La hausse des salaires US oblige à la hausse des taux; les pyromanes se prétendent pompiers! 

La « une » du Wall Street Journal met en évidence la hausse des salaires et la poursuite de l’expansion. Bref elle met en evidence le risque d’accélération de l’inflation.

La hausse des salaires se précise mais surtout le taux de « quit rate », c’est à dire le pourcentage de gens qui osent quitter un emploi pour en prendre un autre plus rémunéré monte clairement ce qui pousse les salaires à la hausse; les deux sont bien corrélés.  

La hausse des gains salariaux hebdomadaires est nette:

Souvenez vous, pendant 8 ans on a déploré le contraire: le risque de déflation et on a tout fait pour créer de la hausse des prix afin que le poids des dettes s’allège.

Quand les salaires montent un peu, oh pas beaucoup, alors l’inflation cesse d’être désirable! Ce que l’on aime c’est l’inflation des prix, pas l’inflation des revenus. Ce constat confirme bien que ce que les élites veulent: c’est la hausse des profits puisque hausse des prix avec salaires controlés =hausse des profits!

Les autorités montent les taux pour calmer les salaires, ci dessous le lien entre la hausse des salaires et le taux des Fed Funds.

Quand les actifs financiers font une bulle formidable, les élites ne considèrent pas que c’est de l’inflation, mais quand les revenus salariaux montent un tout petit peu, frémissent , cela met en danger le système! Ah les braves gens.

Ceci met la Fed face à un dilemme , elle l’oblige à poursuivre voire à accélérer le resserrement monétaire alors que les Reste du Monde est mis en difficulté par la hausse des taux, la hausse du dollar et la fuite devant le risque.

Pour réguler l’économie domestique la Fed doit être plus rigoureuse; pour préserver la stabilité globale elle doit faire une pause.

A lire sur cette situation :

https://brunobertez.com/2018/09/07/editorial-surperformance-us-dilemme-contagion-la-stabilite-financiere-est-menacee/

Cette divergence entre la poursuite de l’expansion américaine et la dislocation des économies émergentes risquede créer un regain d’instabilité financière, une fuite devant le risque et surtout une tendance au deleveraging/desendettement. ceci reduira la liquidité globale et produira des craquements .

Les oarganismes internationaux attirent l’attention sur ce risque alors que les élites pleurnichent comme ci dessous.

Il ne vient pas à l’idée de ces élites que ce sont elles qui sont responsables; si elles ne créaient pas les conditions del’instabilité financière, il n’y aurait aucun besoin d’outils pour la controler! Il n’y a pas de meilleure caracterisation de ces élites que celle ci; ce sont des pyromanes qui se prétendent pompiers!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s