Les dépêches mercredi matin

Les Premiers ministres espagnol Mariano Rajoy et belge Charles Michel doivent s’exprimer mercredi, après l’appel du président indépendantiste destitué de Catalogne, Carles Puigdemont, à l’Union européenne, lui enjoignant de renoncer à soutenir un « coup d’Etat » contre sa région espagnole.

Les deux dirigeants doivent chacun prendre la parole devant leur parlement sur la crise catalane, la pire qu’ait connue l’Espagne en quarante ans de démocratie. Les associations indépendantistes et un syndicat ont parallèlement appelé à une grève générale en Catalogne, avant une grande manifestation prévue samedi.

Mardi, Carles Puigdemont, à Bruxelles depuis le 30 octobre et qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt européen à la demande de la justice espagnole, a dénoncé un « coup d’Etat » par la mise sous tutelle de sa région. Elle a été décidée par le gouvernement central le 27 octobre, quelques heures après une déclaration d’indépendance votée au parlement régional sur la base d’un référendum d’autodétermination interdit organisé le 1er octobre.

Les séparatistes affirment que le oui l’avait emporté ce jour-là à 90%, avec 43% de participation, des chiffres invérifiables faute d’une commission électorale indépendante.

– Le PdeCAT menacé d’effondrement –

Si les Catalans donnent à nouveau une majorité aux séparatistes lors des élections régionales prévues le 21 décembre, « accepterez-vous le résultat du vote des Catalans? », a demandé M. Puigdemont aux dirigeants de l’UE lors d’un discours devant quelque 200 maires séparatistes catalans qui s’étaient déplacés jusqu’à Bruxelles pour le soutenir.

Les indépendantistes doivent maintenant tenter de conserver le pouvoir lors de ces élections régionales, imposées par le gouvernement central de Mariano Rajoy pour tenter de trouver une sortie de crise.

Mais ils semblent avoir échoué à s’unir, comme le souhaitait Carles Puigdemont. Mardi soir la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), l’un des trois partis indépendantistes avec le PdeCAT (conservateur) de Puigdemont et la Candidature d’unité populaire (CUP) d’extrême gauche, a écarté cette option. Le porte-parole d’ERC, Sergi Sabria, a affirmé dans un communiqué que « devant l’impossibilité de former une liste réellement unitaire, il faudra chercher à nous coordonner sur la base de candidatures différentes ».

En 2015, la coalition « Ensemble pour le oui » avait réussi à rassembler les deux principales formations indépendantistes, le parti de M. Puigdemont et ERC. La CUP s’était présentée seule.

Au total, ces trois partis avaient obtenu la majorité en sièges mais pas en voix, avec 47,8% des suffrages mais 72 sièges sur 135 au parlement régional.

Certains estiment qu’une candidature unique profiterait aux indépendantistes dans leur ensemble, car la pondération des voix donne une « prime au résultat le plus fort », selon Joan Botella, recteur de la faculté de sciences politiques de l’Université autonome de Barcelone.

Le PdeCAT aurait pourtant tout intérêt à rester au sein d’une coalition: les sondages prédisent un effondrement à ce parti héritier de la puissante Convergence démocratique de Catalogne (CDC) qui a longtemps régné sur la région.

ERC, qui a le vent en poupe dans les sondages, a par contre intérêt à faire cavalier seul, avec l’espoir d’être pour la première fois aux commandes de la Catalogne depuis 1936.

Les sondages prédisent aussi, à nouveau, une division presque à parts égales entre indépendantistes et partisans du maintien au sein de l’Espagne.


[Bloomberg] Asian Stocks Mixed as Dollar Slips on Tax News: Markets Wrap

[Bloomberg] China Exports Hold Up as International Demand Remains Resilient

[Bloomberg] U.S.-China Trade War Still Biggest Global Risk, NAB’s Oster Says

[Bloomberg] Trump Asks China to Cut Ties With Kim and Calls North Korea ‘Hell’

[Reuters] Trump warns North Korea about making a ‘fatal miscalculation’

[Reuters] Saudi reopens Lebanon front in struggle with Iran

[WSJ] Fed’s New Regulatory Point Man: Everything Is on the Table

[WSJ] U.S. Spent $5.6 Trillion on Wars in Middle East and Asia: Study

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s