à 7,6% en 2022.

Publicités

2 réflexions sur “L’OFCE, think tank classé à gauche: prévisions 2022.

  1. Bonjour,

    heureusement que l’OFCE est un think tank économique parce que leurs prévisions sont régulièrement fausses. Ils seraient pilote de ligne en mode manuel ils tueraient beaucoup et régulièrement.

    Normal car l’économie n’est pas une science au sens strict…ils se gardent bien d’ailleurs de donner leur marge d’erreur effective car sinon ils ne seraient plus crédibles du tout.

    En 2016: ils prévoyaient 1,6% on a eu 1,1% … ils se sont trompés de 40%.

    Il faudra faire un jour faire des prévisions avec des chimpanzés et ils n’est pas impossible qu’ils obtiennent les même résultats comme pour d’autres sujets pourtant réputés réservés aux experts.

    Je suis de plus en plus atterré de voir tous ces économistes avec leur jargon , qui agitent leurs équations et leurs modèles, en faisant croire qu’ils sont capables de prévoir quelque chose.

    Le top c’était BFM business et son modèle économétrique : la France est modélisable en 100 équations, il suffit de faire tourner le modèle … ben voyons.

    Cdlt.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s