Macron s’effondre mais comme d’habitude un tiers des Français le soutiennent!

La cote de popularité d’Emmanuel Macron baisse fortement, de sept points sur un mois, avec 36 % d’opinions favorables, tout comme celle de la Première ministre, Élisabeth Borne, qui recule de dix points à 41 %, selon un sondage BVA pour RTL et Orange publié vendredi.

Ces baisses de popularité traduisent notamment un jugement sévère des Français sur la gestion de la crise des carburants par l’exécutif : plus de sept sondés sur dix (71 %) estiment que le gouvernement « gère mal » cette crise, près d’un tiers (32 %) estimant même qu’il la gère « très mal ».

La cote de popularité d’Emmanuel Macron baisse fortement, de sept points sur un mois, avec 36 % d’opinions favorables, tout comme celle de la Première ministre, Élisabeth Borne, qui recule de dix points à 41 %, selon un sondage BVA pour RTL et Orange publié vendredi.

L’institut BVA  repère plus largement une dégradation de l’image du président de la République « en baisse quasiment continue depuis sa première élection » en 2018 et qui « s’érode à nouveau sur l’ensemble des indicateurs testés » par rapport au printemps 2022.

« Son image s’érode à nouveau sur l’ensemble des indicateurs testés »

Ainsi, alors que 55 % des Français estimaient encore en mars dernier que le chef de l’État avait « des convictions profondes » (73 % en avril 2018), ils ne sont plus que 49 % dans cette enquête. 41 % des sondés estiment « qu’il sait où il va », soit une baisse de 7 points en quelques mois.

41 % des Français seulement estiment qu’il est « capable de prendre les décisions qui s’imposent », soit une baisse de 12 points depuis mars, ce qui constitue, relève BVA, une autre évolution « notable et préjudiciable car c’était jusqu’à présent une force reconnue du président ».

Les évolutions sont également très fortes en ce qui concerne sa compétence (40 %, -8 points) ou encore la capacité d’Emmanuel Macron à rassurer (27 %, -8 points).

(1) Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1.001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par Internet les 19 et 20 octobre, selon la méthode des quotas.

Je ne commente plus la politique française depuis la dernière campagne électorale. Cela ne sert à rien, ce n’est plus en France que l’avenir se joue. La commenter c’est tromper les Français, c’est accréditer la mystification qui consiste a faire croire qu’il y a encore un semblant de souveraineté. Non il n’y a plus de souveraineté, nous n’en avons que les simulacres.

Les choses se passent ailleurs.

Il me suffit de vous offrir ce paragraphe de Maxime Tandonnet qui vous parle d’un homme que j’ai admiré en mes jeunes années, André Tardieu tant pour sa prose que pour ses idées. .

Maxime Tandonnet:

Ci-dessous ma dernière tribune pour Figaro Vox d’avant-hier. 

Elle s’achève par une citation d’André Tardieu: « Il n’y a rien de si tranquille qu’un magasin de poudre une demi-seconde avant de sauter ».

Classe dirigeante déconnectée du pays, extrême impopularité de l’exécutif qui incarne l’arrogance et le mépris, blocage du Parlement en l’absence de majorité, multiplication des sources de mécontentement populaire, en particulier la paupérisation du pays [le retour de l’inflation n’est pas le fruit d’une fatalité mais la conséquence de la gabegie des années précédentes – le quoi qu’il en coûte]: toutes les conditions d’une nouvelle déflagration sont réunies. C’est à la fois désastreux, catastrophique pour le pays, ses habitants qui souffrent et mérité pour ceux qui en sont les responsables directs.

Macron c’est le mensonge fait homme. Il n’est bien sur pas capable d’être libéral ou socialiste; il n’est ni ceci, ni cela, c’est un bouchon au fil de l’eau balloté apr des courants qu’il fait semblant de maitriser. C’est un usurpateur. Sa vraie caractéristique première c’est l’impuissance.

Le recours aux dettes ne réussit même plus à masquer ses erreurs et ses fautes de jugement. Macron n’est même pas bon en économie, et il l’est encore moins en Finance.

Le budget de la France est irresponsable. Le déficit budgétaire représente de 5% du PIB soit environ 160 milliards € .

L’endettement est de 112% du PIB.

Le taux de prélèvements obligatoire est de 45,2% du PIB

Lisez cet extrait d’une tribune parue dans Le Figaro. journal qui soutient Macron au nom de l’Atlantisme belliciste qui le fait vivre.

À force d’entendre l’exécutif assurer, depuis la première élection d’Emmanuel Macron en 2017, qu’il baisse les impôts, ou tout au moins qu’il ne les augmentera pas, on pourrait croire que nous payons de moins en moins d’impôts et de cotisations sociales. Mais il n’en est rien. Pire, c’est tout le contraire qui se passe.

Cette tribune a été publiée dans les pages du Figaro, le mardi 18 octobre 2022. 

Les derniers chiffres publiés dans le rapport économique, social et financier (RESF), dans le cadre de la discussion du budget 2023 sont édifiants : nous n’avons, proportionnellement à la richesse nationale de la France, jamais payé autant de prélèvements obligatoires depuis les années 1990.

En 2022, 45,2 % de notre richesse nationale sont prélevés en impôts, taxes et cotisations (cela hors crédits d’impôt et hors cotisations sociales imputées, c’est-à-dire les cotisations employeur pour les retraites des agents publics).

Ce taux nous place en champion d’Europe de la pression fiscale.

Même pendant le quinquennat de François Hollande, la France ne payait pas autant d’impôts, taxes et cotisations sociales – de 2012 à 2016, selon les chiffres du RESF, le taux de prélèvements obligatoires est toujours resté sous la barre des 45 %.

Même en 2017, déjà une année de pic de prélèvements obligatoires, nous n’avions pas atteint de tels niveaux puisque nous étions à 45,1 % par rapport à la richesse nationale.

Et, à ce moment-là, le président nouvellement élu s’engageait à baisser le taux de prélèvements obligatoires de la France de 1 point. Une baisse effectivement réalisée mais bientôt annulée… et dépassée !

Entre 2021 et 2022, les recettes fiscales et sociales ont augmenté de 86,4 milliards : c’est 60 milliards de plus que ce qui avait été voté initialement pour l’ensemble des administrations publiques. En volume (c’est-à-dire hors inflation), la hausse est de 0,9 point, soit 25 milliards de plus.

Publicité

8 réflexions sur “Macron s’effondre mais comme d’habitude un tiers des Français le soutiennent!

  1. Et devrais-je rajouter, ce qu’il y a d’inquiétant, c’est l’obsession des gouvernants successifs à baisser les dépenses de l’état (ce qui est faux) en diminuant les impots alors que l’ensemble des services publics tirent la langue budgétairement et ont de moins en moins les moyens financiers (humains) d’assurer leurs missions. Nous devons nous interroger sérieusement de savoir où va l’argent collecté.

    J’aime

  2. Seb
    Chui un vioc aigri qui observe le système depuis + 50 ans .
    Les blocs bourgeois je ne connaissais pas l expression. boff c est ceux qui n ont jamais tenu un tournevis autrement que dans un format de manche taille 49.3.
    Des cuculs qui vont pisser dans leur froc si un obus rouge arrive dans le coin

    J ai vite compris que la nation n est pas bonne pour tous.
    A 12 ans j avais dejà compris et ce completé à 14 ans car j ai un copain qui est dcd dans son jardin d un obus. Chui normand.
    Puis l histoire famille
    Le sto subit de force manumilitary par mes parents, ceux la m ont enseigné que les gouvernants sont capables du pire. En sus
    J ai eu la chance d avoir eu des grands parents né en 1889 et 1896 qui m ont transmis leur verdun et période en stalag
    Cette transmission fut completé par l école de la vie, la curiosité un poil de culture, les rencontres et les livres temoignages du passé, tout confirme que nous sommes moujons si on ne prend pas garde
    Puis L expérience je fus expatriés en Allemagne pour de grand groupe d energie Allemand. Et là j ai eu la chance de rencontrer des gens qui ont vécu des 2 côtés du mur. Des anciens qui ont vécu la stazi et le nazisme et qui se sont ouvert ce qui fut rare car beaucoup de tabous hein
    Seul l ouverture d esprit permet d etre libre quand tout est fait pour vous asservir
    Macron a un cadre de référence et on doit tous renter dedans.
    Rien que cela m a fait comprendre le danger
    M.Bertez est plus âgé que moi néanmoins cela me serait intéressant de connaître ses bases historiques qui lui ont permis d être libre intellectuellement. J adore les biographies.
    Merci a lui pour la liberté qu il nous procure
    Je commence par contre a fatiguer de me battre contre des moulins
    J aimerai que des jeunes prennent la releve et soit plus imaginatif car nous on a échoué
    L humain est dans ce système le grand perdant

    J’aime

    1. Les jeunes aujourd’hui se battent pour ce qu’on leur dit de se battre: la planète et les opprimés. Cela fait 50ans qu’on nous martèlent cela.

      J’observe deux groupes:
      Les hommes qui ont choisi les cursus professionnels : cap bep. Ils s’en foutent.

      Le reste : femme et homme qui ont fait bac et université soutiennent à 95% la lutte contre les changements climatiques et la parole de la « science ».

      La révolution ne viendra plus de jeunesse. On l’a stérilisé, embrigadé et rendu dépendante.
      C’est désormais le bras armé du système.

      Ma génération juste derrière contribuent aussi à les maintenir dans l’inaction. Nous savons tous inconsciemment qu’ils nous reste pas très longtemps à profiter alors on dit aux jeunes de nous laisser finir notre soupe.

      Les quelques rebelles peuvent lâcher leur frustration sur Twitter Facebook ou tik tok

      J’aime

  3. La méthode des quotas et les sondages en ligne sont déjà dénoncés depuis des années comme étant peu fiables. Un ressenti, qui recoupe ce qu’on entend généralement, ce depuis des années : la popularité, la confiance, la croyance aux capacités de Macon et autres Borne sont en baisse depuis quasiment le milieu du précédent quinquennat. Comme se fait-il qu’il ait en core (Macron) un tiers d’opinion et la première sinistre 2/5ème…? Ces sondages sont truquées, par des pondérations fallacieuses, ou des panels inadéquats.
    « Entre 2021 et 2022, les recettes fiscales et sociales ont augmenté de 86,4 milliards : c’est 60 milliards de plus que ce qui avait été voté initialement pour l’ensemble des administrations publiques. En volume (c’est-à-dire hors inflation), la hausse est de 0,9 point, soit 25 milliards de plus. »
    Question. Où passe cet argent ?… Les prestations sociales – pauvreté, chômage, logement, handicapés…- sont toutes en baisse régulière, les services publics voient leurs budgets asséchés, au point que certaines Universités sont obligées de rallonger les vacances des étudiants parce qu’elles n’ont plus les moyens de chauffer toute l’année universitaire. Où passe l’augent ?…
    Parenthèse : les impôts baisseraient continûment, dixit la doxa. Ma taxe foncière dernière a augmenté de 15%. Alors que les prix s’envolent, les retraites stagnent, les salaires pareil…

    J’aime

  4. Bonsoir M. Bertez
    « …41 % des sondés estiment « qu’il sait où il va »
    Seulement 41% ? Normalement 100% des français devraient non pas estimer mais désormais être conscients que Macron va où ses maîtres lui disent d’aller! Et que ses maîtres sont à Berlaimont (et ses Maîtres au delà des eaux!)
    Et le hors bilan?
    Les porte -paroles de Bercy oublient souvent de communiquer sur le hors bilan, spécificité de la comptabilité publique française qui sert à dissimuler les saletés sous le tapis!
    L’augmentation imprévue des recettes fiscales doit beaucoup à l’inflation.

    « Merci, merci Vladimir Vladimirovich, sans toi il eût été difficile de justifier l’augmentation du prix de l’énergie et du reste et donc le rendement de la TIPE et de la TVA!  » ( B. L .M.)

    Cordialement

    J’aime

  5. M.BERTEZ
    Bonjour
    je vous remercie pour cette remise au point de mise à jour.
    Les 30% sont des gens naïfs de types autruches. Ils croient au bon samaritain ou profite de sa politique comme des gorets. Combien de temps encore.
    Vous dites si bien au travers de vos colonnes que le monde a basculé, les pays émergeants avec des mats premières et gisements s’émancipent , notre économie est de décadence , un tissu industriel détruit et vendu , la perte éducative , la liberté intellectuelle attaqué , la guerre et les destructions en tout genres , les effets cachées des pb liée au vaccs + ses décisions propres avec le 49.3 , son arrogance …. vont impacter une grosse partie des 30% sous peu.
    Cocktail détonnant.
    Notre défense nos chaines d’appro sont très fragile. Sa communication de blackout sur la vérité vraie par les merdia est des plus visible.
    les créanciers vont aussi vouloir réclamer leur dû.
    et j’en passe
    Nous voyons très bien que le bas peuple va souffrir.
    Ce qui peut réconforter c’est qu’ à un moment ou un autre cela ne sera plus maitrisable.
    La trahison viendra de ses proches.
    j’en suis persuadé
    les pays européens sont presque tous confronté au même problème. Malheureusement Cela ne peut finir que par la violence.

    J’aime

    1. Non il n’y a pas 30 % de naïfs.

      Une grande partie des 30 % sont ce qu’on appelle le bloc bourgeois. Ils votent Macron parce qu’il est le candidat des gens pour qui tout va bien.

      Personnellement j’ai été naïf en 2017 : j’ai voté pour lui parce que j’estimais qu’il y avait une certaine cohérence derrière son programme économique. J’ai cru en sa jeunesse, en sa « fraicheur ».

      Je me suis rendu compte depuis que c’était un imposteur en termes de compétences mais que surtout c’était un pervers et un traitre à la nation.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s