Les dépêches dimanche 14 avril, confirmation par l’OCDE du laminage des classes moyennes et du lien avec le populisme

Les dribbles et contrepieds de la PBOC

12 avril – Bloomberg (Livia Yap): La Banque populaire de Chine s’est abstenue d’injecter de l’argent dans le système financier pour une 17e journée consécutive . Le taux du jour le jour en Chine est en voie d’atteindre la plus forte hausse hebdomadaire en plus de cinq ans, alors que la liquidité est serrée.

L’ indice Shanghai Composite a reculé de 1,8% cette semaine, tandis que l’indice CSI 500 était en baisse de 2,7%. L’indice Hang Seng Financials de Hong Kong a perdu 1,8%.



La Chine cherche à acheter des lingots d’or.

7 avril – Bloomberg (Ranjeetha Pakiam): La première économie asiatique a élargi ses réserves d’or pour le quatrième mois consécutif, ajoutant ainsi à l’espoir  des partisans de l’or  que les banques centrales du monde entier continueraient d’augmenter  leurs avoirs. Les cours ont remonté vers 1 300 $ l’once. La Banque populaire de Chine a augmenté ses réserves de 60,26 millions un mois auparavant à 60,62 millions d’onces en mars… »



10 avril – Financial Times (Valentina Romei): «Les classes moyennes des pays développés subissent la  stagnation  de leurs  revenus,  la hausse des coûts liés au mode de vie et  la précarisation des emplois, ce qui risque d’alimenter l’instabilité politique, a prévenu un nouveau rapport de l’OCDE.

Le club des 36 pays riches a déclaré que les travailleurs à revenu moyen avaient vu leur niveau de vie stagner au cours de la dernière décennie, tandis que les ménages à revenu élevé avaient continué à accumuler des revenus et de la richesse.

Les coûts du logement et de l’éducation ont augmenté plus rapidement que l’inflation et les emplois à revenu moyen ont été menacés par l’automatisation, a déclaré l’OCDE.

La compression des revenus moyens pousse les électeurs vers des politiques anti-établissement et protectionnistes, selon Gabriela Ramos, chef de cabinet de l’OCDE.

Ce que l’OCDE n’établit pas , c’est le lien avec les politiques des banques centrales , liens que nous mettons en évidence régulièrement.

Les banques centrales distribuent de la monnaie par le biais du secteur financier, cet argent reste dans le monde de la finance, il enrichit les riches, fait monter les prix des actions et de l’immobiler.  la  hausse des actions augmente le besoinde porfit tandis que  celle des prix immobiliers entraîne une pression pour hausser les loyers.

La politique des banques centrales exige  toujours plus de profit et toujours plus d’austérité pour les salariés.



La defaillance programmée des systèmes de retraite américains:
9 avril – Wall Street Journal (Heather Gillers):  le montant dû aux retraités s’accélère plus rapidement que l’actif disponible pour s’acquitter de ces obligations futures. Les engagements des principaux régimes de retraite publics américains ont augmenté de 64% depuis 2007, tandis que l’actif a augmenté de 30% … »



Les illusions des analystes

Les analystes financiers haussiers affirment que le marché des actions n’est pas surévalué («seulement» 16,6 fois le bénéfice cours-bénéfice) sur la base des bénéfices escomptés des sociétés de l’année prochaine.

Cependant, les prévisions de résultats prévisionnels sont notoirement trop optimistes, alors que les bénéfices réels sont gonflés par une myriade de facteurs liés à la bulle (déficit énorme, coûts d’emprunt artificiellement bas, rachats d’actions et ingénierie financière), revenus gonflés par la valeur nette élevée du ménage et des conditions d’emprunt peu favorables, etc.).

Ce que les analystes ne comprennent pas, c’est que la bulle financière produit de facon reflexive une sitation fondamentale plus flateuuse qu’elle n’est en realit. pas besoinde distribuer des revenus et de hausser els couts pour fabriquer du pouvoir d’achat puisque le pouvoir d’achat tombe du ciel!

L’ennemi quand la bulle crévera, ce sera la reflexivité, c’est dire que les fondamentales s’effondreront elles aussi.



Un risque devenu structurel. les gestions passsives

10 avril – Financial Times (Steve Johnson): «L’augmentation inexorable des investissements passifs, induits par des indices, pourrait avoir des« effets déstabilisateurs »sur les marchés émergents en cas de progression  soudaine des sorties, a averti le FMI.

Les investissements passifs ont fortement augmenté dans les pays émergents, le volume des actifs comparés aux indices obligataires des marchés émergents ayant quadruplé pour atteindre 800 milliards de dollars au cours des 10 dernières années…, tandis que 1,9 milliard de dollars supplémentaires suivent les indices d’actions des marchés émergents de MSCI.

Environ 70% des décisions d’allocation par pays des investisseurs mondiaux seraient influencées par les pondérations des indices de référence.

 



[Reuters] Les critiques pleuvent le choix de Trump pour la Réserve fédérale américaine 

[Reuters]  Les thèmes du marché mondial pour la semaine à venir 

[Reuters] Kuroda écarte l’idée que  la BOJ manque de moyens pour assouplir sa politique monétaire 

[Reuters] Pompeo affirme que les États-Unis n’abandonneront pas la bataille au Venezuela et défend les sanctions 

[Reuters] Kim Jong Un,  accorde aux États-Unis fin d’année  comme délai pour devenir plus flexible 

[NYT] Les fermetures planifiées des magasins de détail américains dépassent déjà celles de 2018 au total

Publicités

Une réflexion sur “Les dépêches dimanche 14 avril, confirmation par l’OCDE du laminage des classes moyennes et du lien avec le populisme

  1. L’OCDE a publié, mercredi, une étude qui montre un mouvement général d’attrition des classes moyennes à travers ses pays membres. De quoi expliquer la montée des partis populistes et la défiance croissante exprimée envers les institutions. Cette étude montre comment les classes moyennes sont de plus en plus sous pression. La France est particulièrement concernée.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s