Les dépêches ; de l’Omicron et de la fragilité financière, perspectives 2022

La chine gère l’éclatement volontaire de sa bulle

https://twitter.com/BrunoBertez/status/1467035554797834241?s=20

[Yahoo/Bloomberg] Stocks Steady After U.S. Futures Rise; Bonds Slip: Markets Wrap

L’UBS , conformiste et bien pensante!

  • L’économie, cette année, a porté à des niveaux extraordinaires de demande des consommateurs dans les économies développées, alimentés par l’épargne accumulée. Cette demande a submergé les chaînes d’approvisionnement. L’inflation a suivi un modèle classique pour un choc de demande. La désaisonnalisation n’a pas fonctionné, car la demande extraordinaire ne suit pas les tendances saisonnières. Cependant, les économies ne durent pas éternellement et nous sommes peut-être à un tournant où tout devient plus ordinaire.
  • Le rapport américain sur l’emploi reflète une partie de cela. La participation à l’emploi des 16-64 ans se situe autour de la moyenne post-crise financière : les gens veulent travailler et ne sont pas en mesure d’utiliser leur épargne pour éviter de travailler. L’emploi dans l’entreposage et le transport atteint un niveau record, ce qui suggère que les chaînes d’approvisionnement fonctionnent, bien que cela puisse également refléter l(essor de la vente au détail en ligne.
  • Les données sur les offres d’emploi aux États-Unis de mercredi indiqueront si la demande d’emploi se modère avec la demande des consommateurs (ces chiffres sont corrigés des variations saisonnières). Les données sur les prix à la consommation aux États-Unis de vendredi ne refléteront aucune normalisation de la demande. Lors d’un choc de demande, l’inflation chute à mesure que la demande se normalise, mais avec un décalage. Par exemple, les tarifs aériens se sont effondrés en août, environ un mois après la baisse du nombre de passagers.
  • Les commandes d’usines allemandes d’octobre étaient faibles, mais bien sûr les données de septembre ont été révisées à la hausse. Les ventes au détail italiennes sont attendues plus tard.

[Reuters] Oil gains more than $1/bbl after Saudi price hike

[CNN] The US is averaging more than 100,000 new Covid-19 cases a day, the highest level in two months

[Yahoo/Bloomberg] Omicron Cases Now Stretch From the U.S. to Malaysia

[Yahoo/Bloomberg] Evergrande Moves Toward Restructuring as Debt Deadlines Loom

[Yahoo/Bloomberg] Debt Restructuring Looms; Kaisa Bond Deadline: Evergrande Update

[Reuters] China Evergrande braces for payment deadline after doubting availability of funds

[Bloomberg] Hedge Funds Caught Massively Offside During Last Week’s Turmoil

[Bloomberg] Crunch Time For South African Hospitals as Omicron Cases Soar

[WSJ] Hedge Funds Suffer Big Losses on Biotech Rout

Une réflexion sur “Les dépêches ; de l’Omicron et de la fragilité financière, perspectives 2022

  1. La banque de Chine bouge à nouveau. C’est la vraie nouvelle positive pour les marchés. On pouvait s’en douter, les chinois laissent la bulle se dégonfler mais ils sont vigilants. Ils savent que c’est un exercice périlleux.

    Tout ce qui concerne Omicron c’est de la diversion, de la narration comme le marché les aime.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s