Ce qui est à l’œuvre, c’est un faux « socialisme », une fausse priorité du « social ». Un simulacre qui masque la tyrannie d’une classe.

« C’est une capture, un simulacre de socialisme qui fait semblant de faire passer sa tyrannie pour la défense de l’intérêt général du groupe social alors que sa logiques est ailleurs, elle n’est que la défense des intérêts d’une classe sociale. D’une classe sociale qui a confisqué le social, l’idée même du social, qui s’est arrogé le droit de fixer, de définir, d’imposer ce qui est bon pour tous ».

Attention: j’utilise le mot social dans son sens premier:

Est « social », ce qui est relatif à un groupe d’individus d’êtres humains considéré comme un tout (la société), et aux rapports de ces individus entre eux.

Dans mon acception « social » s’oppose à « individuel ».

je n’utilise pas « social » au sens commun:

Au sens commun, le terme social renvoie généralement à l’idée de solidarité, de sociabilité, et aux politiques sociales.

Editorial:

 Les récits/romans officiels s’effondrent sur plusieurs fronts, soutient James Howard Kunstler. « Les événements convergent. Tout arrive en même temps », argumente-t-il. 

A-t-il raison ?

De fait le Réel frappe à la porte, il essaie de se réintroduire.

On le constate en matière sanitaire ou le voile peu à peu se déchire et montre que le « roi vaccin » est nu, mais on le voit aussi en matière économique et financière ou la reprise a du plomb dans l’aile: la stagflation se profile et la finance une fois de plus vacille avec la bulle chinoise qui perd de l’air.

Les semaines à venir pourraient être déterminantes pour savoir si nous sommes encore une société cohérente qui peut fonctionner sur la base d’une réalité perçue de façon consensuelle ferme ou simplement d’une collection de « récits de combat » conçus pour cacher tout ce qui ressemble à la vérité.

Vous savez que je défends l’idée que ces « récits de combat », -ou de lutte sociale- visent à vous faire vivre en dehors du réel. Ils ont pour objectif de vous faire marcher à coté de vos pompes comme on dit vulgairement mais fort justement. Vous faire prendre des vessies pour des lanternes, si vous voulez.

Ils visent à vous empêcher d’avoir une conscience claire du monde dans lequel vous vivez.

Ils ont pour fonction de vous désadapter au monde. Ils sont au service d’un ordre social inique dans lequel vous, en tant qu’individu, vous êtes inadapté et donc dépendant, mais ou la charge l’adaptation du groupe est confisquée et confiée à une élite qui s’en sert pour opprimer, pour se maintenir au sommet et reproduire sa domination.

La fonction des soi disant experts, sanitaires, économiques, financiers ou même militaires est de vous formater ; d’empêcher que votre jugement se forme. Il s’agit à tout prix d’empêcher que vous pensiez par vous même.

Et pour réussir cela , il y a les politiciens et les médias.

La fausse diversité et la fausse pluralité des politiciens et des médias dois je dire, puisqu’ils sont tous « propriété » de la même classe sociale: les kleptocrates et leurs alliés. Derrière les apparences de la diversité, il n’y a qu’un maitre: le pognon. Il a sa logique -qui est l’accumulation- logique qui est retirer le pouvoir qui appartient aux individus pour le remplacer par celui du groupe, celui du groupe étant, dans les coulisses, confisqué par les classes dominantes

Ce qui est l’œuvre, c’est un faux socialisme , une fausse priorité du « social » pris au sens de priorité de ce qui ressort de la société.

C’est une capture, un simulacre de socialisme qui fait semblant de faire passer sa tyrannie pour la défense de l’intérêt général du groupe social alors que sa logiques est ailleurs, elle n’est que la défense des intérêts d’une classe sociale. D’une classe sociale qui a confisqué le social, l’idée même du social, qui s’est arrogé le droit de fixer, de définir, d’imposer ce qui est bon pour tous.

Nous sommes dans un socialisme pour les riches voila ce que personne n’ose vous démontrer et encore moins vous marteler . Ils agitent les vessies de l’intérêt général pour vous les faire prendre pour des lanternes.

Vous, en tant qu’individu libre responsable de vous même, de vos choix et de votre vie, vous êtes leur ennemi; il faut vous réduire, vous contrôler, vous mater afin que vous fassiez ce qu’ils veulent que vous fassiez et que vous n’auriez jamais fait spontanément.

Un exemple la vaccination forcée de ceux qui sont déjà immunisés! Votre immunité ne doit dépendre que d ‘eux; elle ne doit être certifiée que par eux! Dépossession!

Fauci est-il désespéré ou fou ?

La semaine dernière, un groupe consultatif de la FDA s’est prononcé contre la distribution de doses de rappel d’ARNm dans la population générale de plus de 16 ans, à l’exception des individus « à haut risque » vaguement définis de plus de 65 ans. On notera l’usage a chaque fois de catégories et termes non definisce permet tous les flottements et autorise l’irresponsabilité.

Malgré cela, le tsar COVID Dr Anthony Fauci continue de faire pression pour des boosters. 

Dimanche, il a déclaré à Jake Tapper de CNN : « Nous attendons des données sur l’immunité naturelle. Nous savons que si vous avez une immunité naturelle et que vous vous faites vacciner, l’immunité augmente considérablement. »

Oh vraiment? 

Même s’il est certain et établi par la science  que l’immunité naturelle est bien plus puissante, complète et permanente que tout ce que le vaccin prétend offrir, il faut se faire vacciner!

Même si il est devienu clair que les vaccins désactivent le système immunitaire des gens – d’où le nombre impressionnant de vaccinés qui tombent malade ?

Le Dr Fauci est-il désespéré ou tout simplement fou ? 

La question est peut-être sans objet. Tout ce que ces gens cherchent, c’est à couvrir leurs arrières, car il semble qu’ils n’aient plus de marge de manœuvre dans leur croisade, COVID-19: les absurdités se révèlent jour après jour, leur autorité vacille. 

Leur histoire s’est effondrée. Leurs narratives s’auto-détruisent.

Il semble évident que les gouvernements nuisent à la santé des gens, détruisent des emplois, des petites entreprises et ruinent financièrement les ménages, et cette contre-histoire se propage maintenant plus rapidement que COVID-19.

Il est juste de se demander si tout cela ne devrait pas détruire la légitimité des personnes en charge.

Ce n’est que l’un des nombreux problèmes qui convergent avec d’autres pour faire exploser la confiance des peuples dans leurs gouvernements.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s