Les banques, reflet de la catastrophe qu’est la gestion européenne

La valeur de marché des banques euorpéennes est à nouveau au plus bas historique, ce qui est la conséquence:

-de la politique monétaire de la BCE

-mais aussi de leur stratégie imbécile

-de leur gouvernance déplorable

-du marasme économique de longue durée

-du refus des actionnaires de remettre des capitaux propres

-de la surbancarisation

 

Cette sitaution est grave car elles ne peuvent jouer  correctement leur role.Par aileurs je vous rappelle que Merkel a décidé que vous seriez responsable de la solvabilité de vos banques!

Une réflexion sur “Les banques, reflet de la catastrophe qu’est la gestion européenne

  1. Les taux d’intérêts négatifs ne sont qu’un élément du coût de l’argent.
    Ils n’ont de valeur que si l’on est sur de trouver du cash en continu . Ce qui n’es t pas assuré
    Le risque d’être insolvable n’est donc pas nul
    il suffirait d’intégrer ce coùt pour déstabiliser bien des arbitrages…
    …..
    les taux négatifs appropriation des richesses d’autrui- n’ont d’intérêt que pour les Etats, incapables d’assumer leurs dettes.
    Ils ne sont concevables au niveau macro que si les allocations de ressources de ces Etats rapportent
    et améliorent leurs capacités de remboursement…
    Il y a n années Rocard avait mis en placeune rationalisation des comptes sociaux et intégré un taux d’intérêt du coût social
    Malheureusement , les allocataires de ressources ont oublié les emplois économiques!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s