SI VOUS N’AVEZ PAS SAISI L’ISOMORPHISME QUI EXISTE ENTRE LA CRISE SANITAIRE ET LA CRISE FINANCIERE, ENTRE LA CREATION DE POGNON ET LES VACCINS, ALORS C’EST QUE VOUS N’AVEZ RIEN COMPRIS A CE QUE J’ECRIS DEPUIS PLUS DE 10 ANS

Ne manquez surtout pas notre dernier éditorial qui replace la crise sanitaire dans le continuum de l’Histoire et du Tout.

Les trois principaux indices ont fait de grands bonds après les frayeurs induites par Omicron d’hier.

Le Dow Jones a gagné 617 points hier. Le S&P 500 en a ajouté 64 ; le Nasdaq, 127.

.

La variante Omicron pourrait se révéler une menace fantôme. Ou bien au contraire une nouvelle opportunité de stimumation; tel était le discours des marchés financiers hier. On reste sur le biais haussier, le buy the dip.

En profondeur je ne sais pas car les hedge funds vendent beaucoup aux ménages, mais en surface en tous cas cela en a les apparences.

Selon les indications dominantes , il s’agit d’une simple nuisance. Omicron inflige des reniflements légers, de la toux et des irritations. Un médecin sud-africain qui a été témoin de cas d’Omicron qualifie les symptômes de « très légers ».

Les quelques cas documentés sont à nouveau rétablis , tous rétablis intégralement. Notamment des deux cas aux États-Unis.

Omicron pourrait en fait être une bénédiction…

La voie vers l’immunité collective ?

Il serait très contagieux. Mais si il manquait de dangerosité de férocité, il pourrait se propager et favoriser l’immunité naturelle.

Si il ne tue pas ses hôtes ils le transmettront à d’autres. Cette variété pourrait alors devenir la variété dominante.

Ci dessous, une idiote utile !

IMG 1

Les autorités de santé publique En eErope cherchent a utilsier le nouveau variant pour provoquer une nouvelle vague .. d epeur et surtoutde coercitions. Comme le disait Rahm Emmanuel il ne faut jamais négliger les opportunités qu’offre une belle crise.

The Economist comme d’habitude donne le « la » mondial; il orchestre la peur

Image

*Walter Bloomberg@DeItaone · 21h L’AGENCE DE SANTÉ PUBLIQUE DE L’UE AVERTIT UN VARIANT OMICRON POURRAIT CAUSER PLUS DE LA MOITIÉ DE TOUTES LES INFECTIONS À COVID EN EUROPE AU COURS DES PROCHAINS MOIS

Le retour du Gesundheitspass de sinistre mémoire nazie.

L’Autriche a de nouveau imposé des blocages stricts en réponse à l’augmentation des infections. Les Autrichiens ne peuvent quitter leur domicile que pour des raisons très limitées.

Soixante-sept pour cent de ses habitants sont complètement vaccinés. Pourtant, c’est manifestement insuffisant.

L’Allemagne a annoncé des fermetures pour les non vaccinés. Ces récalcitrants seront en grande partie bannis de la société.

Ils ne seront autorisés à l’extérieur que dans des circonstances limitées. C’est la réincarnation du Gesundheitspass de l’Allemagne nazie , le « passeport-santé » .

On attend les décisions françaises , la France n’est jamais en retard ‘une vilénie. Véran a deja plus ou moins préparé les esprits en annonçant que si on ne fait rien alors il y aura un nouveau pic en janvier. ben voyons!

Véran :

La France, confrontée à une forte cinquième vague de l’épidémie de COVID-19, devrait atteindre si rien ne change un « pic sanitaire » à la fin du mois de janvier, « avec un nombre de malades graves qui serait très important

Les États-Unis prendront-ils exemple sur l’Europe ?

 Le magazine Fortune :

Le jury est toujours aux États-Unis sur la façon de traiter les Américains qui ne veulent pas se faire vacciner, mais les pays européens choisissent de plus en plus le bâton plutôt que la carotte alors que les gouvernements de tout le continent se tournent vers des méthodes dures allant des blocages aux amendes afin de forcer les non vaccinés à prendre le jab. Le message : faites-vous vacciner ou ne participez pas à la société… L’Europe a souvent pris des mesures contre le COVID-19 avant les États-Unis, et certains analystes s’attendent à ce que ces mesures migrent de l’autre côté de l’Atlantique…

Aucune exception

Les études indiquent que l’immunité naturelle confère jusqu’à 27 fois plus de défense que les vaccins. mais l’immunité naturelle, c’est l’ennemi!

D’abord parce qu’elle est naturelle et ne rapporte rien;

ensuite aprce qu’elle ne modifie pas le sujet humain, elle le laisse intact sans modification genique

enfin parce qu’elle ne débouche pas sur la mise en carte quia si bien réussi pour les prostituées.

Pourquoi les personnes naturellement immunisées devraient-elles être vaccinées si leur propre immunité est largement supérieure ?

Nous ne pouvons concevoir aucune raison en droit ou en équité pour lesquelles ils le feraient.

Pendant ce temps, les effets bénéfiques de la vaccination semblent s’éroder après plusieurs mois. les effets negatifs au contraire se multiplient et surtout leur ampleur devient uen common knohledge, c’est a dire une connaissance connue de tous.

Ils sont probablement beaucoup plus importants que ceux rapportés. Peut-être par plusieurs multiples.

Les décès dus aux vaccins peuvent atteindre des dizaines de milliers, et les effets secondaires dramatiques des centaines de milliers.

« C’est la vaccination qui crée les variantes »

Le Dr Luc Montagnier virologue lauréat en 2008 du prix Nobel de médecine, nous dit :

« C’est la vaccination qui crée les variantes. »

Il insiste sur le fait que la vaccination de masse représente une « erreur inacceptable » :

C’est une erreur inacceptable. Les livres d’histoire le montreront, parce que c’est la vaccination qui crée les variantes… Je vais vous montrer qu’ils créent les variantes qui sont résistantes au vaccin.

Les vaccins forcent le virus à « évoluer » rapidement. Dr Montagnier :

Il existe des anticorps, créés par le vaccin. Que fait le virus ? Est-ce qu’il meurt ou trouve une autre solution? Les nouvelles variantes sont une production et résultent de la vaccination. Vous le voyez dans chaque pays, c’est la même chose : La courbe des vaccinations est suivie par la courbe des décès.

Quand le « remède » est le problème

Le Dr Robert Malone, pionnier de la technologie de l’ARNm sur laquelle ces vaccins sont structurés, partage ce point de vue:

La raison la plus importante pour laquelle une stratégie de vaccination universelle est imprudente tient au risque collectif associé à la façon dont le virus réagit lors de la réplication chez les individus vaccinés.

Ici, la virologie de base et la génétique évolutive nous disent que le but de tout virus est d’infecter et de se répliquer chez autant de personnes que possible…

Plus vous vaccinez de personnes, plus le nombre de mutations résistantes au vaccin que vous êtes susceptible d’obtenir est élevé, moins les vaccins deviendront durables, des vaccins de plus en plus puissants devront être développés et les individus seront exposés à de plus en plus de risques.

Le Dr Geert Vanden Bossche est une autorité en science de la vaccination. Il a apporté son expertise à Novartis et à la Fondation Bill & Melinda Gates, pour n’en citer que quelques-uns.

D’après lui :

Il ne fait aucun doute que la poursuite des campagnes de vaccination de masse permettra à de nouvelles variantes virales plus infectieuses de devenir de plus en plus dominantes et entraînera finalement une augmentation spectaculaire des nouveaux cas malgré des taux de couverture vaccinale améliorés. Nul doute non plus que cette situation conduira bientôt à une résistance totale des variants circulants aux vaccins actuels.

Ce qui me frappe c’est la reproduction d’un schéma de pensée que l’on connait dans tous les domaines:

-un problème d’origine humainen produit par la modernité, qui se transforme en crise

-un mauvais diagnostic qui a surtout pour fonction de masquer la réalité et les origines

-une campagne de terreur pour affoler le bon peuple et faire en sorte qu’il accepte tout

-la mise en place de faux remèdes de fuite en avant qui au lieu de traiter le problème l’amplifient

-les élites bénéficient de la manne financiere des remèdes, le peuple s’appauvrit

-les faux remèdes produisent une accoutumance, un besoin de continuer sans pourvoir s’arreter

-finalement la crise de depart devient le pretexte a des modifications fondamentales des principes qui regissent le fonctionnement de nos societés.

SI VOUS N’AVEZ PAS SAISI L’ISOMORPHISME QUI EXISTE ENTRE LA CRISE SANITAIRE ET LA CRISE FINANCIERE/MONETAIRE, ENTRE LA CREATION DE POGNON ET LES VACCINS , ALORS C’EST QUE VOUS N’AVEZ RIEN COMPRIS A CE QUE J’ECRIS DEPUIS PLUS DE 10 ANS..

EN PRIME

4 réflexions sur “SI VOUS N’AVEZ PAS SAISI L’ISOMORPHISME QUI EXISTE ENTRE LA CRISE SANITAIRE ET LA CRISE FINANCIERE, ENTRE LA CREATION DE POGNON ET LES VACCINS, ALORS C’EST QUE VOUS N’AVEZ RIEN COMPRIS A CE QUE J’ECRIS DEPUIS PLUS DE 10 ANS

  1. Quelle sera la prochaine étape?
    Suspendre tous les médecins généralistes – plus besoin de diagnostiquer
    Fermer les pharmacies – préventions et traitements inutiles
    Supprimer tous les lits de réa – les remplacer par des chambres froides
    Construire des centres de vaccination dans chaque ville, village, hameau
    N’autoriser que deux types d’injections, au choix:
    – Vaccins expérimentaux à arn -M
    ou
    – Injection létale avec substances autorisées : barbiturique, thiopental sodique, pentobarbital, curare, bromure de pancuronium, chlorure de potassium.
    Ah les braves gens…

    J’aime

  2. Cher Monsieur,

    Allemagne/Autriche + Italie (avec son super pass !), … tiens on dirait que l’Axe se reconstitue en Europe.
    Et le gouvernement français est déjà prêt à collaborer…

    Oui, Ami, j’entends les cris sourds du pays qu’on enchaîne.
    Tous aux maquis !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s