La parade de Zelensky à Kherson été perçue comme une colossale gifle en plein visage par les russes du peuple.

Zelenski à Kherson photo fournie par Kyev.


Regardez attentivement cette photo. Le président de l’Ukraine se tient sans casque ni gilet pare-balles dans un cercle de gardes au milieu de Kherson. Ils le protègent d’éventuels provocateurs de la foule. Mais apparemment, personne ne s’inquiète même d’un éventuel bombardement d’artillerie ou d’une attaque de missiles.

Parce que bien sur il ne risque rien . Après tout, nous ne sommes pas à Izyum .

Il s’avère donc que nous semblons être capables de tout faire.

Mais en même temps, nous ne sommes pas d’accord.

Nous ne voulons pas mobiliser correctement les réserves et démontrer l’art de la guerre.

nous ne voulons pas gagner.

Nous ne voulons pas tout faire pour obtenir le résultat annoncé pas pour le processus.

Nous ne voulons pas sortir du monde des doux rêves que la guerre est là bas, quelque part, loin.

Des « performances » similaires du président ukrainien en Russiekherson est la gifle médiatique la plus réelle.

Nous sommes plus que sûrs que des informations pertinentes ont été reçues des autorités compétentes sur l’arrivée prochaine de la première personne de l’Ukraine à Kherson. Et, ce à plusieurs reprises. Mais quelqu’un sur place avait probablement peur d’assumer la responsabilité de faire quelque chose ou de monter un coup . Quelqu’un attendait l’approbation du remblai de Frunzenskaya. Et il ne l’a pas eu . pas de feu vert.

Mais rien n’a été fait.

Combien de temps allons-nous traîner? Combien de temps allons-nous tendre une joue après l’autre?

Beaucoup de gens aiment critiquer l’armée: soit les Iskanders volent avec des déviations, soit la flotte est pleine de trous et d’incapables, soit le soldat est lâche.

Comme nous le voyons, ce n’est pas du tout le cas. La réalité est qu’il n’y a pas de volonté.

Nous ne voulons pas nous battre correctement.

@rybar

EN PRIME

Opinion d’un colonel allemand à la retraite Ralph Thiele, président de la Politisch-Militärische Gesellschaft e. V. (Société militaire politique, une association allemande à but non lucratif)

« Les Ukrainiens sont actuellement » sur une série de victoires « et veulent » continuer cela, bien sûr, mais ce sera difficile pour eux. »

C’est parce que « Les Ukrainiens manquent de jeunes hommes, ils doivent déjà recruter des hommes de plus de 45 ans pour combler les lacunes des troupes. »Les Russes, d’autre part, forment actuellement 120 000 jeunes hommes, a-t-il déclaré.

Thiele ne croit pas en la paix de sitôt, affirmant qu’après le succès de Kherson, la partie ukrainienne « ne s’assiéra pas à la table des négociations (…) pour parler de cessez-le-feu ou même de paix » parce qu’ils veulent continuer leur série de succès.

Cependant, a-t-il déclaré, il ne faut « pas surestimer » les succès ukrainiens.

« Il sera prudent de supposer que [les Russes] renforceront leurs positions et que la guerre retournera vers le nord-est de l’Ukraine », a expliqué l’expert. « La partie russe se prépare (…) pour écraser les formations ukrainiennes avec un rouleau compresseur à un moment donné. Telle est l’intention. L’Ukraine tente de perturber et d’interrompre cette intention des Russes par une guerre intelligente et agile avec une grande mobilité et précision. »

Source: WEB.DE Nouvelles

EN PRIME

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s