On va reparler de fragmentation, un euro italien ne vaut pas un euro allemand!

L’Eurozone n’est gérable et viable que si et seulement si les différents membres convergent. Si les membres ne convergent pas il faut que l’Union tienne artificiellement par un corset de la BCE très pénalisant pour les pays du Nord..

Malgré toutes les reformes, les promesses de reformes et les subterfuges, les divergences ne font que croitre. Elles ’emballent en ce moment alors que la situation économique se degrade et que l’inflation oblige à monter les taux, voire à contracter le bilan de la BCE.

On va reparler de fragmentation, un euro italien ne vaut pas un euro allemand!

2 réflexions sur “On va reparler de fragmentation, un euro italien ne vaut pas un euro allemand!

  1. Berezina sur les taux et indices occidentaux aujourd’hui. On approche des 4 % sur le 10 ans italiens qui peut encore monter si on considère qu’en taux réels il rémunère moins que l’OAT.

    La bourse de Moscou prend quant à elle 4 % et le rouble continue son appréciation… ça ne s’invente pas.

    J’aime

  2. c’est logique, un italien ne vaut pas un allemand, sans parler d’un russe dont les tribulations actuelles ont démasqué la valeur pour l’occident mais surtout la valeur réelle.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s