Oui nous avons raison de contester la presse d’en haut.

Ht MoA.

50 gros titres sur la santé de Vladimir Poutine

Au cours des derniers mois, le service de désinformation britannique MI-6 s’est amusé à répandre des rumeurs sur la santé de Vladimir Poutine, principalement via des tabloïds britanniques. Il a utilisé ses outils habituels – un ancien chef du MI-6, des « anciens » espions du MI-6 et l’oligarque russe « anonyme » toujours disponible qui vit à Londres. Comme ses autres affirmations de propagande, il s’agissait d’un non-sens évident, mais ils ont trouvé un écho fiable dans les médias à potins.

Le directeur de la CIA, William Burns, en a finalement eu assez de devoir répondre à des questions stupides sur la santé de Poutine. Les médias officiels l’ont repris. Le narrative est ainsi mort.

2 réflexions sur “Oui nous avons raison de contester la presse d’en haut.

  1. Lire ce blog, c’est fondamentalement, non seulement contester la presse d’en haut, mais l’ignorer, l’effacer, la ramener à sa vraie valeur nulle ou, au mieux, à son niveau d’étalon de la médiocrité et de la propagande frauduleuse et minable.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s