Crise: la seule issue ! La destruction c’est la grande affaire des années à venir que ce soit la sauvage ou la civilisée

La crise est un excès de capital productif, réel, fictif et de poids mort. Pas assez de profit pour tout honorer et tout rentabiliser. En un mot la crise c’est quand le système a fait trop de promesses et qu’il ne peut plus les honorer.

Pas assez de profit face à trop de capital par exemple.

A votre avis que faire?

Réponse; détruire le capital le moins efficace, le plus inutile socialement, le plus parasite, celui qui est un boulet.

Ce capital c’est le capital fictif, les dettes, les droits acquis de nombreuses catégories sociales parasites ou privilégiées, les monopoles, les brevets bref tout ce qui constitue le poids mort, le mort qui tue le vif.

Il faut réduire la part du mort et hausser celle du vif.

Donc la solution c’est la destruction.

La destruction peut être sauvage non contrôlée non pilotée c’est ce qui va se faire dans les crises futures et que l’on n’a pas laissé faire en 2008, 2019 et 2020 .

La destruction peut être humaine, rationelle, civilisée, politique c’est à dire gerée consciemment.

C’est ce que l’on faisait avant avec les Jubilées.

La destruction c’est la grande affaire des années à venir que ce soi la sauvage ou la civilisée.

Preparez vous, elle est inelucbale , car jamais 2+2 ne feront 5.

Je suis partisan des jubilés , c’est la seule solution civilsiée. Hélas c’est la moins probable.

Bien entednu tout cela necessiterait du travail , de la préparation, des reflêxions. Car il faudrait que la destruction soit efficace, qu’elle soit productive de dynamisme futur, qu’elle corresponde aux besoins sociaux, qu’elle intègre des objectifs de vraie justice sociale; qu’elle sanctionne ceux qui ont abusé de leur position sociale dans le passé.

Ne rêvons pas, l’homme est un loup pour l’homme et donc préprarez vous a un combat féroce, sans merci. Tout le monde n’est pas beau, tout le monde n’est pas gentil.

3 réflexions sur “Crise: la seule issue ! La destruction c’est la grande affaire des années à venir que ce soit la sauvage ou la civilisée

  1. La sécession de la plèbe est une autre solution, mais c’est le graal de l’action politique, on ne peut pas dire que l’Histoire en donne beaucoup d’exemples et de modèles…

    J'aime

    1. Il me semble que cela ne c’est jamais produit dans l’histoire. La plèbe est en général utilisée ( à ses risques et périls) par des élites économiques qui veulent récupérer le pouvoir politique. A notre époque pouvoir économique et politique ne font qu’un donc aucun risque de ce coté, la tentative de révolution plébéienne, si elle a lieu, sera écrasée au nom des principes démocratiques (sic).

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s