Les dépêches mardi, les craintes l’emportent. La S… devient populaire

Ne manquez pas , réunions du FMI:

Les pressions #inflationnistes continuent d’augmenter. Les prix de gros allemands bondissent de 13,2% en glissement annuel en septembre contre +12,3 % en août. Il s’agit du taux de variation mensuel annuel le plus élevé depuis juin 1974 après la première crise pétrolière.

D’août 2021 à septembre 2021, les prix de gros ont augmenté de 0,8% MoM.

[Bloomberg] Les dommages cardiaques affligent les survivants de Covid un an après l’infection, selon une étude

[Yahoo/Bloomberg] Actions, baisse des futurs US américains sur l’inflation, risques chinois

[CNBC] Les contrats à terme sur actions glissent dans les échanges

[Reuters] Les actions asiatiques chutent alors que la crise énergétique mondiale alimente les inquiétudes inflationnistes

[Yahoo/Bloomberg] Le pétrole se maintient au-dessus de 80 $ avec une pénurie mondiale d’électricité qui stimule la demande

[Reuters] Le yen baisse alors que les prix de l’énergie augmentent

[Yahoo/Bloomberg] Les paiements d’intérêts sur obligations en dollars sont incertains  : mise à jour d’Evergrande

[Reuters] Les paiements imminents de coupons obligataires Evergrande intensifient les craintes de contagion

[Yahoo/Bloomberg] La Chine lance une inspection sur les régulateurs financiers et les banques d’État

[Reuters] L’inflation de gros au Japon atteint son plus haut niveau en 13 ans, réduisant les bénéfices des entreprises

[CNBC] La Chine n’est pas la seule énorme économie asiatique à manquer actuellement de charbon

[Bloomberg] Le charbon bat un autre record en Chine alors que les inondations aggravent la crise énergétique

[Bloomberg] Les dommages cardiaques affligent les survivants de Covid un an après l’infection, selon une étude

2 réflexions sur “Les dépêches mardi, les craintes l’emportent. La S… devient populaire

  1. Ceci n’a pas de lien direct avec le thème du billet mais vient en complément de l’article de bloomberg cité sur les conséquences à long terme du covid.

    Ce qui me frappe dans cette étude des cas de covid, comme dans d’autres études du même genre, c’est le silence total sur le soins reçus par ces malades non hospitalisés : on ne sait pas combien d’entre eux ont été soignés chez eux où pas du tout, ni surtout, avec quels traitements.

    Cette lacune est incompréhensible médicalement parlant, mais peut l’être d’un point de vue politique .

    Cordialement

    J'aime

  2. Bonjour M. Bertez
    D’après une étude de la Deutsche Bank – cf 0hedge ce mardi- les « marchés » ont déclassé les risque Covid au 4ème rang des risques estimés.

    L’article de Bloomberg que vous citez sur les conséquences à long terme de la maladie – qui confortent l’étude du Salk Institute sur la toxicité de la protéine spike pour les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins et les travaux du Pr McCullough de Baylor sur le fait que la Covid 19 est une maladie cardio-vasculaire primaire autant qu’une infection respiratoire- semble être passé sous le nez des mêmes marchés.

    Je crois que les conséquences à long terme de cette épidémie, tant sur la santé physique que sur la santé psychique des populations atteintes sont très sous estimées !

    Et ignorer que ces effets impacteront tant le tissu social que l’économie des pays touchés aurait des conséquences très néfastes pour les pays touchés.

    Dans cet ordre de chose, la préoccupation affichée par un Blanquer sur l’accueil d’une poignée d’ enfants transgenrés par la névrose parentale Woke plutôt que sur l’état psychique de l’ensemble des élèves m’inquiète assez .

    Cordialement

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s