Comme le dit le professeur Floret : les choix ne sont ni techniques ni scientifiques. Mais politiques, qui débat, qui vote?

Comme le dit le professeur Floret : les choix ne sont ni techniques ni scientifiques mais politiques: qui débat, qui vote?

Image

6 réflexions sur “Comme le dit le professeur Floret : les choix ne sont ni techniques ni scientifiques. Mais politiques, qui débat, qui vote?

  1. 1940 La dictature … 10 % de collabos … 10 % de résistants … 80 % qui ‘ survives ‘ …
    2021 La démocratie … 10 % de lèche botte du pouvoir … 10 % d’éveillés … 80 % lobotomisé, foot, TV, loisir … etc…
    ‘ celui qui veut faire triomphe une vérité avant son heure risque de finir en martyre ‘
    L’humain va a la facilité … lire, réfléchir, analyser, prendre position, avoir conscience … etc… demande un effort … et comme c’est plus simple de ‘ manger ‘ les plats déjà tout préparé , il est plus simple de suivre la masse ….

    NO FUTUR … sauf dans le sang

    J'aime

  2. En attendant, la science aussi avance, et je reviens encore là dessus mais certains n’ont pas encore compris : https://www.lefigaro.fr/sciences/les-jeunes-sont-aussi-a-risque-de-covid-long-20210627

     »
    Menée en Norvège pendant la première vague de l’épidémie, elle indique que la moitié des personnes de 16 à 30 ans placées en quarantaine après un diagnostic de Covid-19 avaient encore des symptômes six mois plus tard. Leurs signes cliniques allaient de la perte du goût et de l’odorat pour 28 % d’entre elles à des troubles de la mémoire chez 11 %, en passant par de la fatigue (21 %), des difficultés à respirer (13 %) et des problèmes de concentration (13 %). «Le fait que des jeunes adultes ayant souffert d’une forme légère ou modérée de Covid soient à risque de difficultés respiratoires et de troubles cognitifs à long terme souligne l’importance des mesures de prévention, comme la vaccination», concluent les auteurs.
     »

    Les dégats à long terme vont être considérable: niveau éducatif, productivité, troubles psycho-sociaux, …

    Les gens ne peuvent pas vivre éternellement sous cloche, donc la logique des jauges et autres contraintes physiques ne pourront être tenues dans le temps, seule la vaccination peut réduire les risques de manière certes imparfaite, mais qui veut vivre une vie sociale au rabais ?

    La seule chose qui a été montrée avec la vaccination c’est l’atténuation voire la dispararition des problèmes graves ou problématiques comme ceux du COVID long, mais bien sûr cela ne marche pas tout le monde.

    J'aime

  3. Bonjour M. Bertez

    Pourquoi voter puisque Jupiter fait tout tout seul et que si vous contestez, vous avez de bonnes chances d’être éborgné quelque soit votre âge et votre condition!
    Seuls 80 députés s’étaient opposés aux pleins pouvoirs votés à Pétain en 1940, seuls 85 députés se sont opposés au pass -sanitaire en 2021.
    Les débats sont réduits à des concours de branles de marottes pour produire plus de bruit que l’autre cet ennemi, par l’entrechoquement des gris gris , et dansés par des charlatans singeant les postures des savants.

    Quand je pense aux fêtes processionnaires en l’honneur de la déesse Raison qui étaient à la mode après 1789, aux instituteurs qui s’efforçaient de faire entrer un peu de savoir dans nos têtes, à l’inverse de Gargantua je ris de voir les oeuvres passées de notre république agonisante et pleure de voir les méfaits des horrifiques petits Pantacruels , saisis par l’hybris de la toute puissance, qu’elle mis au monde!
    Cordialement

    J'aime

  4. Cher Monsieur,

    L’étude « I Do it My Way: Understanding Policy Variation in Pandemic Response Across Europe » faite par les chercheurs en science politique, Clara Marie Egger, Raul Magni-Berton, Sebastian Roché and Kees Aarts
    https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpos.2021.622069/full
    compare la façon dont les gouvernements en Europe ont répondu à la question du covid-19.

    Dans cette interview, https://www.francesoir.fr/videos-lentretien-essentiel/clara-egger-candidate-aux-presidentielles
    Clara Egger, l’un des chercheurs qui ont participé à l’étude, et également porte-parole du parti politique Espoir RIC 2022, portant l’idée du Référendum d’initiative citoyenne constituant, déclare :
    « Moi ce qui m’inquiète dans ce que l’on vit depuis un an, si on regarde ce qu’a fait la France, la France en Europe a été l’un des gouvernements qui a été le plus autoritaire sur la réponse au Covid, mais qui a eu aussi une flambée épidémique, très, très importante. Nous quand on fait nos analyses on compare le rapport entre les mesures autoritaires qui ont été prises et l’impact sur la diffusion du virus, l’impact sur la politique, la démocratie. Il faut le dire clairement, la France est dans le même groupe que la Hongrie et la Pologne. C’est un fait. Donc on vit une dérive autoritaire qui est alimentée par un état d’exceptionnalisme permanent. ……
    Aujourd’hui, nos représentants dirigent pour la minorité qui les a élus. Emmanuel Macron, aujourd’hui, sa majorité à l’Assemblée c’est 13% du soutien électoral, 13% c’est très faible, mais il fait la politique de ces 13%-là. Et la majorité ne s’y reconnaît pas. »

    Pour aller plus loin,
    ici l’interview de Raul Magni-Berton (professeur de science politique à Sciences Po Grenoble, qui a également participé à cette étude) par le site Atlantico
    https://atlantico.fr/article/decryptage/la-pandemie-a-permis-a-emmanuel-macron-et-a-la-plupart-des-dirigeants-europeens-d-accroitre-leur-pouvoir–mais-qui-envisage-un-vrai-retour-a-la-normale-covid-19-raul-magni-berton

    Et ici un article de Moran Kerinec pour le site Reporterre « Centralisée et autoritaire, la gestion de la crise sanitaire attise la défiance »
    https://reporterre.net/Centralisee-et-autoritaire-la-gestion-de-la-crise-sanitaire-attise-la-defiance

    Catherine Laurent

    J'aime

  5. Le plus terrible, c’est cette capacité à faire passer pour de la science ce qui n’en est pas, et d’avoir au nom de cette « science » adopté des attitudes que d’autres adoptent au nom de la religion…
    En Iran, la police inflige des sanctions aux femmes pour non port du voile.
    En Europe, la police inflige des sanctions aux gens pour non port du masque…

    J'aime

    1. « En Iran, la police inflige des sanctions aux femmes pour non port du voile.
      En Europe, la police inflige des sanctions aux gens pour non port du masque… »
      Tout à fait ! et les circonstances et la motivation sont les mêmes :
      – un ordre établi qui ne permet aucune contestation
      – porter un signe extérieur de soumission à l’autorité
      – un prétexte lié au « bien collectif » décidé hors du champ de la réflexion collective
      – aucun début de preuve d’efficacité ou de légitimité …
      – bref, tout ce qui caractérise les religions qui se mêlent de la vie civile.
      (jusqu’à récemment, l’église catholique restait à l’écart de la vie civile, repoussant même le courant jésuite ; mais le nouveau pape, issu de ce mouvement, est dans la reconquête, voulant rattraper ses amis musulmans )

      J'aime

Répondre à Catherine Laurent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s