Le fait nouveau n’est ni économique ni politique, il est social: les animal spirits sont lachés.

Il est de notoriété publique maintenant que le marché boursier est valorisé de façon obscène.

Cela n’empêche pas la spéculation de continuer se se déchainer. Le public, est maintenant convaincu comme le Smart Money, que les autorités sont prisonnières, elles ne peuvent casser le mouvement.. La hausse est cynique, elle se fait alors que chacun joue en quelque sorte la politique du pire. Ces derniers jours, un des gouverneurs de la Fed a essayé de dire qu’il allait falloir « reflêchir à reflêchir sur le Taper » !

Il s’est ridiculisé, il n’a pas compris que ces ciconvolutions discréditaient l »institution.

Pour pousser ces valorisations élevées, nous avons désormais un nombre obscène de positionnements haussiers sur les marchés actions. 

Premièrement, comme l’a noté récemment SentimenTrader , les petits spéculateurs sur le marché à terme sont devenus fous récemment. 

Le graphique ci-dessous représente la valeur totale de la position nette sur les contrats S&P 500. Jamais auparavant nous n’avions vu ces traders faire un pari aussi massif sur la hausse des cours boursiers .

Dans le même temps, nous avons vu les actifs des ETF à effet de levier monter en flèche . D’un peu moins de 10 milliards de dollars d’actifs au plus bas de mars 2020, ces fonds sont passés à bien plus de 25 milliards de dollars d’actifs. De toute évidence, les petits spéculateurs en sont venus à accepter le risque d’une manière que nous n’avons jamais vue auparavant.

Ces deux indicateurs confirment le message des statistiques de la dette sur marge qui montrent un volume sans précédent de spéculation à effet de levier sur les marchés,  . 

Ce type d’encombrement extrême, observé sur les contrats à terme, sur les ETF à effet de levier et sur l’argent emprunté par les comptes de courtage, suggère une très grande fragilité.

Toute faiblesse du marché boursier pourrait se matérialiser par des liquidationsen en boule de neige, des appels de marge et une disparitions des contreparties. Ce qui créerait un trou.

En temps historique normal je vous aurais conseillé de sortir , de vous mettre à l’abri car cela peut survenir d’un moment à l’autre.

Mais nous ne sommes pas en temps normal nous ne sommes plus en régime de politique monétaire orthodoxe nous sommes dominés par la contrainte financière et fiscale, nous ne pouvons prendre le risque de la moindre bouffée de risk-off.

Ce qui veut dire que la Fed est obligée de marcher sur des oeufs, elle est dans un magasin de porcelaine .

La situation a échappé aux autorités, voila le fait majeur de la période, il n’est ni économique ni politique, il est societal. Les gens d ‘en haut ont été renversés par ceux du bas et le marché est l’endroit ou s ‘effectue le renversement.

Dans le monde ancien avant que les animal spirits soient lachés, les impulsions descendaient du haut vers le bas, elles étaient controlables par la connivence, dans le monde d’en bas, l’irrationnel domine.

Le fait nouveau c’est ce basculement.

Image

Tout le monde maintenant connait ce graphique, il implique la hausse des bourses, il implique le marche ou creve, il implique le coute que coute.

Image
Image

Keynes

Image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s