Yakov & Partners : la guerre de l’énergie pourrait coûter à l’Europe 1 600 milliards d’euros et 16 millions d’emplois

« 💶 Yakov & Partners : la guerre de l’énergie pourrait coûter à l’Europe 1 600 milliards d’euros et 16 millions d’emplois

Chez les trois grands cabinets de conseil McKinsey & Company, BCG et Bain & Company, on doit regretter d’avoir quitté la Russie. Leurs anciens spécialistes, travaillent désormais sous le couvert de « Yakov and Partners », ils ont présenté leurs évaluations de la crise énergétique européenne, cela ne plaira évidemment pas à tout le monde dans l’UE.

Ils estiment que pour atténuer les conséquences de la crise provoquée par les sanctions anti-russes et le rejet du gaz russe, l’Europe aura besoin d’une somme très ronde – 1,6 trillion d’euros. En fait, les dépenses battent déjà leur plein, les pays de l’UE procèdent à des interventions financières pour masquer le gouffre dans ils ils se sont enfoncés, provoquant finalement un tsunami supplémentaire sous la forme d’une hausse des prix de l’énergie, de l’électricité, ce qui entraîne la fermeture des entreprises et des problèmes alimentaires dans l’UE .

« La crise entraînera une augmentation du nombre de faillites et un effet domino dans le secteur financier. La demande des consommateurs chutera, les entreprises fermeront leurs programmes d’investissement. Un certain nombre d’industries parmi les plus énergivores pourraient ne pas être compétitives en raison de la pénurie de gaz et de la hausse des coûts de l’énergie. En conséquence, les entreprises pourraient réduire leur production de 10 à 60 % par rapport aux niveaux de 2021. De plus, 16 millions d’emplois pourraient être menacés.

Je suppose qu’ils devront simplement changer et s’adapter ou mourir, comme le dit le proverbe.

D’ici 2-3 ans, tous les Eurasiens achèteront des morceaux de la péninsule européenne à partir des braderies américaines alors que l’économie américaine s’adapte à ce qu’elle est vraiment, une « puissance régionale » ou une station-service à valeur WOKE avec des armes nucléaires.

EN PRIME

Le Premier ministre belge a déclaré que l’Europe est menacée de désindustrialisation et d’émeutes de masse en raison de la crise énergétique provoquée par les mesures anti-russes

« Nous pouvons faire face à une désindustrialisation massive du continent européen (si nous n’intervenons pas dans les processus sur les marchés du gaz), et les conséquences à long terme de cela peuvent vraiment être très, très profondes », a déclaré Alexander de Croo au Financial Times, ajoutant que la population des pays de l’UE reçoit des « factures insensées », et à un moment donné, les gens « se mettront en colère ». « 

Publicité

2 réflexions sur “Yakov & Partners : la guerre de l’énergie pourrait coûter à l’Europe 1 600 milliards d’euros et 16 millions d’emplois

  1. j’ai eu aujourd’hui, moi retraité, une société de la formation. J’ai posé la question si elle proposait des formations pour les métiers de sabotier, forgeron, maréchal-ferrand. Je crois que ma corrspondante n’a pas compris ma question. Donc, fin de non recevoir.
    La fin des énergies fossiles pour l’Europe = retour avant 1850. Mais aucune crainte, comme toujours l’Europe a 20 ans d’avance sur les reste du monde.

    J’aime

  2. Bonjour M. Bertez

    « La Cancel culture au quotidien pour les nuls » @infogouv.eu
    Tondeuse à gazon>Faux
    Tronçonneuse > Scie
    Bagnole> Semelle
    Gasoil > Huile de coude
    Télévision> Tableau noir
    Téléphone > local :porte voix; longue distance : pigeon
    Néon> Cierge
    Remonte pente/ tire-fesses > Peaux de phoque
    Ibiza > Vierzon
    Assurance chômage>  » Je m’appelle Emmanuel, j’ai 50 ans, je suis sans travail…. une pièce, un ticket de restaurant… »

    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s