La fabrication de l’ennemi, suite, « les attaques au gaz sont un mensonge et un prétexte »

WikiLeaks issues a US$100,000 reward for confidential official information (intercepts, reports) showing to who is responsible for the alleged chemical attack in Douma, Syria.

Wikileaks promet une récompense de 100 000 dollars pour qui apportera les informations sur qui est responsable de la soi disant attaque chimique à Douma  en Syrie.

Le monde attend la réponse de Trump dans l’affaire de l’attaque alléguée au gaz à Douma en syrie. La situation est dangereuse car les risques d’escalade sont énormes. les Russes depuis la réelection de poutine sont beaucoup moins enclins a être conciliants

Ils affirment haut et fort que cette affaire est une pure provocation, une manipulation qui vise à donner aux USA et à leurs alliés comme les Israéliens et les Saoudiens un prétexe pour intervenir en Syrie. Comme par hasard cette provocation intervient quelques jours après que Trump ait déclaré vouloir se retirer rapidement de Syrie.

Il est évident pour tous les gens  raisonnables que les  Syriens n’avient aucune raison d’utiliser des gaz à ce stade de la guerre, Assad a conservé son poste : l’utilisation de gaz est la ligne rouge que justement il ne faut pas franchir afin de garder le conflit localisé et limité.

Prétendre que les syriens ont utilisé du gaz ne peut que servir les vues de ceux qui veulent envenimer le conflit, faire entrer les USA en guerre et courir le risque d’une confrontation avec les Russes. Stregiquement il n’y avait aucun interet à utiliser les gaz à Douma.


A lire un article dedefensa qui traite opportunément de cette question de l’usage de la communication comme arme de guerre:

http://www.dedefensa.org/article/transformation-postmoderne-de-la-guerre

Et puis, selon le FT:

Now, as the world awaits President Donald Trump’s response, Russian officials and analysts warn that any American retaliatory air strikes in Syria risks triggering a military confrontation between Russia and the US as relations between the countries hit new lows.

Andrei Kortunov, head of the Russian International Affairs Council, a state-backed think-tank, said an escalation of tension between Russia and the west on a broad front over the past month had sharply increased the risk of a clash that, in the worst-case scenario, raises the spectre of wider conflict. “I don’t want to sound apocalyptic — we are not there yet. But we are moving in that direction,” he said.

Such doomsday predictions are not coming out of the blue.

Russia’s foreign ministry set the tone on Sunday with a sharply worded statement that claimed that the information about the suspected attack on Sunday in Douma was a lie created as a pretext for US military action against the government of Syria’s President Bashar al-Assad. “We recently warned of the possibility of such dangerous provocations,” it said. “We have to say once again that military interference in Syria, where Russian forces have been deployed at the request of the legitimate government, under contrived and false pretexts, is absolutely unacceptable and can lead to very grave consequences.

” General Valery Gerasimov, chief of the general staff of the Russian armed forces, publicly warned last month that Russia would strike back against the US if Washington targeted government-controlled territory in Syria.

Publicités

2 réflexions sur “La fabrication de l’ennemi, suite, « les attaques au gaz sont un mensonge et un prétexte »

  1. Les buts de guerre sont plus à chercher dans les conséquences réelles du conflit qu’on cherche à déclencher que dans les prétextes invoqués pour le déclencher. Il suffit de se rappeler l’attaque prétendument polonaise (et en réalité allemande) de postes émetteurs allemands qui ont permis à l’Allemagne de vendre l’invasion de la Pologne à son opinion publique en septembre 1939. Les US sont aussi des spécialistes de la diplomatie « en gros sabots ». Cherchez la finesse outre-Atlantique…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s