Assez! Quand aurez vous le courage, vous aussi, de dire, de crier :assez!

Tout a commencé, il y a bien longtemps. Il y a des décennies .

Le système dans lequel nous vivons a dérapé, il a pris une voie terrible , celle de tourner le dos aux peuples de leur mentir, de leur tordre le bras.

Au lieu de rechercher leur approvbation et de continuer a chercher à être légitime, le système a choisi de gouverner par défaut, en divisant et broyant. Il a chois la voie de la coercition sous toutes ses formes. Soft et hard.

Il a baissé les salaires, il a brisé l’ascenseur social, il a mis le peuple au chomage, il a fait monter les formations politiques extremes afin de fourvoyer les citoyens dans des impasses, il a menti, abusé du crédit et des promesses qu’il ne pouvait tenir, il a sauvé les riches en 2000, 2008 et 2020 sur le dos de peuples et des générations futures, , il a avili la monnaie et maintenant que fait-il? Il salit le peuple.!

Je comprends que les hommes de bonne volonté crient : Assez!

Lisez.

ASSEZ !
Posted on 9 août 2021 by Gérard Maudrux

J’ai accepté de faire ce blog, il y a maintenant bientôt 6 ans, pour une raison : je ne supporte pas le mensonge, la désinformation, l’injustice, et je voulais faire de l’anti-désinformation gouvernementale et syndicale, en matière de santé, retraite et économie, les journalistes ne faisant pas leur travail. J’ai toujours dit ce que je croyais être juste, avec des chiffres, des faits, toujours vérifiables, je n’ai jamais fait une seule erreur. C’était la prolongation de 25 ans de combats divers, avec le même esprit, sans avoir jamais une seule fois été mis en défaut, même quand j’annonçais ce qui paraissait invraisemblable, mais qui s’est toujours vérifié.

Aujourd’hui je me trouve dans un pays où toutes les valeurs que je défendais n’existent plus, et pire, ne semblent plus défendables. Un monde de fous, un monde de mensonges permanents, à tel point qu’on ne sait plus qui ment, y compris soi-même, tant cette situation est savamment entretenue, comme si la vérité ne pouvait plus exister, ne devait plus exister.

Assez de voir ce pays qui cache les décisions qui concernent la santé de toute la population. Toutes ces décisions, pourtant médicales, étant prises en « Conseil de défense », sont soumises au secret défense, protégeant les responsables pendant 50 ans, soit après leur mort.

Assez de voir les agences du médicament, créées sur des lois leur imposant la transparence, refuser de communiquer les discussions et les motivations concernant les autorisations et les refus de traitements dans la Covid. Assez de voir un Ministre qui ne répond pas quand on lui demande de voir ce problème de transparence et de décisions illégales. Assez de voir les responsables cacher aux patients qui vont recevoir des traitements, les contrats passés avec les laboratoires. Assez de voir les responsables s’offusquer de voir la population chercher sur internet ces informations qu’ils nous cachent, et les censurer. Assez de voir ces dirigeants et la presse, qui hier fustigeaient la censure en Chine ou en Birmanie, l’appliquer eux-mêmes aujourd’hui avec beaucoup de cynisme.

Choqué de voir un Président de la République diviser les français jusque dans les familles, au lieu de les rassembler, les monter les uns contre les autres, en désignant brutalement 40% d’entre eux comme boucs émissaires de l’incapacité des vaccins à stopper l’infection chez les vaccinés. C’est totalement indigne de la fonction, qu’il ait raison ou non sur le fond. Comportement jamais vu depuis la dernière guerre ou la Saint Barthélémy.

Assez de voir traiter d’ignorants, d’incapables, d’irresponsables, voire de charlatans, des centaines, des milliers de médecins, de chercheurs, de professeurs, de soignants expérimentés du monde entier et plusieurs prix Nobel, par des pseudo scientifiques, friands de salons parisiens et de congrès financés par les laboratoires pharmaceutiques. Une carrière bien remplie au service des patients mérite plus de respect.

Assez de voir ce pays interdire aux médecins de traiter avec des traitements simples, non dangereux et éprouvés. Assez de voir ceux qui n’ont jamais essayé ces traitements sur un seul patient, empêcher leurs confrères de le faire, les menaçant s’ils racontent ce qu’ils font et avec quels résultats. Assez de voir des médecins accepter de ne pas essayer de soigner, et leurs instances poursuivre ceux qui le font. Nous n’avons pas la prétention de guérir toujours, mais de » guérir parfois, soulager souvent, soigner toujours ” disait Ambroise Paré. J’ajouterai que ce n’est pas une prétention, mais un devoir. Toutes ces valeurs ont été rayées des consciences, ne sont plus portées par la profession.

Assez de voir un pays proposer et voter l’interdiction de l’accès aux hôpitaux pour les soins courants et la prévention pour les non vaccinés, exigeant des médecins qu’ils bafouent le serment d’Hippocrate imposant de soigner de la même manière tous les patients, quelles que soient leur race, leur opinion, leur religion.

Assez de ce cynisme de nos élus, sans aucune compassion pour ces conjoints et familles interdits de visites de leur anciens ou malades en Ehpad ou hôpital, sans aucune compassion pour les parents de ces jeunes décédés ou fortement atteints par les complications de la vaccination. Tous sommés de subir un traitement aux résultats aléatoires, qu’ils craignent. Pire, au lieu de chercher à les comprendre, on les traite d’égoïstes, d’antivax, alors qu’ils sont depuis toujours à jour de tous les autres vaccins, et seraient les premiers à accepter un vaccin sûr, éprouvé, avec une garantie de résultat. Honte à ceux qui ont décidé, qui ont voté et qui appliquent. Je ne veux plus côtoyer ces sans cœur.

Assez de voir insulter ceux qui demandent l’application du principe de précaution qu’on leur a toujours imposé. Assez de voir un pays imposer à sa population de participer à la phase 3 d’un produit nouveau, avant de savoir quels en sont les effets à long terme. Assez de voir un pays qui ne retient pas les leçons du passé, celles de la Thalidomide, du Distilbène. Assez de voir ce pays faire du chantage à l’emploi, agressant les familles financièrement pour arriver à ses fins pour son expérimentation.

Assez de ces discours à géométrie variable. Après les masques inutiles puis obligatoires, voici les vaccins. Vaccinez-vous, si ce n’est pas pour vous, c’est pour les autres, mais les autres, ils sont vaccinés, alors où est le problème ? D’une promesse de protection à 96%, on devient autant sensible ou porteur que les autres…. sauf avec un passe !

Assez de voir ceux qui réclament plus de prudence, ceux qui refusent l’apartheid, être insultés, traités d’égoïstes, de malfaisants, de dangereux personnages. Assez d’entendre dire aux jeunes qu’il faut qu’ils se vaccinent pour protéger les vieux. Quelle personne de 80 ans accepterait de sacrifier des jeunes de 20 ans en bonne santé pour pouvoir vivre (peut-être) 3 ans de plus ? Pas moi. C’est ignoble, cela restera gravé dans notre histoire, dans les siècles à venir, comme les sacrifices d’enfants par les incas. L’histoire jugera, car ceux qui seront morts au champ d’honneur ne seront pas là pour le faire.

Choqué de voir le Conseil Constitutionnel, chargé du respect de la Liberté, de l’Egalité, de la Fraternité, accepter que cette Liberté ne soit plus un droit, mais une concession d’un pouvoir qui ne la supporte pas ; accepter la fin de cette Egalité avec une partie de la population qui ne dispose plus des mêmes droits que le reste de la collectivité, y compris dans l’accès aux soins ; accepter la fin de cette Fraternité et de l’union nationale en validant ces scissions et ses conséquences.

Je ne souhaite plus être un des acteurs de ce cirque, quel que soit le côté où l’on me situe. Ni complotiste, ni anarchiste, pro vaccins sauf un, j’ai fait ce que j’ai pu depuis bientôt 18 mois pour expliquer, pour convaincre, en premier les autorités et les médecins, en le faisant du mieux possible, le plus honnêtement possible. Aux autres maintenant à se prendre en charge.

Je vais donc cesser ce blog. Ne voulant pas décevoir, et parce que l’histoire n’est pas finie, je suis en train d’organiser la suite, avec un ou d’autres responsables, et sous une autre forme. D’un côté des articles, de l’autre un forum. Ce blog est devenu un forum, riche en informations diverses, avec plus de bon que de moins bon, il n’est pas inutile, certains en ont besoin. J’y ai aussi beaucoup appris, je souhaite que cela continue.

9 réflexions sur “Assez! Quand aurez vous le courage, vous aussi, de dire, de crier :assez!

  1. Cher Monsieur,

    J’ai renvoyé ce jour ma carte d’accès à la médiathèque, découpée en morceaux, avec le courrier suivant, adressé à la directrice des affaires culturelles (copie le maire, député, sénateur du coin) de la ville d’A. Je n’en attends rien.

    Madame,
    Je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre.
    J’ai une formation initiale d’ingénieur, je suis habituée à manipuler des nombres, et à savoir différencier des faits et leurs interprétations possibles.
    J’ai dès le début de l’épidémie, mis en perspective les nombres annoncés de morts, vs la mortalité habituelle en France et dans le monde.
    A ce jour en France, en 18 mois, la mortalité due à (ou avec) la covid = 0,16% de la population, ce qui veut dire qu’il y a 99,84% de la population française, qui, soit ne l’ont pas attrapée, soit n’en sont pas morts ! (Et au niveau mondial c’est seulement 0,048% de la population qui en est décédée !).
    Je vous invite à poser la règle de trois par vous-même pour vous en convaincre : 112 000 morts vs 67 000 000 d’habitants en France = 0,16% de la population française. De plus, la très grande majorité des décès, sont des personnes âgées et/ou avec de lourdes comorbidités.

    Je sais cela semble irréel tant la propagande fait croire à la population que la peste noire s’est abattue sur le monde.
    La disproportion entre ces nombres et la propagande intensive qui s’est abattue sur la population pour la mettre au pas, est colossale.
    La disproportion entre ces nombres et les mesures coercitives infligées à la population française, également.

    Mon constat est que les mesures autoritaires, perverses, et même sadiques, j’ose le dire, qui sont imposées à la population, n’ont pas une visée sanitaire, mais sont POLITIQUES.
    Dans quel but, je l’ignore. L’avenir le dira.
    Résultat : une population mise en état de sidération, soumise comme du bétail humain, prête à tout accepter des groupes d’intérêt qui organisent et prolongent cette stratégie du choc. Et ce qui se dessine, si une grande partie des peuples ne se réveillent pas, c’est un mix de fascisme et de communisme 2.0 ; un mix de « 1984 » d’Orwell et « le Meilleur des mondes » d’Huxley. J’ai lu les classiques de la dystopie !

    Après l’immense tristesse de la semaine dernière de constater dans quel abîme tombe notre pays, est montée une colère toute aussi immense.
    Concernant donc votre proposition de rester à la porte de la médiathèque où quelqu’un m’apporterait les ouvrages que j’aurais préalablement demandés, je me permets de vous dire que personne ne me traitera comme un chien.
    Je boycotte donc dorénavant tous les lieux qui me mettent en apartheid, médiathèque et tout le reste, jusqu’à l’abrogation totale de cette loi ignominieuse, nuisible pour la cohésion de la nation.

    Et parallèlement, je m’associe d’ores et déjà à des actions juridiques menées pour obtenir son abrogation totale. La première de ces actions a été une plainte contre la France adressée à la C.E.D.H. que j’ai postée lundi. Des milliers de citoyens français font de même. Tout le monde n’a pas eu le cerveau lessivé et de nombreuses actions juridiques démarrent.

    Madame, mes grands-parents résistants et leurs camarades résisteraient à nouveau s’ils étaient encore vivants. Je suis résolue à résister au chantage, qui comme vous le savez est une méthode de mafieux.
    Emmanuel Macron nous avait prévenu le 16 mars 2020, avec son « nous sommes en guerre ».
    Madame, vous connaissez probablement cette citation de Rudyard Kipling « dans une guerre, la première victime c’est toujours la vérité ». Dont acte.

    Je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations profondément démocratiques.

    PS : je vous invite à visionner ce message du Dr Laurent Montesino, médecin anesthésiste-réanimateur, qui démontre – de façon claire – comment toutes les mesures imposées sont POLITIQUES et non sanitaires, et sont toxiques pour l’immense majorité de la population française.
    https://www.infovf.com/video/laurent-montesino-coeur-ouvert–10070.html

    J'aime

  2. Bonjour M. Bertez
    Ce matin, le Guardian rapporte les propos des scientifiques britanniques qui eux aussi disent « Assez » à leur manière:
    « Le variant delta a détruit tout espoir d’immunité collective, a déclaré un panel d’experts comprenant le chef de l’équipe de vaccination d’Oxford tout en appelant à la fin des tests de masse afin que la Grande-Bretagne puisse commencer à vivre avec Covid.[…]une analyse de Public Health England a montré que lorsque les personnes vaccinées attrapent le virus, elles ont une charge virale similaire à celle des personnes non vaccinées et peuvent être aussi contagieuses.[…] »Nous devons commencer à nous éloigner de la simple déclaration des infections, ou simplement de la déclaration des cas positifs admis à l’hôpital, pour commencer réellement à déclarer le nombre de personnes malades à cause de Covid », a-t-il ajouté. « Sinon, nous allons nous effrayer avec des chiffres très élevés qui ne se traduisent pas en réalité par une charge de morbidité. »
    En France, Boucher de Perthes a du batailler longtemps contre l’Académie des Sciences, pour faire admettre que l’Homme était antérieur au Déluge (en 1850 encore!) . Le renfort des scientifiques anglais lui fut salvateur.
    Espérons qu’une fois encore, les scientifiques anglais viendront à l’aide des D. Raoult, Maudrux, Vélot et autres médecins qui se battent pour notre santé contre l’obscurantisme borné , mais avide, du pouvoir.

    Cordialement

    J'aime

  3. Laurent Montesino, réanimateur, averti par le Conseil de l’Ordre des Médecins et maintenant faisant l’objet d’une plainte de l’Ordre – comme 9 autres médecins, dont Le Pr Perronne, le Pr Maontagnier, le réanimateur Louis Fouché – dit lui aussi ASSEZ !

    Acceptant de ne plus pouvoir exercer son métier de réanimateur, il sonne l’alerte sans les réserves auxquelles il s’astreignait jusqu’ici.

    Laurent Montesino à coeur ouvert
    https://www.infovf.com/video/laurent-montesino-coeur-ouvert–10070.html

    J'aime

  4. Je suis tombée sur ce commentaire tellement vrai que je vous le reporte ici : « Les intellectuels sont influençables ‘ j’en suis une ‘ et plus encore lorsqu’ils sont universitaires ‘ j’en suis une aussi. Si l’on ajoute à cela que les intellectuels universitaires ont en commun une estime de soi souvent en douleur et un narcissisme bien plus endolori encore par une reconnaissance sociale qu’ils estiment en général sans commune mesure avec leurs éminentissimes qualités, il ne faut plus alors s’étonner de voir bon nombre d’entre eux s’enticher de ces idéologies totalitaires qui leur offriraient enfin ce statut que la société s’entête à leur refuser. Lorsque ces idéologies sont bénignes ou trop faiblement implantées pour vraiment nuire, la chose reste sans gravité et l’on peut continuer de sourire de les voir s’enticher de Political Correctness, se faire écologistes fondamentalismes, errer d’un modèle interprétatif à l’autre au gré des modes comme trop d’entre eux l’ont fait du pétainisme, du stalinisme ou du maoïsme. En revanche, lorsque les choses se gâtent, que leur douleur rencontre la force d’État, ils peuvent alors finir en commandants d’Einsatzgruppen ou en chefs de Konzentrationslager. »

    J'aime

  5. Bonsoir Monsieur .
    Je me suis permise de rebloguer le billet du Docteur Maudrus , son blog que je visitais tous les jours et qui donnait du courage pour résister .
    Il permet de diffuser sa lettre , et je suis contente que vous le fassiez et à mon tour de diffuser .Je viens aussi chez vous .
    Chris .

    J'aime

  6. Bonsoir M. Bertez
    Georges Steiner en introduction à son livre:  » Dans le château de Barbe Bleue »
    « A propos d’une théorie de la culture, nous en sommes peut être à ce point où la Judith de Bartok demande que lui soit ouverte la dernière porte, celle qui donne sur la nuit. »
    in girum imus nocte ecce et consumimur igni!
    Et cela nous renvoie au plan final de « Full Metal Jacket » de Stanley Kubrick: dans la nuit , au milieu des flammes, des soldats errent, tout discours détruit, ânonnant en boucle: M.I.C,K.E.Y, M.O.U.S.E – m aïe çi, qu’est i waï, m, oh you, esse i!
    B.F.M, C.N.N, bouffe ton foin et reste assis!

    Cordialement

    J'aime

Répondre à Steve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s