La société autoritaire est la convulsion nécessaire et ultime de la société inégalitaire pour se maintenir.

Un échange avec SEB avec une phrase qui doit être méditée.

Seb a ajouté un commentaire sur Ils ont tué et laissé le virus se propager pour couvrir leurs fesses, c’est maintenant prouvé; ils doivent payer.

Dans le monde actuel, tot ou tard tout se sait: le monde est en concurrence et trop divers pour que les secrets puissent être …

SEB:

« Je connais votre approche et je la partage.

Je ne crois pas à un complot en général, Je pense aussi que les événements s’enchainent de manière dramatique et irrémédiable par l’incompétence et la corruption des dirigeants.

Je crois aussi à l’isomorphisme dans la manière d’aborder les problèmes dans des domaines aussi divers que le monétaire ou le sanitaire.

Ceci étant dit, ce n’est selon moi pas exclusif de projets oligarchiques plus ou moins concertés.

Quand on lit ce qu’annonçait Senta Depuydt dans l’article auquel je fais référence et ce qui s’est effectivement passé on ne peut qu’être frappé par la clairvoyance de son analyse.

A un tel niveau de précision on est obligé de dire qu’elle avait raison or elle parlait bien d’un plan.

Le mot complot gène et sert à discréditer. En l’occurrence, il n’y avait pas à proprement parler un complot mais un plan.

De toute façon, et vous l’avez déjà souligné, on ne peut pas comprendre l’absurdité des décisions prises si on ne fait pas l’hypothèse d’objectifs autres que sanitaires donc d’objectifs cachés.

Cet objectif caché est de se servir du vaccin pour nous enlever des libertés, nous contrôler, bref passer à cette société autoritaire qui est la convulsion nécessaire et ultime de la société inégalitaire pour se maintenir.

l’histoire c’est de la logique dialectique cristallisée, c’est un cristal entouré de gangue qu’il faut décaper pour donner à voir son intelligibilité

La société inégalitaire est une conséquence peut-être voulue ou peut-être non voulue, mais nécessaire , des moyens utilisés par le système pour se maintenir en vie et se reproduire: face à ses limites endogènes.

Les limites endogènes sont constituées par :

-l’excès d’accumulation de capital

-face à l’insuffisance du profit pour le mettre en valeur

-face au surendettement

-face au ralentissement de la croissance

Face à la rareté il faut tricher:

-émettre de la fausse monnaie

-multiplier les promesses que l’on ne peut tenir

-produire des dettes que l’on ne peut honorer

Bref il faut accepter que le capital productif s’étiole que l’investissement dans les équipements se tarisse et que la spéculation peu à peu devienne envahissante.

Et que le capital fictif progresse sans cesse

Il faut accepter la croissance exponentielle des inégalités

et

du moment que l’on a accepté tout cela alors il faut accepter

cette société autoritaire qui est la convulsion nécessaire et ultime de la société inégalitaire pour se maintenir.

« Derrière les apparences il n’y a qu’une succession d’apparences

mais tout au bout, là bas à l’infini, il y a l’horizon de la vérité «  BB

3 réflexions sur “La société autoritaire est la convulsion nécessaire et ultime de la société inégalitaire pour se maintenir.

  1. Cher Monsieur,

    Discours de Giorgio Agamben aux étudiants sur l’état d’exception, à la conférence des étudiants vénitiens contre le greenpass le 11 novembre 2021 à Ca’ Sagre.
    Traduction : Ariane Bilheran

    « Pour commencer, je voudrais reprendre quelques points que j’ai essayé d’exposer il y a quelques jours pour tenter de définir la transformation subreptice, mais non moins radicale, qui se déroule sous nos yeux.
    Je crois que nous devons tout d’abord prendre conscience que l’ordre juridique et politique dans lequel nous pensions vivre a complètement changé.

    L’opérateur de cette transformation a évidemment été cette zone d’indifférence entre le droit et la politique qu’est l’état d’urgence.  »

    la suite ici :
    https://www.arianebilheran.com/post/discours-a-la-conference-des-etudiants-venitiens-contre-le-greenpass

    J’aime

  2. « Cette société autoritaire qui est la convulsion nécessaire et ultime de la société inégalitaire pour se maintenir. »
    Nous avons tous oublié que l’Histoire est tragique, le rappel est dur.

    L’arme ultime pour soumettre le Peuple, la bombe atomique du pouvoir et du pognon, est la fin du cash et la mise en place des « monnaies » numériques de banque centrale. De l’esclavage soft pour les soumis, la mort économique et sociale (voir la mort tout court) pour les dissidents.

    Toute l’énergie des Résistants devrait se concentrer sur cette question.

    Pendant que le pouvoir et le pognon nous « distraient » avec le virus, ils accélèrent sur les monnaies numériques.

    La Résistance a toujours un coup de retard.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s