Désunion sur les taux .

Les attentes toujours croissantes d’un resserrement rapide de la Fed ont dominé le début de l’année sur les marchés. 

Cependant les indicateurs pointent déjà dans le sens d ‘un ralentissement de la hausse des prix. Les TIPS vont au sud.

Cependant, toutes les banques centrales mondiales ne sont pas sur la même page. 

Le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, a déclaré cette semaine que  » la hausse des taux est impensable « . 

Les responsables de la Banque centrale européenne repoussent les attentes du marché pour une hausse des taux dès septembre , la présidente Christine Lagarde affirmant qu’ils ont  » toutes les raisons de ne pas réagir aussi rapidement  » que la Fed puisque l’inflation n’est que de 5% contre 7% aux USA.

LA BCE : LES MEMBRES SONT CONVENUS QUE L’AUGMENTATION RÉCENTE ET PRÉVUE DE L’INFLATION À COURT TERME RÉSULTE EN GRANDE PARTIE DE FACTEURS TEMPORAIRES QUI DEVRAIENT S’AMÉNUER AU COURS DE 2022…

La Banque d’Angleterre, en revanche, pourrait à nouveau relever ses taux dès le 3 février 

. Ce matin, la banque centrale de Turquie a décidé de mettre en pause son cycle de baisse des taux d’intérêt avec l’inflation annuelle dans le pays atteignant 36 % en décembre . 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s