Confinement: affaire de fuites

En 1954, éclatait en France une affaire terrible dont évidemment bien peu d’écoliers et étudiants ont entendu parler: l’affaire des fuites. Regardez dans Wikipédia, c’est horrible et infâme.

Je pense à cette affaire des fuites par association d’idées à la lecture de l’article dont vous pourrez prendre connaissance ci-dessous.

Manifestement, depui sdes mois et des mois, le JDD de Lagardère, Arnault et consors bénéficient de fuites en provenance du gouvernement. Ces fuites sont suffisamment précises pour que l’on soit assuré de leurs sources autorisées.

Cela évoque pour moi les remarques suivantes:

  • n’y a t’il pas lieu de s’indigner de l’utilisation d’un tel mode de communication manipulatoire
  • n’y a t’il pas lieu de s’indigner de l’avantage financier considérable que l’on consent à un média et aux capitalistes qui en sont propriétaires en lui donnant la primeur d’une matière qui vaut cher, l’information
  • n’y a t’il pas lieu de s’indigner d’une pratique qui fausse délibérément le jeu de la concurrence entre les journalistes pour accéder à l’information.

Je vous laisse réfléchir sur mes remarques et en apprécier toute la portée.

Un troisième confinement en France ?

Ce serait une simple question de jours. « La décision est sur le point d’être prise », indique le Journal du Dimanche qui cite « plusieurs sources haut placées au sein de l’exécutif ». La France vivrait alors une troisième période de confinement après l’avoir connu du 17 mars au 11 mai 2020 et du 30 octobre au 15 décembre 2020.

Toujours selon le JDD, Emmanuel Macron devrait prendre la parole en milieu de semaine pour annoncer un reconfinement qui entrerait en vigueur en fin de semaine prochaine pour une durée d’au moins trois semaines. Des affirmations au conditionnel puisqu’elles ne sont pas confirmées de source officielle. Le calendrier précis et les modalités restent à définir. Le JDD indique que les sorties seraient de nouveau limitées, que les commerces non essentiels devraient limiter leurs horaires et que le télétravail obligatoire n’est pas envisagé. En revanche, les établissements scolaires resteraient ouverts. « La situation permet la continuité scolaire », indique à nos confrères le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer. 

De son côté, le ministre de la Santé Olivier Véran indique, face aux lecteurs du Parisien, qu’il aura connaissance dans la semaine des effets du couvre-feu à 18 heures. « Si ça ne baisse pas, si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires. Et cela s’appelle le confinement. Si on voit que le virus se remet à progresser fortement, on ferme. On le fera que si on n’a pas le choix ».

Situation sanitaire préoccupante

Ce qui inquiète fortement les autorités sanitaires – alors que plus d’un million de Français sont déjà vaccinés – ce sont justement les variants anglais et sud-africain du virus, beaucoup plus contagieux. Le variant anglais devrait même devenir le virus principal en France courant mars. Alors que le chef de l’Etat espérait passer sous les 5000 nouvelles contaminations le 15 décembre dernier, la France n’a jamais atteint cet objectif. 

Ce samedi, 24 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées par Santé publique France. 230 patients sont morts du Covid-19 en 24 heures. Dans les hôpitaux, la tension ne recule pas. 25 864 personnes sont hospitalisées dans toute la France (+ 1174 en 24 heures). Les services de réanimation accueillent 2886 patients (+ 172 en 24 heures). 

Pour tenter de freiner le virus et les nouvelles contaminations, le gouvernement avait élargi le couvre-feu entre 18 heures et 6 heures du matin à toute la France il y a une semaine. La mesure avait été annoncée pour au moins deux semaines. La France demande, par ailleurs, depuis ce dimanche, un test PCR négatif de moins de 72 heures à tout voyageur en provenance des pays de l’Union européenne.

A lire aussi : Variants du Covid-19 : contagion, résistance au vaccin… les trois risques qui doivent nous alerter

L’Europe se reconfine

Plusieurs pays européens ont déjà mis en place un nouveau reconfinement depuis le début de l’année : confinement total au Royaume-Uni depuis le 6 janvier jusqu’en mars, confinement au Portugal depuis le 15 janvier pour un mois, confinement en Allemagne du 5 au 31 janvier. D’autres pays ont adopté un couvre-feu comme les Pays-Bas depuis ce samedi et même un couvre-feu municipal en Catalogne.

72 % des Français s’attendent à un troisième confinement

Un nouveau confinement serait « une agression psychique très importante », expliquait le neuropsychiatre Boris Cyrulnik sur Europe 1, il y a quelques jours. « Un confinement est une protection physique contre le virus, mais une agression psychique très importante, c’est même une agression neurologique car c’est un isolement sensoriel ». Le troisième confinement, les Français s’y attendent d’un jour à l’autre. Ils sont 72 % à s’attendre à un reconfinement, selon un sondage des Echos cette semaine, mais seuls 41 % le souhaitent. Le hashtag #JeNeMeConfineraiPas était un des thèmes les plus populaires sur Twitter en France samedi.Cyril Brioule

5 réflexions sur “Confinement: affaire de fuites

  1. Comment s’insurger contre l’horreur de notre servitude qui se profile??
    Et comment un pouvoir quel qu’il soit peut adouber ce qui finira par les asservir eux aussi avec leur famille et amis. Croient-ils qu’ils vont y couper? Réellement??

    Beaucoup de gens réalisent que ça ne rime à rien toutes ces conneries si ce n’est cet asservissement!! Mais se sentent démunis face à ces forces qui sont tellement énormes…!!
    Que faire, comment agir?? Quel acte, quelle option, quel symbole?

    Envie d’aller au phare de Cordouan et d’écrire sur le banc de sable ce simple mot : LIBERTE.

    J'aime

  2. La politique des petits pas et des travers chaotiques sur la « yellow road » consiste à faire présenter par la presse des sujets sous l’angle d’une polémique controlée pour nous habituer à l’idée que le temps approche ou cette idée, polémiquée un temps et convenue « démocratiquement » entre experts de la pensée unique, deviendra réalité décisionnelle plutot que fictionnelle. Tout ce que nous avons vécu jusqu’ici n’a été qu’une boiling frog, une construction de notre réalité se métamorphosant en une dystopie orwellienne… qui aurait pu croire cela, de 2020, 2021,2022… en 2019?
    Il a été ainsi fait de la « raison raisonnante » une monture servile pour la peur. Quand Véran annonce que l’on vaccinera 70 millions de français d’ici août (alors même que nous ne sommes que 66.9 millions d’habitants!… le reste pour les sans papiers?), peu relève que cela signifie rendre le vaccin obligatoire pour tous: du bébé au centenaire.
    L’exercice est facile à réaliser puisque le plus grand soutien implicite du gouvernement sera la masse de vaccinés et plus particulièrement les petits commerçants que l’on fait crever à petit feu. La peur est la grande maîtresse de nos choix et notre psyché est menée à la baguette du maitre de cérémonie (la peur) pour nous avoir entrainé dans un coral à bétail ou nul ne peut réchapper. Le vaccin tel qu’il est présenté actuellement n’est pas un élément isolé dans l’arsenal anti-pandémique; il se profile bien pire avec un passeport sanitaire sous 2 versions: la 1ère sur smartphone et la 2nde pour ceux comme moi qui n’en n’ont pas ce sera, pour un temps court, la feuille. Mais voilà, la feuille permet la fraude là ou une trace numérique est plus efficace comme marquage à l’instant T et est traçable en temps réel sur des relais (capteurs) et des serveurs dont les informations vont permettre la future création d’un « crédit social ». C’est au nom de cet impératif, après la « légitimité » des lois anti-terroristes face à des attentats épisodiques que tout possible contrevenant devra lui aussi se plier aux exigences du progrès qui, comme on le sait, « ne vaut que si il est partagé par tous »… et c’est bien « parce que je le « veau » bien » que je me dois d’en accepter « au nom de tous les miens » le bénéfice. Bénéfice d’une stasie 2.0 qui vaut sacrifice de notre liberté fondamentale de penser, circuler et de rester aveugle au Système d’oppression.

    On peut penser que je délire en impliquant les bébés dans ce pandémonium sanitaire; pourtant « Le Kenya et le Malawi, (sont des) zones test pour un carnet de vaccination injecté sous la peau
    Des ingénieurs américains ont mis au point un marquage et une vaccination sous-cutanés encapsulés dans des nanoparticules ».
    Evidemment, plus qu’une histoire philanthropique, il se dessine un contrôle social absolu et sans équivoque du point de vue de la bassesse morale et chrétienne en particulier. Exemple ici: « Les experts en cybersécurité ont massivement rejeté la proposition du Premier ministre israélien Netanyahu. Il suggérait l’idée d’implémenter des micro-puces pour faire respecter la distance sociale chez les écoliers ».https://fr.businessam.be/netanyahu-des-puces-sous-cutanees-pour-maintenir-les-enfants-a-distance/

    J’ai parlé de « bassesse morale » mais alors que dire de l’implication du Vatican au coté des ultra riches occidentaux (mais pas uniquement) et de leurs VRP du cartel bancaire et entrepreneurial: https://www.inclusivecapitalism.com/our-guardians/
    La moraline dégouline abondamment de leurs discours et promesses de « meilleur des mondes » car qui veut « faire l’ange fait le diable ». On a raccourcis la cuillère du diable pour pouvoir manger à sa table et sur celle-ci on y retrouve nos 2 thèmes favoris: great reset et Green New Deal.
    Quel rapport avec les vaccins? Et bien le passeport vaccinal « bio-quantique » (nanoparticules intégrant les recherches NBIC (-nanoparticule, biologie,information et cognitif-) puisque ‘est par lui que l’intégration Humain-Machine sera rendu effectif.

    Si le néo-libéralisme avait pour doctrine le « tout se vaut » avec des troupeaux humains mis à disposition et ramenés à la valeur de produit/service ainsi qu’à la fixation d’un prix; il ne faut pas oublier d’intégrer dans ce grand jeu pervers que le « sans-frontiérisme » ne recouvre pas seulement la problématique des frontières géographiques mais qu’elle est aussi culturelle puisque le « progressisme sociétal » est un élément dissolvant clé qui permettra la contextualisation d’une parfaite idiocratie modelant sa propre perception/conception de la réalité humaine pour l’implémenter dans la population dont elle a fait sécession (John Lash). Si le transhumanisme est l’idéologie de la haine de soi pour notre finitude et incomplétude naturelle, l’artificialisation à outrance du monde et de soi deviennent les moyens hybriques performatifs d’aller un peu se brûler les ailes sous le soleil ardent d’Icare; cela avec la démesure et la bêtise réunie pour s’envoler toujours plus haut dans le ciel d’Absurdie.

    J'aime

    1. mutant uk Afrique du sud Bresil , le remdesivir a ete utiliser a fond dans ces pays au mois d aout , quand toujours les memes et leur soufifre sont venu en boucle sur les plateaux tv cracher sur raoult defoncer l hydroxy chloro et adouber le remdesivir , l europe en a commander pour des millions . Poteau d execution direct , ces gens sont des malades grave . Et l arn spike etc Raoult dit que l on sait qu elle peut se recombiner depuis 1990 , alors qu en ce momemt d autres defiles sur les plateaux pour vendre cette merde et dire que l arn ne se recombine pas , allo , allo , il ya t il une elite dans la salle a part Raoult qui joue avec sa vie . .//.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s