L’argent, c’est le cas de le dire, commence à bruler les doigts.

Les narratives ne vont pas encore dans cette direction, mais l’argent, c’est- le cas  de le dire commence à bruler les doigts. C’est encore un simple frémissement.

Essayez de vous habituer à raisonner juste, et à considérer que les indications que vous donnent les cours du Nasdaq, de l’or et de l’argent-métal sont des indications sur l’attrait de la détention de monnaie. Quand on achète un Nasdaq ou de l’or ou de l’argent, on délaisse la monnaie. On se déleste de monnaie. 

Bien sur, je suis en avance, mais un jour cela se passera de cette façon, tout le monde regardera les prix des contreparties de la monnaie comme les vraies valeurs et en tirera des conclusions quand à la monnaie elle mếme. 

Apprenez à ne plus considèrer  l’or et l’argent-métal comme des investissements.  Les gens disent: «J’investis dans l’or» ou «J’investis une partie de mon  patrimoine dans les métaux précieux.» Ce n’est pas ainsi qu’il faut penser.

L’or est évalué en monnaie  et sa valeur en monnaie peut augmenter ou baisser, mais cela ne dépend pas du métal, cela dépend de la monnaie.. 

Une once d’or est une once d’or. Si j’ai une once d’or aujourd’hui, que je la mets dans un tiroir, et que je reviens dans un an et que je la sors, j’ai encore une once d’or. En d’autres termes, il n’a ni augmenté ni diminué.

Le prix exprimé en monnaie  a peut-être changé, mais c’est en fonction de la monnaie, pas  de l’or. 

Les autorités ne se cachent même plus, elles ont besoin d’émettre de la monnaie, du crédit et de dévaloriser les monnaies, toutes les monnaies. Simplement elles le disent d’une façon codée, obscure que seuls les comparses  et leurs complices comprennent .

je vous ai passé il y a quelques jours les déclarations de Bernanke en ce sens, elles sont limpides malgré leur formulation. Il se vante de disposer de la printing press digitale qui permet d’avilir la monnaie.

Vous remarquerez que je ne vous parle pas d’inflation c’est à dire de hausse des prix des biens et des services. Je ne le fais pas parce c’est trompeur.

Le système est fragile, il est foutu parce qu’il n’y a pas d’inflation des prix des biens et des services pour détruire les dettes; ceci oblige les autorités à tenir leur role d’illusionnistes et à prétendre qu’elles créent de la monnaie pour lutter contre cette déflation et produire de l’inflation.

Regardez l’explosion de la masse monétaire M2 face a la déflation de GFC2 et du Covid.

 

Et c’est là ou je vous demande de prêter attention.

Plus il y a déflation, moins il y a d’inflation, et plus les illusionnistes printent ou croient printer de la monnaie. Cela signifie -je l’espère pour vous- que plus il y a de déflation, plus elles sont obligées de détruire la monnaie!

Le moteur de la destruction de la monnaie c’est la déflation.

La déflation c’est l’épée dans les reins des banques centrales qui les pousse à créer de la monnaie et donc nous rapproche de la crise finale et donc  de l’utilité ultime de l’or et des métaux  précieux. Ce sont les tendances déflationnistes qui, sans cesse et en accéléré nous rapprochent du moment ou il faudra avoir de l’or.

C’est redoutablement contre intuitif mais c’est la logique de l’utilité de l’or. L’or est propulsé par les tendances déflationnistes dans la mesure ou les banques centrales, pour contrer ces tendances foutent en l’air la monnaie et baissent les taux. Donc il est normal que plus il y a de forces déflationnistes, plus les taux longs chutent, plus l’intérêt pour l’or devient évident..

C’est la déflation qui les conduit à printer et donc à mettre en place les conditions de destruction de la monnaie. C’est à dire qui les conduit à mettre en place les conditions de l’envolée de l’intérêt pour l’or. La déflation rapproche sans cesse le moment ou il faudra avoir de l’or.

La hausse de l’or n’est pas liée à l’inflation mais à son contraire, la déflation puisque c’est cette déflation oblige à détruire la monnaie.

Je sais c’est complexe.

Et c’est pour cela que la presse et les gourous habituels n’ont rien compris.

Reprenons l’image de mon grain de blé: ce qui est en germe dans mon grain de blé déflationniste c’est la folie qui conduit au printing et cette folie met en place les conditions de destruction des monnaies de papier et même digitales.

La grain de blé de la déflation contient en germe  la hausse l’or, en raccourci.

Et quand le grain de blé de la déflation lèvera, il nous donnera une belle récolte d’or .

Le Nasdaq était le premier  choix pour fuir la monnaie; c’est  le plus evident en raison de sa capacité à drainer le surproduit par ses positions de rente, mais sa primauté commence à être contestée.

Il est très vulnérable en raison de la hausse parabolique de certains fleurons.

On assiste a un rattrapage des métaux précieux.

Un dernier mot

Les gens considèrent leur   dépôt bancaire comme de l’argent/monnie , mais ce n’est vraiment pas de l’argent. Il s’agit d’un passif non garanti sur une institution financière parfois insolvable. Le risque peut être faible, mais il y a un certain risque. Il n’y a plus de  dépôt en banque, c’est fini; les lois ont changé.

Vous êtes prêteurs, créanciers de votre banques. Et le bilan de votre banque est bourré d’actifs pourris, et les organes de surveillance ferment les yeux, mieux elles allègent les règles prudentielles.

Image

En prime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s