SUR LE FRONT DE KHERSON

ERWAN CASTEL

Ce matin, je rendais compte de nouvelles attaques ukro-atlantistes en direction de Kherson.

Voici un 1er bilan:

Le principales attaques ennemies était vers Pravdino (à 23 km au Nord Ouest de Kherson) et vers Berislav à l’Est de la tête de pont russe.

1 / D’abord, les ukro-atlantistes ont réalisé des tirs de préparation avec des M777 A2 et FH70 de calibre 155 mm sur la ligne de front de Shevchenkov et Novogrigorivka.

2/ Alors que les unités d’assaut démarrait, les chasseurs bombardiers Sukhoï 25 SM3 ont détruit les obusiers M777A2 et FH70, privant l’offensive de ses appuis feu vitaux.

3/ l’état Major a alors lancé plusieurs unités dans des attaques dispersées plus au Nord Est du front, jusqu’à 120 km de Kherson.

4/ ces attaques étaient appuyées par des lance Roquettes Multiples tchèques ‘ RM-70″et des obusiers polonais de 155mm « Krab » de la 406e brigade d’artillerie ukrainienne, lesquels ont été détruits par des drones russes « Lancet-3 », mettant fin aux attaques

Le bilan est très lourd pour Kiev, ont été détruits:

-1 compagnie de chars T-72M1 de la 17e brigade de chars,
-2 compagnies d’infanterie de la 60e  brigade ukro-atlantiste sur BMP-2 et M113 étasunien dela 60e brigade mécanisée ukrainienne
– 10 véhicules blindés turcs Kirpi de la 128e montagne brigade d’assaut.

Ces nouvelles batailles perdues pour Kiev ont démontré, contrairement aux allégations propagandistes occidentales, la solidité de la défense russe.

Une combinaison drones-artillerie-chars a permis de stopper les attaques en leur infligeant de lourdes pertes avant même que des combats de mêlée commencent :

1 / Détectées par les drones russes Orlan 30, les colonnes d’assaut ukro-atlantistes à peine regroupées ont d’abord été bombardées par les tirs de barrage longue portée des canons automoteurs « Hyacint-B » et les mortiers lourds Malka.

2 / Une fois les colonnes ennemies désorganisées et arrêtées à 8 km de Sukhanov et Pyatikhatki ce sont des hélicoptères d’attaque Mi-28N équipés de radars aériens Arbalet et de missiles Ataka qui les ont attaqué.

3 / Et pour finir les chars T-90M ont également mené des contre attaques ciblées grâce au renseignement des drones Orlan-10 et Outpost-R.

Côté ukro-atlantiste ce sont les 128e brigade d’assaut en montagne et 46e brigade aéromobile, lancées au combat sur les véhicules blindés légers (VAB français et Husky TS britanniques) qui ont subi les pertes les plus lourdes.

Au minimum il y a eu 25 tués pour la 128e brigade et 18 tués pour la 46e, soit, pour ces 2 seules unités, un total d’environ 250-300 soldats (1 bataillon), en comptant les blessés (x3), et ce avant d’arriver au contact des lignes russes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s