Valeurs technos, était-ce juste un coup de tonnerre?

Les valeurs de croissance technologique ont pris un gros coup sur la tête.

Était-ce juste un grondement de tonnerre? 

Ou est-ce peut-être le signe avant-coureur d’une plus grosse tempête? 

Cela pose des questions sur la gravité de la crise qui a submergé les actions technologiques plus tôt cette semaine.

Le Nasdaq 100 a légèrement baissé mardi. Le baromètre de la technologie n’était que 0,2% plus faible à la clôture des négociation. 

Mais au plus bas de la séance, il a chuté de plus de 3,4%.

Tesla a été le plus durement touché parmi les grandes capitalisations. Les actions du constructeur de voitures électriques ont chuté de plus de 13% parallèlement au prix du Bitcoin en début de journée. Les titres de PayPal, AMD et Nvidia ont également plongé. Apple a temporairement perdu près de 6%. Facebook, Microsoft et Intel étaient plus stables:

Ci dessous, le mini crash, en bleu la baisse au plus bas, en jaune la baisse en cloture

Il est difficile de dire comment les choses vont se passer maintenant. Il y a des aspects techniques opaques.

Il est clair que la remontée des cours a commencé lorsque le président de la Fed Powell s’est présenté devant le Comité des finances du Sénat. « Papa Jay » a affirmé une fois de plus qu’il soutiendrait longtemps les marchés, qu’il inondera de liquidités .

Les inquiétudes à ce sujet ont été temporairement dissipé. Le risque de hausse des taux d’intérêt sur le secteur de la technologie a été temporairement calmé .  on notera cependant que la pression monte depuis quelques jours, le Nasdaq 100 a perdu moins de 5% depuis le record du 12 février:

Le fait que des poids lourds comme Tesla, Apple ou Nvidia puissent soudainement tomber dans un trou d’air montre clairement combien de « froth », d’écume spéculative, s’est accumulée sur certains titres et surtout cela montre à quelle vitesse elle peut se dissiper.

Et n’oublions pas: depuis le creux du 23 mars 2020, les marchés boursiers américains ont rebondi plus ou moins sans corriger vraiement . 

Au cours des onze derniers mois, l’indice de référence américain S&P 500 a gagné 75%.

Aucun autre marché haussier n’a connu un tel démarrage en fanfare depuis le début des années 1930:

Ci dessous, pourcentage de gains enregistrés par rapport au debut d’une nouvelle tendance haussiere.

Mon opinion est que le charme speculatif est brisé mais que le coeur de cible, les valeurs de vraie qualité ne doivent pas être abandonnées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s